Suivre la route des volcans d'Auvergne à moto pour s'émerveiller du Massif central

Amoureux des paysages verdoyants et vallonnés, la découverte du Massif central est toujours un moment à part. Après avoir loué une moto à l'agence de location Yamaha Rent d'Aubière, il est recommandé d'emprunter le route des volcans d'Auvergne pour un plongeon dans un monde passionnant et propice à la détente. On se retrouve alors au cœur de paysages à couper le souffle, entouré de volcans éteints depuis 8 000 ans. Le massif du Sancy, la chaîne des puys, le puy de Pariou et le puy de Dôme sont autant de merveilles à admirer depuis la moto et à aller voir d'encore plus près lors de belles randonnées à pied ou à vélo. Le Massif central, c'est aussi les moments passés dans des villages authentiques, où les auberges attendent les gourmands avec des spécialités locales. Sans oublier les monuments centenaires qui semblent vivre en parfaite harmonie avec un environnement naturel exceptionnel. 

Aller récupérer la moto à Aubière est une belle occasion de profiter de la ville voisine de Clermont-Ferrand pendant une journée. La cité est en effet une jolie étape pour les passionnés d'architecture. On aime flâner dans son quartier médiéval, l'un des plus anciens de France, avant d'aller voir la cathédrale gothique Notre-Dame-de-l'Assomption et la basilique romane Notre-Dame-du-Port. Après avoir été dégusté une part de quiche au cantal ou partagé une planche de charcuteries et de fromages locaux au Bistrot du Marché, le moment est venu de se rendre au FRAC Auvergne pour aller voir ses œuvres contemporaines, ou bien d'aller au parc de Montjuzet pour se reposer à l'ombre d'un cyprès. En plus, ce grand espace vert offre une belle vue les volcans. À la fin de la journée, l'heure est venue de rejoindre la première destination du périple à moto : le Mont-Dore.

Arrivé au Mont-Dore, il est temps d'aller se reposer dans l'une des chambres ou dans un studio des Garçonnières du Sancy, qui dispose d'un spa et d'une situation idéale non loin du funiculaire du Capucin. Le lendemain, après avoir admiré l'architecture de montagne de la station, on emprunte donc le funiculaire, le plus ancien de France, pour un accès facile aux chemins de randonnée. La randonnée phare dans le coin est l'ascension du puy de Sancy, plus haut volcan de l'Hexagone avec ses 1 800 m d'altitude. La balade offre des panoramas de toute beauté sur le territoire et on ne manque pas d'aller faire un tour du côté de l'endroit où la Dordogne prend sa source. Autour du Mont-Dore, les paysages sont aussi parfaits pour la pratique du trail, du VTT ou bien encore de la via ferrata. Au cours du séjour, on ne manque pas d'aller goûter à la merveilleuse truffade servie dans sa poêle à l'Estavou, charmant restaurant à l'esprit chalet en bois.

Le périple à moto se poursuit pour rejoindre Rochefort-Montagne. Le paisible village prend place dans un environnement naturel exceptionnel, lui aussi propice à de multiples randonnées. Les options sont nombreuses, mais la découverte de la Banne d'Ordanche reste un immanquable. Ce sommet volcanique en forme de neck s'est figé il y a de cela deux millions d'années. À son sommet, une table d'orientation permet de contempler la chaîne des Dômes arrondie, celle des monts Dore et au loin au sud, le massif cantalien. Le séjour inclut un passage par la commune de Murat-le-Quaire, bourg typique de montagne avec ses maisons en pierre de lave et aux toits de lauzes. C'est là que l'on apprécie la cuisine traditionnelle proposée par Le Relais de la Toinette, avant de rallier le lac du Guéry et de profiter du décor du massif de Sancy. Une belle adresse pour se loger est la chambre d'hôtes La Nichée, maison de maître de la fin du XIXe siècle très bien située au milieu de prés montagnards du Parc naturel régional des Volcans. Aucun souci pour garer la moto en toute sécurité dans ce havre de paix.

La route des volcans d'Auvergne se poursuit en direction de Pontgibaud, sur la rive de la Sioule. On s'intéresse en premier lieu à son architecture, avec la porte de l’ancienne enceinte de la ville du XVe siècle, le très bel immeuble situé à proximité de l'hôtel de ville, lui aussi du XVe siècle, et l'église. Il est conseillé d'aller poser les sacs à l'Hôtel de la Poste, un ancien relais de poste réaménagé et où l'on trouve des chambres à la décoration confortable et contemporaine. L'établissement dispose de plus d'un restaurant à la carte très intéressante et qui varie en fonction des saisons. Une escale de quelques jours à Pontgibaud est l'occasion d'aller voir le superbe Château Dauphin, magnifique forteresse médiévale en pierre de lave grise, et dont le donjon et les nombreuses tours ne manquent pas d'interpeller le regard. Toujours habité, il abrite de très belles peintures murales, du mobilier et autres objets d'art. Son jardin offre une belle balade bucolique. Lors d'une autre journée, on enfile à nouveau les baskets pour aller explorer le Puy des Goules. Le volcan se distingue par un cratère régulier, et les vues offertes sur le Grand Sarcoui, le puy de Dôme et sur le sud de la chaîne des puys sont une fois de plus époustouflantes.

La dernière étape de ce vibrant périple sur la route des volcans d'Auvergne conduit les motards vers l'inévitable puy de Dôme. Les plus courageux effectuent l'ascension à pied, quand d'autres préfèrent embarquer à bord du Panoramique des Dômes, qui offre une vue à 360° lors de la montée. Une fois les 1 465 m d'altitude atteints, on contemple les ruines d'un temple gallo-romain dédié à Mercure et on en prend plein les yeux avec le panorama dévoilé sur la chaîne des puys, les monts Dore, les monts du Forez, la Limagne et l'agglomération de Clermont-Ferrand. Pour se reposer, on met le cap sur Orcival. Ce ravissant village de montagne a été construit en éventail autour de la superbe basilique Notre-Dame d’Orcival, du XIe siècle. Elle fait partie des cinq églises majeures de l’art roman auvergnat et abrite abrite l'une des plus célèbres Vierges noires d'Auvergne. Dans la commune, l'Hôtel Notre-Dame attend les voyageurs dans une ambiance intimiste et typique. Si le lieu fait restaurant, on peut aussi rejoindre le Café du Lac de Servières pour son ambiance d'auberge traditionnelle et ses succulents plats auvergnats. D'ailleurs, le lac de Servières, formé dans le cratère d’un ancien volcan, attend les pêcheurs pour un moment au calme et dans un cadre verdoyant. L'itinéraire à moto sur la route des volcans d'Auvergne peut prendre fin, avec un retour à Aubière pour rendre la moto.

Les voyageurs à moto peuvent obtenir des informations sur les visites et les bons plans dans le Massif central en se rendant aux offices de tourisme de Clermont Auvergne, du Mont-Dore, d'Auvergne Volcan Sancy à Orcival et au bureau de tourisme de Pontgibaud. Pour plus d'informations sur la location de motos à Aubière, rendez-vous sur le site Internet de Yamaha Rent.

A lire ensuite :
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...