Le Mans, entre culture et nature

A seulement 55 minutes en TGV de Paris, se trouve une ville où l'on passe souvent, mais où l'on s'arrête peu. Lorsqu'on la cite, on pense généralement aux 24 Heures ou à ses fameuses rillettes. Mais Le Mans a beaucoup à offrir et mérite d'être plus qu'un nom sur la route de Rennes. Ville à taille humaine, c'est une destination idéale pour un week-end en famille. Et les activités ne manquent pas pour satisfaire les visiteurs.

 

Une ville d'art et d'histoire

On a tendance à l'oublier, mais Le Mans possède un magnifique centre médiéval, la cité Plantagenêt, dont les rues pavées sont chargées d'histoire. Henri II, sa femme Aliénor d'Aquitaine et leur fils, Richard Coeur de Lion, sont autant de personnages historiques dont les maisons à pans de bois, les hôtels Renaissance et le palais comtal gardent encore la trace. Témoin des grands événements de cette dynastie, la cathédrale Saint-Julien surplombe les quartiers historiques. Construite entre les XIe et XVe siècles, c'est un magnifique mélange de styles avec sa nef romane et ses parties gothiques. À l'intérieur, le travail de restauration mené au fil des années a porté ses fruits. Les statues en terre cuite des XVIIe et XVIIIe siècles retrouvent petit à petit leur polychromie d'antan et les peintures murales leur éclat. La pièce maîtresse se situe sans nul doute dans la chapelle de la Vierge dont la voûte est entièrement peinte d'un choeur céleste. Quarante-sept anges musiciens y sont représentés, jouant d'instruments dont on ne peut qu'imaginer la musique.

Mais l'histoire de la cité ne commence pas au Moyen Âge et Le Mans nous fait remonter le temps jusqu'au IIIe siècle. Ainsi, la muraille qui encercle la vieille ville se place comme le symbole de la grandeur passée de l'Empire romain. Le savoir-faire des bâtisseurs se traduit dans la série de motifs géométriques très bien conservés qui ornent le mur de défense. Une candidature a été déposée pour inscrire la muraille au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pour avoir un panorama de l'histoire de la ville de l'époque préhistorique jusqu'au XVe siècle, une halte au musée du Carré Plantagenêt s'impose. On y verra des pièces maîtresses, telles que le trésor monétaire Cénoman de l'époque gauloise et l'émail Plantagenêt datant du Moyen Âge. Les étages du musée offrent une magnifique vue sur la vieille ville et la cathédrale.

 

Une cité entourée d'un écrin de verdure

Aux portes de la ville, on accède par le tram à un petit paradis, l'Arche de la nature. Avec ses quatre cent cinquante hectares, c'est une vraie bulle d'air frais. À la Maison de l'eau, trois aquariums permettent d'en apprendre plus sur l'écosystème aquatique de la région. Quant à la Maison de la forêt, elle permet de découvrir le mode de vie des nombreuses espèces qui peuplent nos bois, tandis que la Maison de la prairie sauvegarde des races rares d'animaux de la ferme de la région. On pourra ainsi y apercevoir le porc blanc de l'Ouest, la chèvre des fossés ou encore la poule Le Mans. Pour prolonger cette échappée verte, de nombreux chemins amèneront les randonneurs dans les forêts et bocages ou sur les rives de l'Huisne. Des parcours ludiques ont été imaginés, avec plusieurs courses d'orientation et un circuit présentant une sélection de 32 espèces d'arbres remarquables de par leurs tailles, formes ou longévité. Et pour ceux qui seraient réticents à la marche à pied, le vélo, le canoë ou le cheval sont autant de moyens de locomotion que vous pourrez pratiquer dans les campagnes alentour. Enfin, tout au long de l'année, des activités sont organisées pour permettre aux petits citadins de s'imprégner de la vie agricole. Au programme cet automne, la fête de la forêt et de la randonnée le 22 octobre, avec de nombreuses surprises prévues, telles qu'un spectacle de loups et rapaces et la mise en marche d'une scierie mobile. Le 5 novembre, c'est la pomme qui sera en fête et les apprentis fermiers pourront découvrir alambic et cidreuse avant de croquer des reinettes à pleines dents. Non loin de là, l'Abbaye de l'Épau est devenue un lieu culturel incontournable, au sein d'un espace empreint de calme et de sérénité. Construite en 1229 sur demande de Bérengère de Navarre, veuve de Richard Coeur de Lion, l'abbaye est un lieu d'exposition insolite. Renouvelées deux fois par an, les installations se découvrent dans l'église, le logis de l'abbé et le grand parc qui entoure les bâtiments. En avril, le dortoir des moines accueille également des concerts de l'Europa Jazz Festival. Un lieu plein de surprises donc, où on ne demande qu'à retourner pour profiter de son charme.

 

Des festivités tout au long de l'année

On ne présente plus les 24 Heures du Mans, cette course automobile créée en 1923 et devenue aujourd'hui l'une des plus importantes au monde. Qu'on soit spécialiste du circuit ou totalement novice en automobile, le musée des 24 Heures est à voir pour s'imprégner de la genèse incroyable de cet événement emblématique de la Sarthe. Se déroulant en juin, la course se décline cependant tout au long de l'année. On retrouve ainsi en octobre les 24 Heures Camion, en avril les 24 Heures Moto et en août les 24 Heures Vélo. Mais l'événement au Mans ne se crée pas seulement sur le circuit. Depuis maintenant dix ans, les jardins secrets de la cité Plantagenêt s'ouvrent au public le temps d'un week-end (cette année le 30 septembre et 1er octobre). Dans la cour des hôtels particuliers et des maisons qui bordent les ruelles pavées de la vieille cité, des créations végétales happent le visiteur. Fleuristes, horticulteurs, pépiniéristes et artistes en tout genre imaginent ainsi un parcours sensoriel, allant de sculptures colorées en vignes réinventées, en passant par des escaliers ornés de décorations florales, avant de terminer dans un clos envahi de coquelicots de terre cuite. De nombreuses animations sont organisées, telles que des concerts, des pièces de théâtre ou encore des conférences.

Autre événement à ne pas manquer, la Nuit des Chimères. Ainsi, depuis 2005, des créatures étranges prennent possession de la ville et se produisent dans un spectacle surnaturel tous les soirs de juillet et d'août, à la nuit tombée, sur les murs de la Cité Plantagenêt. Ce parcours de créations visuelles et sonores a rempli cette année encore sa promesse en nous transportant dans un monde magique. Au programme, sept projections dispersées dans la ville qui retracent son histoire, de la période romaine au Moyen Âge. Le plus impressionnant est probablement le tableau projeté sur la cathédrale. Intitulé Anges et Démons, forêts, rosaces et créatures fabuleuses s'y succèdent, magnifiant l'architecture de l'édifice. Tout au long du parcours, des lanternes projettent sur le sol gargouilles et démons qui ponctuent les pas du visiteur. Et pour ceux qui l'auraient raté cet été, l'événement revient en décembre avec une nouvelle création sur le porche royal de la cathédrale Saint-Julien, nouvellement restauré.

 

Une gastronomie qui n'est pas en reste

Tous ces événements sont un bon prétexte pour festoyer. Et ce serait insulter les producteurs locaux que de réduire Le Mans à la rillette. En effet, la région produit aussi entre autres de délicieux fromages, du miel, du cidre et des poulets fermiers. Côté vin, le Jasnières est un incontournable. Vin blanc assez sec, il possède parfois un goût caractéristique de pierre à fusil. Et pour les amateurs de rouge, on pourra se pencher sur le pineau d'Aunis, un cépage ancestral aux notes poivrées très particulières. Pour faire le plein de victuailles avant de repartir, il faudra se rendre sur l'immanquable Marché des Jacobins un mercredi, vendredi ou dimanche matin. Établi en 1969, le temps de la restructuration de la place de la République, il finira par y élire définitivement domicile. C'est aujourd'hui le plus grand et le plus populaire marché de la ville. On y trouve de tout et les producteurs locaux ne manquent pas. Aucun risque de repartir les mains vides.

 

Infos futées

 

Quand ? Le Pays du Mans se visite tout au long de l'année, bien que la saison estivale soit à privilégier pour ses températures avantageuses. On pourra organiser sa venue selon les festivités, telles que Entre cours et jardins les 30 septembre et 1er octobre, le festival de musique Bebop n'roll en novembre, l'Europa Jazz Festival en avril, les 24 Heures du Mans en juin, ou encore la Nuit des Chimères tout l'été et à Noël.

 

S'y rendre. En voiture, prendre l'A11 en venant de Paris, Angers et de Nantes, l'A28 en venant de Rouen, Caen, Lyon, Tours et Bordeaux et l'A81 en venant de Rennes. En train, TGV depuis Paris-Montparnasse (18 liaisons par jour) et de nombreuses autres grandes villes de France.

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DU MANS - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Les dernières Actus

Le Mans, entre culture et nat...

A seulement 55 minutes en TGV de Paris, se trouve une ville où l'on passe souvent, mais où l'on s'arrête peu. ...
Lire l'article

10e édition d'Entre Cours & J...

Du 30 septembre au 1er octobre prochains, se déroulera, dans le coeur historique de la ville du Mans la 10ème édition ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Guide Le Mans 2014

Profondément ancrés au Mans, toujours à l'affût des nouveaux projets et des nouvelles tendances, nos auteurs passent chaque année au banc d'essai les adresses-clés de la vie locale dans tous les domaines. Restaurants, sorties, commerces, loisirs, hébergements et bons plans, rien ne leur échappe ! Que vous soyez habitant du Mans de longue date, nouvel arrivant ou visiteur occasionnel, ce City Guide vous facilitera la vie !

Acheter le guideTélécharger gratuitement l'extrait