SAFARI DANS LE TARANGIRE NATIONAL PARK

Plaque millesim 2018

Faune. Outre l'importante concentration d'éléphants, le parc abrite de nombreux lions, des léopards, des guépards pas toujours faciles à voir à cause des herbes hautes, des troupeaux de buffles, des girafes, des phacochères, de désormais rarissimes lycaons, de très nombreux impalas, des cobes et, plus vers le sud, des oryx et des petits koudous. Les oiseaux y sont également très variés : vanneaux forgerons, huppe africaine, divers martins-pêcheurs, ombrettes, autruches, outardes de Kori, serpentaires, jabirus, tantales africains, marabouts, vautours, aigles pêcheurs, bateleurs et ravisseurs...

La piste principale du parc court du nord au sud, longeant la rivière Tarangire où les animaux descendent en général se rafraîchir dans la journée, avant de remonter dans les collines le soir. Le secteur situé tout au nord s'appelle Lemmiyon ; la faune y est souvent assez abondante mais relativement classique.

Plus vers le sud, le circuit de Burungi, puis la zone de Kitibong du côté ouest, sont souvent habités par de gros groupes d'éléphants ; du côté est, on va vers Matete. Le mieux est de commencer par longer la rivière dans tous les sens, jusqu'au poste de rangers de Kuro, d'où l'on pourra se diriger vers les marais de Larmakau, habités par de nombreux oiseaux, et où les lions attendent parfois les proies qui viennent y boire. Il reste encore toute la moitié sud du parc, mais elle n'est traversée que de très rares pistes, beaucoup moins bien entretenues. On dit que dans le sud, les animaux sont moins nombreux mais qu'il y a plus de spécimens rares. Attention aux risques d'ensablement lors des traversées de la rivière Tarangire : certains ont dû passer la nuit dans son lit (de la rivière). La meilleure saison pour visiter ce parc s'étend de la mi-août à la mi-décembre. Pendant la grande saison des pluies, de mars à mai, la végétation y est un peu haute et cache quelque peu les animaux. En revanche, vous ne serez pas nombreux dans le parc.

Conseil futé. En raison de la présence de nombreuses mouches tsé-tsé (qui veut dire " mouche " en swahili, en réalité des taons pour peau d'éléphant), il faut absolument s'habiller en couleur claire avec des vêtements assez épais, car ces taons piquent à travers les vêtements et sont particulièrement attirés par le bleu marine et le noir, en journée, et s'invitent dans votre 4x4. Aucun répulsif à moustique n'y fera rien, ils vibrent à la couleur ! Leur piqûre est extrêmement douloureuse, surtout à partir du second jour, et peut vous transmettre la maladie du sommeil par le parasite trypanosome (même si la probabilité est très faible en restant quelques jours dans le parc, elle existe).

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Avis des membres sur SAFARI DANS LE TARANGIRE NATIONAL PARK

Note générale : 5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2018
Merveilleux
Parc pas très touristiques avec des centaines d'éléphants et de baobabs,je recommande
Avis déposé le 23/05/2019
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2018
Tout à fait superbe
Un petit parc mais avec une concentration de paysages et d'animaux fantastique !
Avis déposé le 20/05/2019
Je gagne 100 foxies

Sélection Visites - Points d'intérêt Tarangire National Park

En savoir plus sur Tanzanie

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !