Guide de DUBAÏ CITY : Comment partir ?

Partir en voyage organisé
Spécialistes

Vous trouverez ici les tours opérateurs spécialisés dans votre destination. Ils produisent eux-mêmes leurs voyages et sont généralement de très bon conseil car ils connaissent la région sur le bout des doigts. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des généralistes.

Généralistes
Réceptifs
Sites comparateurs

Plusieurs sites permettent de comparer les offres de voyages (packages, vols secs, etc.) et d'avoir ainsi un panel des possibilités et donc des prix. Ils renvoient ensuite l'internaute directement sur le site où est proposée l'offre sélectionnée. Attention cependant aux frais de réservation ou de mise en relation qui peuvent être pratiqués, et aux conditions d'achat des billets.

Partir seul
En avion

Prix moyen d'un vol Paris-Dubaï aller-retour sans escales entre 450 euros pour la basse saison et 750 euros pour la haute saison. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. Pensez à acheter vos billets six mois avant le départ !

Principales compagnies desservant la destination
Aéroports
Sites comparateurs

Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières et low-cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

En bus
Location de voitures
Se loger
Hôtels

Dubaï compte près de 450 hôtels, généralement luxueux : chambres spacieuses et bien conçues, service de qualité et diligent, excellentes infrastructures (gymnase, spa ou centre de détente, piscine, boutiques, salles de conférences, mini-club...) et plusieurs bars et restaurants (dont souvent une table gastronomique de bonne réputation).
Aussi le tarif de la nuitée en basse saison est rarement inférieur à 400 AED par chambre dans un 4-étoiles et à 1 000 AED dans un 5-étoiles. Dans les 5-étoiles luxe, il avoisine les 2 000 AED et peut atteindre des sommets pour les suites royales et présidentielles des fleurons de l'hôtellerie locale.
Mais il s'agit là de prix grand public non négociés. Pour un séjour d'une semaine, mieux vaut réserver un package (vol + hébergement) en passant par un tour-opérateur européen ou émirati.

Hôtels 1, 2 et 3-étoiles

Dubaï comptent quelques hôtels de 1 à 3-étoiles. Destinés surtout à une clientèle régionale, ils accueillent aussi hommes d'affaires et touristes aux budgets plus serrés. En toute logique, ils se trouvent dans les quartiers anciens et proposent des prestations très inégales. La méfiance est donc de mise avec ces établissements, surtout avec ceux à 1 étoile dont certains ressemblent à s'y méprendre à des maisons de passe ! Mieux vaut vérifier sur place avant de réserver, prendre un peu de temps pour comparer et discuter les prix. Souvent, on peut réussir à obtenir une chambre dans un petit 3-étoiles pour le prix d'un 2-étoiles.

Hôtels-appartements

On compte 210 établissements à Dubaï, qui hébergent beaucoup d'expatriés occidentaux et asiatiques ou bien des hommes d'affaires en mission pour plusieurs semaines ou mois. S'ils permettent théoriquement d'être autonome et de faire des économies de repas, ils ne sont pas moins chers que les hôtels et, à partir de la catégorie 3-étoiles, les tarifs y sont même plutôt élevés, surtout au regard du standing auquel ils prétendent. Parallèlement, si certains sont standards et offrent un hébergement correct, d'autres sont situés dans des palaces et rivalisent de confort et de raffinement, avec des espaces souvent plus chaleureux et mieux organisés qu'une simple chambre d'hôtel. Dans tous les cas, ils sont toujours meublés, disposent d'une à plusieurs chambres, d'une cuisine ou kitchenette entièrement équipée et d'un salon. Le ménage est compris dans le prix, de même que l'accès aux espaces détente (piscine, gymnase...) lorsqu'ils existent.

Se déplacer

Il est très facile de se déplacer dans les Emirats. L'ensemble du territoire possède un réseau routier de très bonne qualité, traversé par plusieurs axes en direction d'Oman et des émirats voisins. En moins de 15 minutes, on peut se trouver au coeur d'une immensité de dunes rougeoyantes... La voiture reste le moyen de transport privilégié mais seul vrai problème : les embouteillages qui ont tendance à s'intensifier ces derniers temps et rendent difficile l'accès à certains quartiers aux heures de pointe. Quatre principaux moyens de transport sont à la disposition des touristes : le métro, le taxi, le bus et le bateau (bateau-taxi ou abra). Les transports à 2-roues sont pratiquement inexistants et la marche, même si tous les quartiers offrent des espaces toujours plus grands pour les piétons, n'est pas non plus une pratique encore courante... On ne peut pas encore vraiment se déplacer d'un quartier à l'autre à pied, et encore moins en plein été.

Avion
Bateau
Bus

C'est, avec le métro, le moyen de transport le moins onéreux. Les bus sont modernes, bien équipés, tous climatisés, mais souvent lents à cause des nombreux embouteillages. On peut cependant tenter l'aventure, à condition de bien savoir où l'on doit descendre - notamment grâce à l'application Wojhati qui est très pratique ! On achète sa carte NOL (ticket de transport) à l'intérieur des stations de métro, à l'aéroport, dans la plupart des centres commerciaux et dans certaines stations de bus, ce qui nécessite de s'y prendre à l'avance.

Voiture

Un réseau d'artères flambant neuves dessert les quatre coins des Emirats. Les directions sont clairement indiquées en arabe et en anglais. On conduit à droite. La vitesse est limitée à 60 km/h en ville, à 80 km/h sur les principaux axes urbains et de 100 à 120 km/h sur les autoroutes (à double, triple ou quadruple voie) qui desservent les autres émirats ou les parties reculées du pays. Attention, les radars sont nombreux et les amendes quasiment systématiques (200 AED minimum) ! Les agences de location de voitures n'hésitent d'ailleurs pas à prélever le montant de l'amende sur la carte bleue de leur client en cas de non-paiement. La ceinture est obligatoire à l'avant, et les enfants de moins de 10 ans ne sont pas autorisés à s'y asseoir. Il est interdit d'utiliser un portable en conduisant. Et surtout, il est interdit de prendre le volant si l'on a bu, ne serait-ce qu'un tout petit verre de vin. Sur ce point, la tolérance est inexistante, et les peines encourues énormes ! C'est une nuit en prison à coup sûr, et la certitude de ne pas être couvert par son assurance en cas d'accident, même si l'on n'est pas en tort. Après une sortie, mieux vaut donc regagner son hôtel en taxi. A bon entendeur...

Dangers. Amis chauffeurs, à vos rétroviseurs ! Si les Emirats possèdent un excellent réseau routier, ils connaissent en revanche l'un des plus forts taux de mortalité au volant par habitant. Accrochages et accidents plus graves sont le lot quotidien, sans qu'aucune réglementation ne semble être en mesure d'inverser la tendance. Difficile de comprendre les raisons de cette façon de conduire dangereuse qui semble être un sport national chez les locaux. Et de fait, c'est l'anarchie : dépassements à gauche, à droite, queues-de-poisson, appels de phares, non-respect des priorités, freinages brusques et incontrôlés, accélérations subites et inexpliquées... Une vraie scène de course-poursuite à l'américaine ! Dans cette jungle urbaine, le conducteur " normal ", respectueux des limites et non avare de coups de clignotants, peut se retrouver responsable d'un accident parce qu'un gros 4x4 s'est brusquement rabattu sur lui pour laisser passer une Porsche en train de battre un record de vitesse ! Une seule consigne donc : la VIGILANCE ! Utiliser ses rétros 10 fois plus que la normale, rester constamment sur ses gardes pour pouvoir anticiper. En dehors du centre, notamment sur les routes isolées, se méfier des animaux errants et notamment des chameaux. En cas de choc, si l'on a dépassé la limite de vitesse, le montant de l'amende à verser au propriétaire peut être important.

Parkings. Les parkings sont nombreux et il est rare de ne pas trouver de place. Tous les centres commerciaux disposent, bien sûr, d'immenses zones de parking gratuites et clairement signalées. Depuis peu, les horodateurs se multiplient et il est donc conseillé d'avoir toujours un peu de monnaie sur soi (4 à 5 AED de l'heure en moyenne) ou de télécharger et d'enregistrer son véhicule dans l'application RTA, onglet " Click and Park " pour payer en ligne si toutefois vous avez du réseau. Les machines opèrent de 8h à 22h, du samedi au jeudi.

Stations-service. C'est un petit moment de plaisir supplémentaire que de faire un plein pour 20 € !

Ce sont Emarat, EPPCO et ENOC qui gèrent le plus grand nombre de stations-service aux EAU. On se fait toujours servir, et pour demander le plein, on demande le " full special ".

Taxi

En dehors de la voiture, le taxi est l'autre moyen de transport le plus pratique et le plus utilisé dans les Emirats. Plusieurs compagnies officielles, aux tarifs fixes et sans surprise, sillonnent le pays. En général, la prise en charge est de 3 AED minimum (3,50 AED de 22h à 6h) pour une course minimum de 10 AED, mais s'élève à 20 AED si l'on part de l'aéroport. Le prix du kilomètre va de 1,60 à 2 AED. Les chauffeurs peuvent rajouter un supplément de 4 AED s'ils passent par une borne de péage appelée SALIK, située aux abords de la ville. Vous pouvez télécharger l'application RTA, et vous rendre sur l'onglet " Taxi " pour réserver un taxi après vous être enregistré. Les chauffeurs, généralement indiens ou pakistanais, sont plutôt aimables et parlent anglais. Contrairement à ce qui se passe dans d'autres pays du monde, ils cherchent rarement à rouler les touristes et mettent systématiquement leur compteur en route.
Les sociétés officielles qui proposent des tarifs forfaitaires (avec possibilité de marchander le prix total de la course) ne sont pas non plus malhonnêtes ni plus chères que les autres, car elles dépendent de grandes compagnies ayant pignon sur rue. Par contre, se méfier des taxis privés sans compteur qui travaillent souvent au noir.

Si la réservation ne pose généralement pas trop de problèmes, l'orientation, curieusement, ne semble pas être le fort des chauffeurs. Si vous commandez un taxi, convenez avec lui d'un point un peu connu (hôtel, mall, avenue), car les maisons des zones résidentielles sont difficiles à trouver pour les chauffeurs, qui, bizarrement, n'ont pas l'habitude de lire un plan et n'en possèdent d'ailleurs jamais ! Et certains ne peuvent tout simplement pas vous amener à bon port sans tourner en rond pendant plusieurs dizaines de minutes. Aussi, il convient de se renseigner quelque peu sur la situation approximative de l'adresse souhaitée (quartier, partie de la ville, proximité d'un monument ou d'un centre commercial, etc.). S'il s'agit d'un endroit peu connu, il est conseillé, avant de s'y rendre, d'avoir le trajet sur Googlemaps (préalablement téléchargée) ou de se faire expliquer les directions à prendre ou s'assurer d'avoir le numéro de téléphone sur soi.

Deux-roues

Motos, scooters et vélos sont très rares aux EAU, en raison de la chaleur, de la dangerosité de la route et de l'absence d'infrastructures prévues à cet effet. Toutefois, les travailleurs indo-pakistanais se déplacent parfois à vélo dans les quartiers résidentiels de Jumeirah et de Umm Suqueim, quelle que soit la saison. Il faut d'ailleurs être vigilant, car ils roulent souvent à contre-sens ou sans lumières la nuit. Enfin, quelques rares pistes cyclables apparaissent sporadiquement dans la ville, mais elles sont trop peu nombreuses pour proposer une réelle alternative à la voiture.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Organiser son voyage à DUBAÏ CITY

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Adresses Futées de DUBAÏ CITY

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .