MONASTERIO SANTA CATALINA

+51 54 221213
Afficher le numéro
Plaque millesim 2018

Depuis sa fondation en 1579 jusqu'à son ouverture au public en 1970, le monastère vivait jalousement replié sur lui-même ; aujourd'hui encore, il abrite quelques nonnes qui ont prononcé leurs voeux d'isolement total. Les familles riches y envoyaient leurs filles, accompagnées d'une solide dot qui allait grossir le magot du monastère. Il s'appelait à ses débuts Monasterio de Monjas Privado de la Orden de Santa Catalina de Siena. La première nonne fut Doña María de Guzmán. Veuve de Diego Hernández de Mendoza, jeune, riche, belle et sans enfants, elle céda tous ses biens pour vivre recluse. Le 10 septembre 1579 fut signé l'acte de fondation du Monastère sur quatre terrains appartenant à la ville et Doña María de Guzmán fut nommée " première habitante et prieure ". Le 2 octobre 1580, lors d'une messe solennelle, Doña María, est reconnue comme fondatrice et prend formellement l'habit. Les femmes qui y entrèrent étaient créoles, métisses ou même filles de dignitaires incas. En 1964 le monastère reçut ses premières nonnes espagnoles. En 1582 le monastère fut gravement endommagé par un tremblement de terre et les nonnes elles-mêmes réparèrent leurs cellules. On y dénombre même une aspirante à la Sainteté, soeur Ana de Los Angeles, dont la canonisation n'a jamais abouti. Née en 1604, elle est entrée au Monastère à l'âge de 3 ans pour parfaire son éducation et en a été retirée vers 10 ou 11 ans pour être mariée. Mais une vision lui fait reprendre cette fois de son plein gré le chemin du Monastère. Elle fut prieure pour une période de 3 ans durant laquelle l'austérité fût de rigueur. On lui attribue 68 prédictions, la plupart au sujet de la mort prochaine d'une des autres soeurs ou la guérison inespérée d'une autre. En 1686 à sa mort on ne l'embauma pas car son corps dégageait une odeur agréable et dix ans plus tard quand on la déterra son corps n'avait souffert aucun dommage. On lui attribue des guérisons miracles post-mortem.

La visite des lieux donne une idée de ce que pouvait être cette vie monacale : minuscules chambres-cellules, cuisine particulière et chambre pour la servante (cloîtrée elle aussi), ruelles à l'espagnole, peintes de tons ocre, brun, rouge. La plaza Zocodober et sa fontaine, les teintes bleues et orangées des cloîtres entourés d'arcades aux fresques innocentes y apportent cependant une note de gaieté. On s'y perd, on se délecte de la lumière et des couleurs, des fleurs qui ont été installées, des plafonds aux peintures fragiles et poétiques. Avec ses 20 000 m², cette forteresse religieuse est absolument unique en son genre.

Les voûtes abritent un musée archéologique avec de précieuses pièces des cultures chimú et nazca, et une pinacothèque. Environ 400 peintures ont été restaurées. On y trouve des toiles de style maniériste, influence des italiens, de style espagnol comme l'archange Saint-Michel et enfin de nombreuses oeuvre de l'école cusquenienne qui a " régné " au Pérou durant les XVIIe et XVIIIe siècles.

Visite guidée (guides en français) fortement recommandée. Le matin, la lumière y tombe à merveille.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
MONASTERIO SANTA CATALINA

Calle Santa Catalina 301
Arequipa
Pérou
Voir sur la carte
  • Afficher le numéro

Avis des membres sur MONASTERIO SANTA CATALINA

Note générale : 4.7/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
32 avis d'internautes
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
Une ville dans la ville
Superbe endroit, très bien entretenu, des couleurs superbes, des fleurs le long des ruelles. Un vrai plaisir pour les photographes. La guide nous a relaté la vie des religieuses et certaines pièces sont restées authentiques et donnent une bonne image de la vie au sein du monastère. A voir le système de lavoir collectif dans des jarres coupées en deux
Avis déposé le 28/09/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2019
Couvent
Ce qui frappe tout de suite, c’est la couleur. Rouge. Mais aussi bleu. Visite très agréable avec une guide parlant français. A voir.
Avis déposé le 22/08/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en août 2018
C'est un vrai plaisir, tant pour les adultes que pour les enfants, de se promener dans ce magnifique couvent très coloré. L'atmosphère est paisible, il y a de jolies petites places fleuries, et on peut jouir d'une très belle vue sur la ville et les volcans.
Avis déposé le 04/08/2019
5/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en septembre 2018
En plein milieu de la ville dans le quartier historique, un ancien couvent de sœur a visité, oui mais de luxe pour les filles de notables de l’époque. Un lieu magic calme, riche en couleurs et en histoire. Petit pause au café du monastère en plus un moment pour ce ressourcée dans cette ville qui fourmille sans cesse.
Avis déposé le 03/02/2019
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en octobre 2018
DES COULEURS AU MILIEU DE LA VILLE BLANCHE
Entrée un peu chère.
Visite guidée en français possible.
Si possible faire visite de nuit mais arrivée une heure avant pour déambuler avant dans les ruelles et prendre des photos au coucher de soleil pour avoir de belles couleurs
Avis déposé le 01/02/2019
Je gagne 100 foxies

Sélection Hébergement Arequipa

Sélection Restaurants Arequipa

En savoir plus sur Pérou

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !