SECRETARÍA DE TURISMO DEL ESTADO DE CAMPECHE

Office de tourisme
Avenida Ruiz Cortines s/n
Plaza Moch-Couoh

San Francisco Campeche
Mexique - Voir sur la carte

Je gagne 100 foxies

Partagez ce bon plan

L'avis du Petit Futé sur SECRETARÍA DE TURISMO DEL ESTADO DE CAMPECHE

Plaque millesim 2018

Très beau site, qui présente bien les attractions et beautés naturelles de la région. Depuis le module qui se trouve dans le Centro Cultural Casa 6, vous pouvez vous renseigner sur les visites de la ville organisées ici (2h, 50 $).

Message du propriétaire de SECRETARÍA DE TURISMO DEL ESTADO DE CAMPECHE

• Nous vous offrons un tourisme de type colonial, écologique et divertissant.
• Son emplacement et sa facilité d'accès offrent un abri à tous les touristes.
• Le climat est idéal pour se reposer.
• Un large choix d’hôtels pour tous les goûts.

Campeche est un état qui offre divertissements et culture à tous les visiteurs ; Mais également des expériences écotouristiques inoubliables, à travers ses sites archéologiques, et les rues bordées de bâtiments colorés à l'architecture coloniale, les grands domaines et la découverte de belles églises et bastions.

Idéal pour tous les types de voyageurs, des jeunes gens en quête d'expériences proches de la nature à travers les cités mayas pleine de mysticisme, aux personnes âgées intéressées par les visites culturelles, l'architecture coloniale, le front de mer , la superbe vue panoramique. Grâce à l'architecture des forts et des bastions qui protégeaient la ville ainsi que les grandes Hacienda, la ville est une destination touristique immanquable.

> Tour de la ville de Campeche

La route le long du front de mer, d’ une longueur d'environ 3,5 km, allant du monument Justo Sierra Méndez Musel à l’avenue Joaquin, est une promenade obligatoire, lieu de repos et de vie familiale. Il y a des balcons pour profiter de la brise marine et du coucher de soleil.
Vous découvrirez deux sites classés au patrimoine mondial: la ville de Campeche, Calakmul.

Les forts et bastions sont un spectacle magique. Ces bâtiments protégeaient la ville contre les attaques de pirates. Construit au XVIe siècle en raison du boom économique et commercial de la région, les constructions ont évolué au fil du temps. La construction du rempart débuta en 1686. Il se compose aujourd’hui encore de 8 bastions: San Carlos, Santa Rosa, San Juan, San Francisco, San Pedro, Santiago de la Soledad, et San José El Alto, 6 sont ouverts au public. Le rempart est composé de quatre portes extérieures, il a été renforcé par les forts de San Miguel et San José aujourd'hui disparu, San Luis et San Fernando.
L'état de Campeche est au cœur des histoires de piraterie, comme celle du Pirate Lorencillo, Laurent Graff, qui en 1672 est arrivé par la plage de San Roman le 31 Mars pour brûler deux frégates, n'osant pas pénétrer sur la Plaza, il retourna à son bateau pour arrêter un navire de Veracruz auquel il vola une cargaison précieuse. Lorencillo est retourné à Campeche en Juillet 1685 avec le pirate Gramont et des centaines d'hommes, ils ont investi le village pendant deux mois et ont tout pillé. Après l'attaque, la population du village a été réduite d’un tiers.

> L'architecture coloniale

Une partie importante du tourisme est due à l’architecture coloniale du XVIIIe et XIXe siècles. Lors de la prospérité coloniale et commerciale, l'état de Campeche a grandi pour devenir une ville de grandes Hacienda. Les Hacienda avaient de hauts plafonds qui servaient à refroidir les pièces, des balcons en fer forgé et des voûtes majestueuses à l’intérieur des maisons. Plus de 1600 façades ont été restaurées dans le centre historique et les quartiers de San Roman, San Francisco et Guadalupe.
La Mansion Carvajal, située dans la rue 10 , est une ancienne maison de commerce ,l'un des plus beaux exemples d'architecture civile au XIXe siècle. La Mansion Carvajal appartenait à Rodrigo Carvajal propriétaire également de l’hacienda Uayamón.
De même, l'État à un grand nombre de fermes, parmi lesquels: Blanca Flor, dans la ville de Hecelchakan, San Luis Carpizo, Champoton Tankuche et Santa Cruz sur le territoire Calkini et Uayamón dans la ville de Campeche. Ce dernier était un ranch de bétail, construit au cours du XIXe siècle, son activité s’est diversifiée autour de la production de canne à sucre, de sisal, de maïs et de bétail. Uayamón était un modèle d’évolution, il y avait les progrès technologiques et sociaux, comme l'électricité, le train et les services médicaux et éducatifs pour les travailleurs qui habitaient sur le vaste terrain de la propriété. Le ranch abrite aujourd'hui un hôtel, le Gran Turismo situé dans le sud au Km.27 de la ville de Campeche.
Campeche offre une architecture simple et religieuse caractérisée par ses aspects militaires, tels que des remparts et contreforts. Le premier édifice franciscain a été construit pour contrer les soulèvements indiens et pour abriter la population espagnole. Au fil du temps, les églises se sont protégées et renforcées, pour lutter contre les raids constants des pirates dans le village de San Francisco de Campeche. Ses bâtiments principaux: la cathédrale de Campeche, les églises de San Román et San Francisco et l’ancien temple de San Jose.

> Les villes Maya

Les sites archéologiques donnent accès à la connaissance de notre passé qui est riche en monuments maya, le tout entouré par une vaste jungle où la faune et la flore sont abondantes : Porc épique, cerf, raton laveur, sanglier, petits mammifères, kinkajous, jaguars et chats sauvages.
Les principaux sites archéologiques de Campeche sont : Calakmul, Chicanna, Becan, Edzna, Xpujil, Hormiguero, Balanku, El tigre, Dzibilnocac, Chunhuhub, Hochob, Kanki, Okolhuitz, Santa Rosa Xtampak et Xcalumkin Tabasqueño. Parmi les plus connus il y a Edzna, "la maison des Itzaes", avec plus d'une vingtaine de bâtiments monumentaux qui reflètent la concentration de la place politique, économique et religieuse dans l'époque précolombienne en particulier entre 600 et 1200 de notre ère. Edzna était une capitale régionale où les colons ont construit un ingénieux système de canaux qui pouvait mesurer jusqu'à 6 km de long et des réservoirs pour capter, stocker et distribuer l'eau. Le temps estimé pour aller à Edzna de Campeche est d’une heure en voiture ou en camion. Le site propose un spectacle multimédia de nuit nommé «à la lumière des Itza ».
Calakmul est une des villes les plus importantes de la région maya. Son développement urbain a mené à la construction d’importants palais qui ont formé de grands bâtiments autour de l'Acropole et des places, ainsi que les grandes pyramides qui dominent la forêt. Calakmul est également l'une des plus grandes réserves protégées dans le pays avec une superficie totale de 723.185 hectares l'accès est possible par l'autoroute 186. Dans cette réserve nous trouvons les populations les plus importantes de jaguar, tapir, daguet, crocodile des marais et boa constrictor.

> Logements

Vous pouvez arriver en voiture, en avion ou par bateaux. L’Etat dispose d’un réseau routier de plus de 1.400 km. En autobus par la route de l'Est, les compagnies vous proposent des bus confortables avec télé, café et boissons. L’arrivée par avions se fait dans deux aéroports: «Ing Alberto Acuña Ongay ", situé dans la ville de Campeche et le second " l'aéroport international de Ciudad del Carmen, ". Par la mer, trois ports situés dans les villes de Campeche, Ciudad del Carmen et Lerma.
Campeche a des logements pour tous les budgets. Des hôtels deux étoiles pour les routards aux hôtels cinq étoiles ou plus comme l’Hacienda Uayamón et l’Hacienda Puerta Campeche.

> Gastronomie

La nourriture est variée, étant un État côtier, les plats à base de poissons et fruits de mer sont un must.
Les crevettes coco, servi avec un croustillant de noix de coco, de maïs et de capeados, accompagnés de compote de pommes ou d’une salade. Les crevettes grillées avec un peu d’oignon, poivron vert et épices, pâté de poisson et fruits de mer. Vous pourrez aussi déguster du requin, préparé avec trois tortillas et des haricots frits, tomates et epazote recouvert de sauce tomate. Les pinces de crabes, qui sont servies froides et avec différentes garnitures, suivies par une xcatic.
Parmi les plats qui ne sont pas de la mer, vous trouverez un farcis de porc haché ou de boeuf et de chapon avec une sauce achiote, le pibinal, tortillas de maïs, fèves au lard, de l'eau d’horchata , de la dinde, le Panetelas, du pain noir et pain sucré accompagné de tanchuacá , d'une boisson de maïs et de cacao. La cuisine de Campeche est unique pour la variété de ses ingrédients, mais aussi pour le savoir faire de ses cuisiniers.
Les habitants sont très chaleureux et accueillants. La tradition fait que les plats sont préparés pour des jours précis de la semaine. Par exemple, ragoût les lundis , bifteck les jeudis, poisson frais les vendredis.
Campeche respire la paix et la tranquillité.
La ville de Campeche, capitale de l'Etat, a non seulement conservé son aspect original du XVIe siècle, mais aussi l’architecture et l’héritage de son ère coloniale.
Par conséquent, le 1 Décembre 1999, la ville de Campeche a été déclarée au Patrimoine Culturel de l'Humanité.
Alors que pendant l'ère coloniale les remparts ont servi à protéger la ville des pirates, c’est aujourd'hui l'un des trésors architecturaux les plus importants de l'Etat.
C'est un rempart, composé sept bastions et de deux entrées sur les collines entourant la ville représentées par les 2 forts de San José El Alto et San Miguel.
Les merveilles coloniales, civiles et religieuses sont présentes dans de nombreux bâtiments qui ajoutent couleur et beauté à la ville de Campeche.

> Ville Maya de EDZNÁ

Elle est située à 61 km au sud de la capitale.
Son nom signifie La maison des Itzaes.
Elle est devenue capitale régionale entre 900 et 1000 après JC, grâce à son développement, non seulement au niveau de l'architecture, mais également au niveau l'ingénierie.
Un spectacle de sons et lumières est présenté chaque fin de semaine.
L’une des plus grandes cités mayas qui ont été découverts avec une superficie d'environ 70 km 2, est situé dans le sud-est de Campeche, près du Guatemala, dans la réserve de Calakmul .En plus d'être le deuxième poumon du Mexique,
Calakmul a rejoint la liste du Patrimoine Culturel de l'Humanité le 27 Juin, 2002.
Calakmul est maintenant ouvert au tourisme, en gardant intact son statut historique donné en héritage par les Mayas. Situé dans la jungle Calakmul a su garder toutes son coté historique, tout en offrant à ses hôtes des infrastructures touristiques modernes et confortables.

 

Video de SECRETARÍA DE TURISMO DEL ESTADO DE CAMPECHE

Avis des membres sur SECRETARÍA DE TURISMO DEL ESTADO DE CAMPECHE

Note générale : 5 / 5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
1 avis d'internautes
Avis déposé le 02/10/2016 à 18:34
Note globale :
Visité en août 2016
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Point d'information très intéressant qui fournit de bons conseils sur les activités à faire à Campeche. Une ville avec du potentiel et dynamique dans ses animations : balade en petit train, plan et promenade dans les petites rues piétonnes du Vieux Campeche, projection sur les façades de la place de la cathédrale d'un film en 3D.

Je gagne 100 foxies

Guide CANCÚN - LA RIVIERA MAYA / PÉNINSULE DU YUCATÁN

Participez
à la communauté

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !