Le village d'Amoudari, le plus important du plateau d'Askifou, a été le théâtre de combats sanglants entre Turcs et Sfakiotes en 1821. Pendant la dernière guerre, les troupes alliées et grecques ont dû batailler ferme au même endroit pour protéger leurs arrières lorsqu'elles tentaient de joindre Hora Sfakion pour y être évacuées. Un musée militaire avec des reliques de la dernière guerre est ouvert sporadiquement (suivre les signes). Une supérette, quelques taverna-kafeneia, une poste et quelques chambres à louer (domatia) très bon marché.

À quelques kilomètres au sud d'Amoudari, le petit village d'Imbros est principalement fréquenté par ceux qui viennent parcourir les gorges du même nom. On y trouve de quoi s'approvisionner et quelques tavernes et kafeneia. La route continue en longeant la montagne, en hauteur, avec quelques superbes points de vue sur les gorges en contrebas avant d'entreprendre la longue descente en d'interminables lacets vers Hora Sfakion qu'on n'aperçoit qu'au dernier moment, vers l'ouest, dans l'un des derniers virages. Quelques endroits sur le bas-côté où s'arrêter pour admirer le paysage : la plaine qui s'étend vers l'est, jusqu'à Frangokastello avec quelques villages accrochés au bas des montagnes, l'île de Gavdos, plein sud, à quelque 20 miles nautiques (40 km), que l'on distingue plus au moins selon le temps, et les contreforts rocheux des Lefka Ori vers l'ouest.

Les lieux incontournables d'AMOUDARI

Organiser son voyage à AMOUDARI

Photos d'AMOUDARI

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-01-30
384 pages
Ailleurs sur le web
Avis