247 000 habitants. Altitude moyenne : 1850 m. Bienvenue dans la capitale du sourire ! Le département est un concentré de la Bolivie. La Tarija andine (vers la cordillère de Sama), la Tarija des vallées (les environs de la ville) et la Tarija tropicale (le Chaco bien sûr) composent cette région la plus australe du pays. Bien que dépourvue de musées et d'églises fastueuses, la petite ville de Tarija mérite décidément une visite. Comme on dit ici, c'est la " chura tierra " (" la belle terre natale ").

Loin des peintures coloniales et des grands déserts, elle présente un aspect de la Bolivie très différent de ce qu'on imagine. S'y mélangent culture andalouse, gauchos argentins, esprit guerrier des peuples du Chaco, et l'enfer vert que chantaient les soldats de la guerre de 1933 contre le Paraguay. Ses traditions uniques, comme les fêtes de Pâques début septembre, vous transporteront dans un univers proche de celui de l'Espagne de la route de l'argent. À Tarija, où le temps semble s'être arrêté, la maison du vieux Don Moises Navajas, la casa Dorada, semble encore attendre les marchandises en provenance de Paris et l'on croit voir passer des caravanes de mules chargées d'argent. Le violon tsigane se mêle ici au bombo argentin, le tout dominé par les sons sourds et profonds du " erque " et de la " caña ". L'esprit de la sarabande s'attarde encore à Tarija quand les paysans de San Lorenzo font la fête près du río Guadalquivir. Tarija ou la Petite Andalousie... La ville, aujourd'hui, est connue pour ses vignobles, dont la production s'affirme sur les tables boliviennes surtout, ainsi que pour le singani, un alcool à base de raisin blanc distillé. On dit aussi que ses femmes sont les plus belles du pays (ce qui n'est pas faux !).

Les habitants sont fiers de s'appeler chapacos, un terme autrefois péjoratif destiné aux paysans, et qui signifie, en quechua, " celui qui aide le visiteur, celui qui est au service des autres ". Depuis quelques années, la ville est de plus en plus prisée par les Boliviens. La population a quasiment doublé en l'espace de 15 ans !

Histoire

La ville de Tarija fut fondée en 1574 par Luis de Fuentes, par ordre du vice-roi Toledo. Elle devint l'une des bases arrières des dominicains et des franciscains soucieux de protéger les guerriers indiens chiriguanos. Au moment de l'indépendance du pays, en 1825, les Chapacos choisirent de rester au côté de la Bolivie, bien qu'appartenant jadis aux provinces du río de La Plata (Argentine). Pour des raisons historiques d'abord, car les guérilleros chapacos comme Moto Mendez (ce n'est pas la Harley locale...) avaient lutté pour l'indépendance du haut Pérou. La deuxième raison était simplement économique. En 1825, la Bolivie étant le pays le plus riche et le plus peuplé d'Amérique du Sud, se rattacher à cette puissance régionale de 2,5 millions de km2 paraissait un choix logique. Cependant, l'économie des deux pays a suivi des courbes inversées. L'histoire est bien capricieuse. La Bolivie, celle du Potosí d'antan, est maintenant le pays le plus pauvre, alors que l'Argentine, en dépit de la crise de 2001, est devenue l'un des pays les plus riches et les plus développés d'Amérique latine.

Pendant la guerre du Chaco, Tarija fut la base arrière des soldats boliviens (on peut lire sur cette guerre deux ouvrages dont un disponible en Bolivie, en langue française : La Laguna H-3, de Adolfo Costa du Rels, et le conte El Pozo de Augusto Cespedes, extrait du recueil Sangre de Mestizos, dans les librairies boliviennes également). La guerre du Chaco sonna l'éveil du nationalisme bolivien, avec la réunion, pour la première fois de son histoire, de Boliviens venus des quatre coins du pays et appartenant à toutes les classes sociales. Cette rencontre dans les champs de la mort a favorisé l'émergence des forces et une prise de conscience qui mèneront à la révolution de 1952, la troisième en importance des révolutions d'Amérique latine.

À voir / À faire à TARIJA

Organiser son voyage à TARIJA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
Hébergements & séjours
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de TARIJA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2020-01-08
456 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.