SITE ANTIQUE D'OLYMPIE

Site archéologique
  Olympie – Olympia
Grèce

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur SITE ANTIQUE D'OLYMPIE

Plaque millesim 2018

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1989, le site comprend trois grandes zones de visite. Il y a d'abord le sanctuaire. Puis, au centre, vous visiterez un large quadrilatère délimité par un mur, avec tout autour les bâtiments dits annexes, sorte de « village olympique ». Et enfin, les installations sportives.

Gymnase. Le premier monument que vous croisez sur votre droite en entrant sur le site antique d'Olympie est le gymnase, où les prétendants au titre avaient l’obligation de venir s’entraîner avant les Jeux olympiques. Le fleuve Kladéos en a emporté aujourd’hui la partie ouest, mais l’on peut imaginer que le gymnase était un grand bâtiment rectangulaire composé de portiques doriques entourant une grande cour à ciel ouvert. C’est dans cette cour que les athlètes s’entraînaient lorsque le temps le permettait. En cas de grande canicule ou de pluie, les entraînements avaient lieu sous les portiques, qui faisaient 210,50 m.

Palestre. Le deuxième monument d’importance que l'on croise en visitant le site antique d'Olympie est la palestre qui servait à l’entraînement des concurrents à la lutte, à la boxe et au pancrace. Le bâtiment était carré et mesurait 66 m de côté. La cour centrale, à ciel ouvert, était entourée d’une colonnade dorique ainsi que de plusieurs pièces à différents usages : dans le konistérion, les athlètes se couvraient de poussière et de sable, dans l’élaiothésion, ils s’enduisaient d’huile, dans l’éphébéion, ils recevaient l’enseignement de leurs entraîneurs. Vous distinguez à l’angle nord-est un bassin profond de 1,40 m qui servait aux bains froids. Les colonnes que vous voyez debout ont été redressées par l’équipe de l’Institut archéologique allemand.

Prytanée. Ce bâtiment accueillait les vainqueurs des Jeux pour un grand banquet en leur honneur. C’est également dans ce bâtiment qu’était conservée la flamme sacrée d’Hestia. Tous les ans, conformément à la coutume, les prêtres du sanctuaire recueillaient la cendre du feu sacré d’Hestia et la mélangeaient à de l’eau de l’Alphée pour en faire une pâte dont ils enduisaient ensuite l’autel de Zeus.

Temple d'Héra. Le temple d’Héra, appelé aussi Héraion, est dédié à la femme et sœur de Zeus, déesse de la fécondité et du mariage, gardienne du foyer. C’est l’un des plus anciens temples grecs puisqu’il fut construit en 600 av. J.-C. Il est de style dorique, avec six colonnes en façade et 16 sur les longs côtés. A l’origine, ses colonnes étaient en bois, mais elles furent remplacées par des colonnes en pierre coquillière à différentes époques, ce qui explique que les colonnes n’étaient pas toutes du même diamètre et n’avaient ni les mêmes cannelures ni les mêmes chapiteaux. C’est dans ce temple qu’a été retrouvé le fameux Hermès de Praxitèle, la statue en marbre de Paros découverte en 1877 et conservée dans le musée du site.

Stade antique d'Olympie. Avant de pénétrer dans le stade, vous passez sous le passage voûté qui fait suite au portique de l’Echo. Cette voûte date du Ier siècle av. J.-C. Le stade mesure 192,35 m, soit 600 pieds antiques, sur 30 m. La légende raconte que c’est Héraclès qui décida de la longueur du stade en prenant son pied comme mesure. Le départ des courses pouvait se faire soit à l’ouest, soit à l’est, comme semblent le prouver, aux deux extrémités du stade, des séries de dalles striées où les coureurs prenaient leurs marques. Tout autour du stade court un long caniveau ponctué de petits bassins où les spectateurs pouvaient boire lors des très grandes chaleurs et éviter ainsi de mourir d’insolation. Les talus ne portaient pas de gradins et l’on pouvait y loger jusqu’à 35 000 spectateurs. Vous pouvez distinguer cependant un ensemble de quelques gradins sur le talus sud : ils étaient réservés aux juges de la compétition. En face se trouvait un autel à Déméter Chamyné près duquel était assise la prêtresse de la déesse, seule femme à pouvoir assister aux Jeux.

Au sud du stade, l’hippodrome, aujourd’hui totalement emporté par les eaux du fleuve Alphée. Il s’y déroulait des courses hippiques et de chars. En sortant du stade, vous verrez, après le passage voûté, une série de bases de statues de Zeus, construites avec l’argent des amendes infligées à ceux qui enfreignaient les règles des Jeux.

Exèdre d'Hérode Atticus. Cette construction en demi-cercle servait à retenir l’eau qui venait jusqu’à Olympie grâce à un aqueduc construit, lui aussi, par Hérode Atticus. C’est ce même aqueduc, long de 3 km, qui permettait aux spectateurs des Jeux de se rafraîchir. Tout autour du bassin étaient disposées les statues des membres de la famille d’Hérode Atticus. Au centre de la construction, sur le rebord du bassin supérieur, se trouvait une statue de taureau à présent au musée.

Philippéion. Bâtiment circulaire, le Philippéion a été construit probablement pendant le règne de Philippe II de Macédoine et fut achevé par son fils Alexandre le Grand, qui l’appela ensuite Philippéion par vénération pour son père. A l’intérieur de cette construction courait une banquette sur laquelle avaient été déposées les statues de Philippe, d’Alexandre et d’autres membres de leur famille.

Metrôon. En contrebas du trésor de Sicyone, vous pouvez voir les fondations du metrôon, temple consacré à la mère des dieux : Rhéa. Ce temple était d’ordre dorique et comprenait six colonnes en façade contre 11 sur les longs côtés. Construit entre 400 et 360 av. J.-C., il abrita sous la domination romaine des statues, en particulier la monumentale statue d’Auguste qui se trouvait dans la cella et qui est maintenant exposée au musée.

Bouleutêrion. En prenant la direction de l’est du sanctuaire pour atteindre le sud du temple de Zeus se trouve le bouleutêrion, siège du Conseil olympique. On y conservait également les écrits importants et les décrets. Le bâtiment est composé de deux ailes à absides, au nord et au sud, construites à des époques différentes. Entre ces deux ailes, dans un espace carré à ciel ouvert se trouvait l’autel de Zeus portant une statue du dieu tenant la foudre. En poursuivant vers l’est, vous verrez peut-être les fondations de l’arc de triomphe de Néron. A l’époque romaine, la procession pénétrait dans l’Altis en passant sous cet arc.

Temple de Zeus. Sans doute le plus intéressant monument du site d'Olympie : le temple colossal dédié à Zeus, roi des dieux de l’Olympe. Sa construction dura de 470 à 456 av. J.-C. et fut menée à bien grâce au butin de la guerre d’Elis contre Pise. Les colonnes étaient en pierre coquillière, mais les tuiles ainsi que les gargouilles à tête de lion étaient en marbre de Paros. Le temple était dorique, avec 6 colonnes en façade et 13 sur les longs côtés. Les métopes et les triglyphes du temple étaient sans décor, mais en 146 av. J.-C. le général romain Mummius y déposa des boucliers du butin pris lors de la guerre contre les Achéens. Les frontons sculptés sont aujourd’hui visibles au musée. Mais l’élément qui fait de ce temple certainement l’un des plus remarquables du monde grec, c'est qu’il abritait la statue colossale de Zeus, œuvre du très grand sculpteur Phidias. Cette statue fut vraisemblablement sculptée en 432 av. J.-C. Phidias avait été condamné par les Athéniens pour avoir utilisé de l’or de la statue d’Athéna (de l’Acropole), à la suite de quoi il installa son atelier à Olympie où il resta probablement jusqu’à la fin de sa vie. On sait de plusieurs sources que la statue mesurait 12,40 m de hauteur. Cette statue était considérée comme l’une des sept merveilles du monde antique et suscitait l’admiration de tous les vivants. L’œuvre resta en place jusqu’en 393 de notre ère et fut ensuite transportée à Constantinople en 395, où elle fut détruite dans un incendie.

Léonidaion. Vers le sud du site antique d'Olympie se dessine un des bâtiments les plus impressionnants du site : le Léonidaion, construit après 350 av. J.-C. par Léonidas, un riche Naxien. C'était un bâtiment à deux étages, de 80 m sur 73,50 m, sa colonnade extérieure comptait 138 colonnes alors que sa colonnade intérieure n’en comptait que 44. A l’époque romaine, on aménagea dans cette cour centrale un bassin artificiel avec une petite île et un jardin. Ce bâtiment servait à loger les visiteurs importants pendant la durée des Jeux.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur SITE ANTIQUE D'OLYMPIE

Tous les jours de 8h à 20h entre avril et octobre (sinon 15h). Entrée : 12 € combinée avec le musée archéologique.

Avis des membres sur SITE ANTIQUE D'OLYMPIE

Note générale : 4.9/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
14 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2018
A ne pas manquer
Site très intéressant. panneaux explicatifs bien faits
Très étendu (mais bien ombragé);
Le musée est magnifique (collections et présentation). Etant bien climatisé on peut le réserver pour les heures les plus chaudes. Billet couplé site-musée. Les horaires d'ouverture sont très larges et c'est bien appréciable.

Par contre les boutiques et les restaurants de la ville sont à éviter
Avis déposé le 31/01/2019 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2018
Site antique très impressionnant, il est vraiment intéressant de voir tous les bâtiments qui étaient juxtaposés au stade dont il ne reste plus grand chose
Avis déposé le 04/10/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2018
Très beau site ! Attention à la chaleur et au soleil. Deux musées à faire à proximité : attention aux horaires pour tout faire dans la même journée.
Avis déposé le 30/04/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2017
Un beau site, assez étendu ce qui permet de ne pas voir le monde qui se trouve dessus.
J'ai beaucoup aimé le stade mais aussi j'ai apprécié de découvrir d'où par la flamme olympique.
Un moment agréable
Avis déposé le 31/03/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en décembre 2017
Site très impressionnant où on trouve les ruines de l'endroit où se déroulaient les Jeux Olympiques dans l'antiquité. De nos temps, c'est là qu'il y a la procession pour allumer la flamme olympique tous les 4 ans.
Avis déposé le 29/01/2018 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2017
Site incontournable d' un circuit en Péloponnèse, berceau des jeux olympiques et vestige du temple de Zeus qui a abrité une des 7 merveilles du monde: la statue de Zeus malheureusement disparue. Le musée du site archéologique contient une statue: un Hermes de Praxitèle, chef d' oeuvre de l' art grec et de nombreux vestiges , frontons, statues bien mis en lumière dans un bâtiment récent
Avis déposé le 23/10/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juillet 2016
Superbe site ! Il est très bien conservé. Surtout les bains. Pour le reste, les explications sont très clairs en anglais. On peut voir tous les anciens éléments d'un site dédié au sport. Le musée est sympa.
Avis déposé le 31/07/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2017
Extraordinaire en émotion. Prenez un guide (nous avons eu Niki: à recommander) cela vaut la peine. Visitez d'abord le musée (état de conservation des statues.... incroyable). A ne pas manquer !
Avis déposé le 29/05/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mars 2017
Un site impressionnant et vraiment magnifique. A découvrir absolument! Prenez la journée pour pouvoir profiter des différents sites et du musée et de leurs explications passionnantes.
Avis déposé le 01/05/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2016
Reste que des vestiges, on a envie de redresser les colonnes tombés pour refaire les jeux antiques.
Avis déposé le 01/05/2017 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2016
Le site d'Olympie est très agréable à visiter. C'est un site très bien entretenu, un cadre antique avec la conservation de beaux vestiges .
Avis déposé le 29/04/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2016
J'ai visité ce site 2 fois. Il est superbe et très bien conservé. Il n'y a pas de panneaux indicateurs donc il faut connaître un peu l'histoire grecque ou faire une visite guidée. L'endroit est splendide et calme.
Avis déposé le 02/01/2017 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en avril 2016
Très beau site, avec sa palestre à la colonnade bien conservée, et son grand stade. Surtout, voir aussi le Musée: ce serait dommage de ne pas voir l' Hermés de Praxitèle, le Zeus enlevant Ganymède et d'autres belles statues!!
Avis déposé le 29/04/2016 
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Prenez du temps devant vous, allez y plutôt à une heure matinale, vous ne regretterez pas cette promenade en Olympie à une heure où les groupes de touristes ne sont pas encore arrivés. Vous savourerez votre découverte d’un site très étendu.
Et n'oubliez pas, après de prendre le temps de visiter le musée archéologique.
Avis déposé le 02/11/2015 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Olympie - Olympia

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour d'une semaine en cahutte pour 5 personnes avec Huttopia !

    Vivez une expérience unique pour 5 personnes ! Huttopia vous offre un séjour d'une semaine en Cahutte parmis les 3 villages : Senonches, Dieulefit, Sud Ardèche