Canicule oblige, les rafraichissantes plages du nord de la France ont la cote en ce moment ! Et que dire du Touquet, point de chute préféré du nouveau président de la République et omniprésent dans tous les médias depuis quelques mois ? Cette charmante station balnéaire, qui attire des milliers de touristes depuis plus d'un siècle, a surtout de nombreux atouts. Glamour et cossue, dans un environnement forestier, à proximité du château d'Hardelot au nord et des plages au sud, voilà de quoi rendre le séjour dépaysant.

  

La plage de la capitale

En 1837, Alphonse Daloz achète le domaine du Touquet, un ensemble dunaire sur lequel il plante des pins. Quelques années plus tard, son ami Hippolyte de Villemessant, fondateur du Figaro, charmé par l'endroit qu'il surnomme " L'Arcachon du Nord ", le convainc d'en faire la station balnéaire de la capitale. La ville devient Paris-Plage et elle a toujours revendiqué cette vocation de lieu de détente et de loisirs. Golf, hippodrome, terrains de tennis, hôtels de luxe et résidences de prestige s'y sont rapidement développés. Le Touquet a été un terrain d'expérimentation pour de jeunes architectes qui ont concilié la fantaisie et le respect du milieu naturel. Les parcelles étant étroites, c'est sur un plan vertical que se sont dressées les villas cossues où aimaient se réfugier les amateurs de vie mondaine.

 

Destination chic

Plus glamour que ses voisines Montreuil-sur-Mer ou Boulogne-sur-Mer, Le Touquet Paris-Plage est indémodable ! La promenade sur la digue s'apparente parfois à un défilé de couples qui rivalisent de chic et d'apparat. Avec ses immeubles de tous styles et ses villas classées qui font face à la mer, ce front de mer, souvent très fréquenté, parsemé de manèges et de glaciers et son pôle de loisir, vaut le détour. Lorsque le ciel est dégagé, le spectacle de la mer roulant sur le sable blanc ou celui du soleil plongeant dans les eaux gris bleuté est inoubliable. Cette prospérité remonte donc au début du XXe siècle et aux nombreuses constructions des Années Folles. Pas moins de vingt édifices sont inscrits à l'inventaire des Monuments historiques. Parmi eux, le phare de la Canche avec ses 274 marches mais aussi de splendides villas à l'architecture élaborée, le coloré marché couvert ou encore l'audacieux Hôtel de ville. De style anglo-normand, il fut édifié par les architectes Drobecq et Debrouwer. Il est pourvu d'un majestueux beffroi de 38 mètres et marie plusieurs styles différents : les pierres de Bainchtun et d'Hydrequent sont typiques de la région, les pans de bois cimentés sont de style normand et les fenêtres, ogivales, typiques d'un style gothique anglais.

D'ailleurs, Le Touquet suscite toujours le même engouement chez nos voisins Britanniques et il n'est pas rare d'entendre la langue de Shakespeare dans la fameuse rue Saint-Jean très commerçante. Les maisons de style Victorien ont également fleuri au bord des allées boisées et des dunes, et sont très prisées des investisseurs d'outre-Manche. Adepte des mondanités avec son casino, ses boutiques de luxe et ses palaces, Le Touquet peut se vanter de proposer des animations tous les jours de l'année. La station s'est faite une place dans le monde du sport avec son golf, ses bases nautiques, sa célèbre course de motos dans les dunes de sable, l'Enduropale, mais aussi son centre équestre qui accueille le Jumping international début mai. Premier moyen de locomotion pour se rendre au Touquet depuis Paris, le cheval a toujours bénéficié d'une place de choix dans la riche vie de la station. L'hippodrome, construit en 1925 par les architectes parisiens Furiet et Pingusson, a été doté de tribunes de style anglo-normand classées monuments historiques en 1997. L'installation fut complétée, dans les années 1980, par la réalisation d'un centre équestre dans un parc devenu un grand atout de la station. La culture a également toute sa place au Touquet avec chaque été un festival de piano où participent plus de deux-cents artistes et un salon du livre reconnu qui se déroule en novembre. Il faut également aller jeter un coup d'oeil au musée du Touquet. C'est une villa construite en 1925 qui abrite ce petit musée. L'école d'Etaples y est très présente avec près de 300 oeuvres réalisées par Henri le Sidaner, Eugène Chigot ou Eugène Boudin qui ont peint la Côte d'Opale. Le musée programme également régulièrement des expositions d'art moderne. The place to be on vous dit !

 

Infos futées

 

Quand ? On peut y aller toute l'année. Mais les mois de juin et septembre sont certainement les plus agréables.

 

S'y rendre. Pour rallier Le Touquet, privilégier le train, le bus ou la voiture (à 230 km au nord de Paris ; prendre l'A16 sortie 26 pour Le Touquet).

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DU TOUQUET PARIS-PLAGE - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez