PANTHEON

Monuments à visiter

L'avis du Petit Futé sur PANTHEON

Plaque millesim 2018

Le Panthéon fut certainement le monument le plus admiré et le plus étudié de tout temps à Rome depuis l'Antiquité. Il symbolise " la ville éternelle " à lui tout seul, par son âge (près de deux millénaires que ses murs sont debout). Mais aussi par la superpositions des styles et des religions dans son architecture massive et spectaculaire qui a exercé une influence déterminante à la Renaissance.

Histoire. Il fut érigé par Agrippa en 27 av. J.-C., architecte et collaborateur d'Auguste à qui l'on doit aussi l'aqueduc irriguant la fontaine de Trevi (construite quelques siècles plus tard). Le temple dont le nom signifie en grec " de tous les dieux " est alors dédié à Vénus et à Mars, respectivement grand-mère et père des deux jumeaux Romulus et Remus (Mars, rappelons-le, ayant été un père plutôt absent). En l'an 110, le bâtiment est détruit par un incendie. Hadrien le reconstruit, dès son arrivée au pouvoir, entre 118 et 125, en tournant son orientation à 180° et en ouvrant devant un nouveau temple à arcades mais laissera le nom d'Agrippa sur le nouveau fronton. La révolution architecturale de ce monument fut de superposer à un édifice rond un pronaos rectangulaire, typique des façades des temples. C'est cet édifice qui est encore debout aujourd'hui. Abandonné sous le règne des premiers empereurs chrétiens puis saccagé par les Barbares, le Panthéon fut offert par l'empereur byzantin Phocas au pape Boniface IV en 609, qui le transforma alors en une église dédiée à la Vierge Santa Maria ad Martire. La consécration de l'église est marquée par des légendes catholiques : on dit que sept démons s'envolèrent par les fenêtres, sept comme les divinités païennes qui occupaient les lieux avant la pieuse église. Urbain VIII Barberini, grand réemployeur (pour oser un néologisme) de monuments antiques, fit fondre les plaques de bronze qui garnissaient son plafond pour en faire le baldaquin de Saint-Pierre. Enfin, Le Bernin l'affubla - c'est bien le mot - de deux clochers baroques, que les Romains avaient qualifiés d' " oreilles d'âne ", et qui furent détruits en 1878, après l'unification de l'Italie, lorsque le Panthéon devint le lieu de sépulture des souverains.

Extérieur. La structure qui est toujours debout après deux millénaires repose sur un anneau de béton de roche volcanique mélangée à du mortier sur lequel s'appuient des murs de 6 m d'épaisseur de trois couches de maçonnerie différentes. Un mystère que ni les archéologues, ni les ingénieurs, ni les architectes n'ont définitivement résolu ! Le tambour cylindrique est traversé par des briques et des arcs de décharge pour supporter la plus massive coupole jamais réalisée pendant l'Antiquité. Le pronaos est formé de 16 colonnes monolithes en granit surmontées d'un fronton sur lequel on peut lire la dédicace du temple par Agrippa. Les poutres qui soutiennent le portique était autrefois recouvertes de bronze qui fut volé par le pape Urbain VIII Barberini pour réaliser l'autel de la basilique Saint-Pierre et les canons du Castel Sant'Angelo en gravant un dicton populaire dans l'histoire " Ce que ne firent pas les Barbares fut fait par les Barberini " !

La coupole. Elle a inspiré nombre de monuments dans le monde, s'élève à 43,30 m du sol, et son diamètre est de 43,30 m. Sa forme intérieure, en 5 rangées de 28 caissons, se termine par une vaste ouverture centrale (9 m de diamètre) qui éclaire l'ensemble. On raconte que pour construire la coupole, l'intérieur fut rempli de terre et de pièces d'or. Une fois finie, les citoyens furent invités à déblayer la terre en conservant les pièces trouvées. Près de l'oculus, la paroi qui à la base mesurait 6 m d'épaisseur n'en compte plus que 2. On raconte que la pluie ne rentre jamais dans le Panthéon. En réalité, à l'époque la chaleur des milliers de chandelles formait un courant d'air chaud protégeant le temple de la pluie.

Le sol. Le marbre et les mosaïques sont d'origine, il est légèrement concave pour canaliser de potentiels écoulements d'eau évacués par les 22 orifices mystérieux qui sont reliés à un réseau d'égouts souterrains.

Les chapelles. L'Annonciation peinte dans la première niche, à droite de l'entrée, est de Melozzo Da Forli'. La chapelle Saint-Joseph est vouée au patron des Virtuoses au Panthéon, une institution artistique à laquelle appartenaient de nombreux peintres : Raphaël, Caravaggio, Brinini, Velasquez, Canova... Elle fut octroyée en 1542 au chanoine Desiderio de Segni qui avait recueilli de la terre de Palestine après un pèlerinage en Terre sainte, placée encore aujourd'hui dans le sol. Le Panthéon abrite de nombreuses sépultures, on peut citer la tombe de Vittorio Emanuele Ier, premier roi de l'Italie, d'Umberto Ier, son fils, de Margherita di Savoia d'Hannibal Carrache et de Raphaël. Celui-ci avait commandé lui-même la statue de la Vierge Marie à l'enfant qui orne son tombeau à Lorenzetto, juste avant sa mort à seulement 37 ans en 1520.

Informations et horaires sur PANTHEON

Ouvert de 8h30 à 19h30, le dimanche de 9h à 18h et les jours fériés de 9h à 13h. Entrée libre.

Avis des membres sur PANTHEON

Note générale : 4.4 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
44 avis d'internautes
Avis déposé le 04/03/2019 à 13:28
Note globale :
Visité en février 2019
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
visite gratuite
Un très beau monument qui est visitable gratuitement. Admirer la coupole avec son trou ouvert. Au sol il y a plusieurs trous pour l'évacuation de l'eau. beaucoup de monde mais les gens ne restent pas longtemps. Fermeture tard (19h30)
Panthéon de nuit
Avis déposé le 02/02/2019 à 19:17
Note globale :
Visité en octobre 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Monument incontournable de Rome à ne pas manquer.
L'entrée est gratuite mais il y a énormément de monde, il vaut mieux y aller tôt le matin.
Avis déposé le 01/02/2019 à 19:20
Note globale :
Visité en septembre 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Un lieu riche en histoire
Le panthéon est un bâtiment impressionnant par sa grandeur et son histoire. L'accès est gratuit. Il est indispensable de passer par le Panthéon lors d'une visite à Rome !
Avis déposé le 29/10/2018 à 21:42
Note globale :
Visité en octobre 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Le panthéon est l'un des symboles de Rome qui montre sa riche histoire. Le puit de lumière à l'intérieur est assez impressionnant. Comme toujours à Rome, il y a beaucoup de monde surtout que l'entree est gratuite. La visite est assez rapide, il n'y a qu'une "pièce" à visiter même si le temps semble s'arrêter lorsque l'on admire l'intérieur
Avis déposé le 26/10/2018 à 12:30
Note globale :
Visité en octobre 2018
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Attention, l'arrière du bâtiment ne pair pas de mine et on passe facilement à côté en le prenant pour une ruine. A voir un jour de soleil pour le jeu de lumière à travers l'oculus.

Je gagne 100 foxies

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !