CATHÉDRALE ORTHODOXE SAINT-GEORGES

+961 1 98 09 20
+961 1 98 09 20
Plaque millesim 2018

La cathédrale orthodoxe Saint-Georges est un des hauts lieux de la vie spirituelle beyrouthine. Au Ve siècle, Beyrouth devient un évêché de l'église de Constantinople : l'église de la Résurrection est construite pour servir de diocèse au métropolite Quartus. Un siècle plus tard, un tremblement de terre détruit ce premier édifice. Il faudra attendre le XIIe siècle pour que l'église de la résurrection voit à nouveau le jour. Lieu sacré, le Seingneur champenois d'Anglure dira en 1395 après un pèlerinage en terre sainte qu' "En la cité de Baruth est l'Eglise de Monseigneur Saint Georges... encore en la dicte Eglise Saint-Georges, est la fontaine de Monseigneur Saint Georges, laquelle il fit de sa lence dont il tua le serpent. Cette fontaine est moult bonne et en boit on par devocion". Mais, en 1759, l'église est à nouveau détruite après un séisme. Elle est progressivement reconstruite aux XVIIIe et XIXe siècles et les métropolites de Beyrouth décident de la dédier formellement à son saint protecteur, Georges de Lydda, martyr chrétien et saint patron de la chevalerie européenne. Les dernières modifications architecturales et l'élargissement de la structure datent de 1910. Pendant la guerre civile, l'église est vandalisée et la majeure partie des icônes et de l'iconostase disparaissent lors des pillages ou dans les flammes qui embrasent la cathédrale. A la fin du conflit, lors des travaux de restauration, on découvre une crypte qui dévoile de nombreux vestiges de cette tumultueuse histoire.
Inaugurée le 3 janvier 2011, cette crypte est un voyage dans le temps. Situé au sous-sol de l'église, cet espace a été dégagé au cours des excavations de 1994 à 1995. Au total, 316 m² ont été explorés, soit un quart de l'emprise au sol de l'église. Tout neuf, le musée est parfaitement tenu et est très intéressant. On survole les époques grâce à des passerelles qui surplombent les vestiges. Des panneaux explicatifs sont bien utiles et clairs. Un film de 9 minutes permet de comprendre l'évolution architecturale de l'église et l'évolution des autels. La crypte regroupe six périodes dont les vestiges se sont superposés. On observe les objets des fouilles et les ruines : tombe mamelouke, mosaïque byzantine, canalisation ottomane, traces de l'église médiévale. Après votre visite, vous pourrez faire une pause bienvenue dans le jardin du Pardon, au sud de la cathédrale, avec ses orangers et lauriers odorants et d'où la vue sur la mosquée Al Amine est superbe.

CATHÉDRALE ORTHODOXE SAINT-GEORGES
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Adresse et contacts :
CATHÉDRALE ORTHODOXE SAINT-GEORGES

Place de l'Etoile
  Beyrouth
Liban
Voir sur la carte
  • +961 1 98 09 20

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Assurance voyage

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !