D'Ujiji, l'histoire a retenu cette fameuse question : " Docteur Livingstone, I presume ? " C'est en effet ici, sur les bords du lac Tanganyika, à 10 km au sud de Kigoma, que le journaliste Henry Morton Stanley retrouva en 1871, le Dr David Livingstone, fameux explorateur parti à la recherche des sources du Nil. Auparavant, les Britanniques Burton et Speke passèrent à Ujiji en février 1858, date à laquelle ils commencèrent leur exploration du lac Tanganyika. Cette rencontre mythique, deux années avant la mort de Livingstone en Zambie, est commémorée par un monument et un pseudo-musée sans grand intérêt, à part les immenses manguiers de son site, dans la Livingstone Street.

Ujiji était autrefois le point d'arrivée des caravanes en provenance de la côte et le point de départ de celles qui y retournaient, notamment pour emmener les esclaves capturés ou achetés par les Arabes. A la fin du XIXe siècle, Ujiji fut dominé par un Arabe puissant, Rumaliza, installé là après avoir été battu au Congo par les Belges. Mais il commit l'erreur stratégique de s'allier avec les Hehes en révolte contre les Allemands, et ces derniers le chassèrent de la ville, où ils établirent un poste dès 1896. L'ethnie bantoue dominante est ici celle des Wa-Has, mais l'influence arabe est clairement visible. Ces Bantous sont majoritairement musulmans, et la ville présente plusieurs maisons d'architecture swahilie, typique de la côte océanique (quelques intérieurs et certaines portes ouvragées). Une mission catholique y fut installée très tôt ; la belle école a été nationalisée et un petit séminaire anglophone a été reconstruit.

Le plus intéressant ici, c'est surtout le port de pêche au bout de cette rue, avec un chantier naval de boutres et une plage très agréable du côté nord, où vous pouvez passer un bel après-midi.

À voir / À faire à UJIJI

Organiser son voyage à UJIJI

Photos d'UJIJI

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

TANZANIE

Guide TANZANIE

TANZANIE 2020/2021

14.95 €
2019-10-09
480 pages
Avis