Le petit joyau de la province est Parc naturel depuis 1987 et Réserve de la biosphère depuis 1997. Il compte 26 000 ha de terre, auxquels on peut ajouter 12 000 ha de mer, un monde marin d'une rare beauté. En effet, le milieu aquatique offre une grande limpidité et une variété foisonnante, un site admirable, à découvrir en plongeant. Côté terre, l'aspect apparent assez aride du parc cache une flore et une faune d'une grande richesse : des espèces végétales endémiques et exclusives, dont certains agaves et arbustes épineux, qui poussent sur son sol et de nombreuses espèces d'oiseaux qui trouvent refuge dans les salines de San Miguel, dont des flamants roses. Caractérisée par un relief volcanique de montagnes côtières, cette bande de littoral insolite et vierge occupe un territoire délimité par Almería, Níjar et Carboneras et inclut le spectaculaire Cabo de Gata, un cap rocheux avançant dans la Méditerranée qui est le point le plus au sud-est de l'Espagne. Sur 60 km de côtes, les successions de plages, dunes, criques, calanques et falaises donnent l'occasion d'apprécier le contraste étonnant entre ces terres sèches et le beau bleu profond de la mer. On choisira sa plage de prédilection en fonction du vent dominant du jour. La lumière de ses terres est appréciée par les réalisateurs de cinéma et de publicité, certaines scènes de Lawrence d'Arabie, des Aventures du Baron de Munchausen, de Pirates ou d'Indiana Jones et la Dernière Croisade ont été tournées là ! Vigilance, depuis quelques années, certains promoteurs immobiliers corrupteurs bafouent la notion de Parc naturel en construisant des édifices sans aucun permis, une association s'est constituée pour lutter contre cela (www.cabodegata.net).

De préférence, on se logera donc en camping, en gîte rural ou en hôtel de charme, dans de petites localités. A titre d'exemple, Agua Amarga, situé au bout de la côte, vers l'extrémité nord du parc, est un village agréable proposant des constructions basses blanches et cubiques, un rien à la mode. Autres possibilités : Rodalquilar, où subsistent d'anciennes mines d'or abandonnées, Las Negras, un charmant village de pêcheurs, ou bien San José, port de pêche et de plaisance concentrant une partie de l'animation estivale et qui détient deux plages paradisiaques : Playa de los Genoveses et Playa de Mónsul, au coeur même du Parc naturel.

À voir / À faire au PARC NATUREL CABO DE GATA NIJAR

Organiser son voyage au PARC NATUREL CABO DE GATA NIJAR

Photos du PARC NATUREL CABO DE GATA NIJAR

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-01-30
528 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis