Français
  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
  • 中国人

Guide de voyage
Pucallpa

  • Trouver un hébergement

Sur les rives du río Ucayali, Pucallpa, " terre rouge " en quechua, est le premier port fluvial de la selva centrale. Peuplée depuis plus de mille ans par les Shipibos et les Cashibos, qui lui donnèrent le nom de Mayusín, " terre maudite ", la province, qui vivotait depuis la fondation de sa capitale au XIXe siècle, se développa à partir de 1940. C'est de cette époque que date la percée de la route menant à Huánuco, route rendue nécessaire par l'exploitation intensive de l'hévéa... Aujourd'hui, Pucallpa est la deuxième ville amazonienne en importance, avec une industrie reposant sur l'extraction du bois, le pétrole et les échanges portuaires. L'agriculture intensive a eu raison de la forêt tropicale la plus proche de la ville. Celle-ci s'est, depuis quelques années, beaucoup modernisée. Pucallpa offre quelques hôtels de luxe, mais elle a aussi perdu beaucoup de son identité. Pendant la saison des pluies et surtout entre décembre et mars, les fleuves débordent et les rues deviennent d'infranchissables bourbiers. Colorée, pleine de senteurs et de sons, Pucallpa est faite pour un tourisme hors des sentiers battus. Beaucoup viennent ici attirés par la culture native (celle des Shipibos) et sa grande maîtrise des plantes médicinales. Si vous êtes friand de nature et de paysage, préférez le Nord et Tarapoto ou le Sud et Puerto Maldonado. C'est certes triste, mais l'écotourisme n'a pas été la voie de développement choisie ici. On atteint la ville par avion à partir de Lima ou des autres grandes villes du pays comme Cusco ou Arequipa.

Quand vous venez de Tingo Maria, la route se traîne dans la Cordillera Azul puis plonge littéralement vers la selva basse et le canyon de Bosquerón del Padre Abad, aux parois verticales hautes de plus de 1 500 m et aux à-pics terrifiants. Puis des chutes aux noms évocateurs rafraîchissent le voyageur : Baño del Fraile (" bain du moine "), Velo de la Novia (" voile de la mariée ") ou Ducha del Diablo (" la douche du diable "). C'est aussi une jolie excursion d'une journée offerte depuis Pucallpa, en rejoignant Aguaytia puis les chutes.

La capitale du département d'Ucayali se situe à 285 km de Tingo María et à 425 km de Huánuco. Le climat y est chaud et humide avec des pluies abondantes entre octobre et mai. La ville fête San Juan, du 18 au 24 juin, la Gran Feria Regional avec concours de plats typiques et danses traditionnelles, du 23 au 31 juillet, ainsi que l'anniversaire de sa fondation, du 5 au 20 octobre, sans oublier bien sûr, le Festival del Carnaval Ucayalino en février.

Que visiter à PUCALLPA ?

Adresses Futées de PUCALLPA

Organiser son voyage à PUCALLPA
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Apprendre une langue étrangère

Les circuits touristiques à PUCALLPA

Photos de PUCALLPA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2020-01-15
600 pages

Autres destinations à proximité de PUCALLPA

Coupe du
Monde 2022
Déposer un avisJeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes en Normandie !

Remportez un week-end pour 2 personnes à Giverny avec Normandie Tourisme