Dans les rues de M'hamid, les portes ont gardé leur couleur. On se balade dans les allées poussiéreuses où charme et authentique s'invitent entre les vieilles pierres en pisé. Dans la rue principale, les enseignes sont repeintes à la main et les camions débordants de pastèques ou de foin slaloment entre les enfants qui jouent. Chaque année, le village s'anime le temps du Festival des Nomades renouant en musique avec ses origines.