Métropole tentaculaire, entre mer et montagne, Rio de Janeiro est assurément l'un des plus beaux sites naturels et urbains de la planète. Du Carnaval aux Jeux olympiques en passant par la Coupe du Monde de football, on a tous en tête l'image d'une ville festive et colorée où tous prétextes est bon pour faire la fête... Et ce n'est pas faux ! Pourtant, la cidade maravilhosa a bien plus encore à nous offrir. Petit Futé vous présente les 10 incontournables de Rio de Janeiro.  

© jantima

L'intemporel carnaval

Comment penser à Rio sans mentionner son spectaculaire Carnaval ? C'est très certainement la fête préférée de tous les Brésiliens et surtout des cariocas qui se retrouvent dans les rues pour danser de jour comme de nuit. Toute la ville s'embrase au son de la mythique samba de Janeiro ! Pendant 5 jours, les plus grandes écoles de samba défilent pour devenir " reine du Carnaval ". Les costumes portés par les baianas, tout en plumes, strass et paillettes, en mettent plein la vue aux spectateurs. Cette année, le Carnaval de Rio a lieu entre le vendredi 24 et le mardi 28 février. Si vous avez prévu une escapade brésilienne à cette période... on vous envie !  

© Antonino Bartuccio_Sime Photononstop

Le mythique Cristo Redentor

C'est l'un des symboles de la ville. Perché sur la montagne Corcovado, le Christ Rédempteur veille à 710 mètres au-dessus de Rio de Janeiro. Reconnue comme l'une des sept nouvelles merveilles du nouveau monde, cette statue colossale a été dessinée par le sculpteur français Paul Landowski. Son inauguration remonte au 12 octobre 1931; il aura fallu neuf ans de travaux pour mettre sur pied ce Christ de 38 mètres. Au sommet, la vue sur Rio est spectaculaire. On y aperçoit le Pain de Sucre, les plages de Copacabana et d'Ipanema mais aussi tout le centre-ville.

© sfmthd

L'indétrônable Pão de Açúcar

Situé à l'entrée de la baie de Guanabara, le " Pain de sucre " est une promenade incontournable. D'une hauteur de 395 m, on atteint son sommet par deux téléphériques. Ce bloc de quartz de 500 millions d'années a été renommé " pão  de açucar " pour sa forme qui rappelle celle du moule que l'on utilisait pour former les blocs de sucre. Au sommet, la vue panoramique est impressionnante. De plus, contrairement au Christ Rédempteur, il est très rare que le panorama soit contrarié par les nuages.  

© R.M Nunes

Le coloré " Escadaria Selarón "

Si Rio regorge d'oeuvres d'art, il en est bien une qui est appréciée et connue de tous les voyageurs : l'escalier Selarón. Dans les années 1990, l'excentrique Jorge Selarón décide de donner une nouvelle vie à ces 250 marches qui se trouvent au pas de sa porte. Il rassemble alors des centaines de morceaux de céramique venus du monde entier pour constituer la gigantesque mosaïque colorée que l'on connaît aujourd'hui. Au total, on compte plus de 2 000 carreaux venus d'une soixantaine de pays différents. Au sommet de l'escalier, vous découvrirez une éclatante mosaïque du drapeau brésilien.  

© Aleksandar Todorovic

La sulfureuse plage de Copacabana

Dans les années 1980-1990, Copacabana était au centre de toutes les attentions. Tendance, sexy, cette plage du quartier sud du Rio de Janeiro était the place to be. Aujourd'hui, devenue mythique et assez chic, Copacabana est toujours l'une des promenades favorites des cariocas. Sur le front de mer, le luxueux hôtel Copacabana Palace attire les célébrités du monde entier.

© Ekaterina Belova

La chic plage d'Ipanema

Juste à côté de la fameuse Copacabana, se trouve sa petite soeur : Ipanema. Située dans un quartier chic et branché, cette plage invite au farniente, une glace à l'açaï à la main. Les nombreux plagistes vous proposeront de goûter à ce fruit succulent venu tout droit de l'Amazonie et encore très peu vendu en Europe. Le soir, au crépuscule, le spectacle est saisissant. Le soleil se couche entre les montagnes jumelles " Dois Irmãos " et laisse les baigneurs si enchantés qu'il n'est pas rare que certains applaudissent. 

© Graêfenhain Guênter Sime Photononstop

La luxuriante floresta da Tijuca

Rio de Janeiro est la seule ville au monde à posséder une forêt tropicale au sein même de ses frontières. La forêt de Tijuca encercle la ville de sa faune luxuriante. Elle joue un rôle fondamental dans la vie des cariocas : elle réduit la pollution, les inondations et c'est aussi la principale source d'eau de la ville. Une promenade dans la forêt vous fera découvrir des sites exceptionnels comme la cascade Cascatinha et surtout une faune très riche. Il n'est pas rare, en effet, d'apercevoir des toucans, des singes sagouins ou même hurleurs.  

© lazyllama

Le quartier festif de Lapa

Le quartier de Lapa est certainement le plus authentique de Rio. Avec ses ruelles pavées, ses maisons étroites et son aqueduc sur lequel passe le pittoresque tram carioca, il est à l'image de la culture brésilienne : vivant et coloré. C'est d'ailleurs ici que les nuits sont les plus folles. Lapa est le centre la vie nocturne avec des bars et des discothèques qui s'embrasent chaque week-end au son de la samba ou du choro.  

© lazyllama

L'incontournable monastère de São Bento

Monument majeur de l'art colonial à Rio de Janeiro, le monastère de Saint-Benoît a été fondé au XVIe siècle par deux moins bénédictins. Derrière sa façade assez austère, se cache un intérieur opulent, tout en or, peuplé de sculptures toutes plus étincelantes les unes que les autres. Deux fois par jour, à 7h15 et à 18h, vous pourrez écouter les moines bénédictins du monastère interpréter des chants grégoriens.  

© DR

L'impressionnant musée national du Brésil

Administré par l'université fédérale de Rio de Janeiro, le Musée national du Brésil est aussi un institut de recherche. Il est situé dans le charmant parc de Quinta da Boa Vista. La collection qui y est présentée est l'une des plus importantes d'Amérique, vous pourrez y voir des squelettes préhistoriques, des momies, des tombeaux égyptiens. Mais le clou du spectacle est sans doute la météorite de " Bendego ", une des plus grandes jamais découvertes !  

© Snaptitude