La région de Murcie est moins connue que d'autres régions d'Espagne, pourtant elle a énormément à offrir à ses visiteurs. La Costa Cálida est un merveilleux endroit où profiter de petites criques sauvages et de charmants villages de pêcheurs, sous un soleil qui brille sur une très large partie de l'année. Il ne faut pas non plus oublier d'aller se balader dans des villes chargées d'histoire telles Murcie et Carthagène, dont le patrimoine révèle une présence humaine qui remonte à plusieurs siècles, ainsi que des influences diverses. Ce qui fait aussi de cette région un territoire à explorer de fond en comble, c'est la multitude d'activités à faire, du sport à pratiquer dans l'arrière-pays vallonné en passant par les événements culturels qui animent ses cités antiques et les pauses gourmandes dans un territoire réputé pour ses vins et ses produits toujours cuisinés avec finesse. 

Prendre le temps de flâner dans des cités historiques et culturelles 

Un premier arrêt conduit les voyageurs dans la charmante ville de Murcie, qui se situe à une trentaine de kilomètres de la Costa Cálida dans l'arrière-pays. On y flâne dans un dédale de ruelles piétonnes qui révèlent ici et là des vestiges et monuments qui ont traversé les âges. Depuis sa vieille ville où trône fièrement la plaza Santo Domingo, on emprunte les rues commerçantes qui regorgent de boutiques et de cafés avant de s'arrêter devant la sublime cathédrale Santa Maria, qui superpose les styles, du gothique au néoclassique. La découverte du patrimoine religieux est d'ailleurs une activité à part entière à Murcie, avec d'autres splendeurs comme Notre-Dame de la Luz, Carmen et Saint-Jean-Baptiste. Les musées sont également en nombre, avec des incontournables comme le musée Salzillo et le Musée archéologique. En soirée, c'est dans le quartier de La Merced que l'on profite de la vie nocturne.

À Carthagène, on savoure la vue sur sa baie, en rejoignant par exemple le parc qui se situe à proximité de la colline où fut érigé le château de la Concepción. C'est aussi de cet endroit que l'on admire le monument phare de la cité : le théâtre antique, construit entre l'an 5 et l'an 1 av. J.-C. Le patrimoine romain est d'ailleurs ce qui fait la fierté de la ville, avec d'autres édifices à aller voir comme le Centre d'interprétation des remparts puniques, la maison de la Fortune et Augusteum. Au fil d'une balade et après s'être rendu au pied de l'église de Santo Domingo et du campus Muralla del Mar, on comprend mieux pourquoi la ville est candidate au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Une autre escapade urbaine d'un voyage dans la région de Murcie peut conduire les visiteurs dans la splendide ville baroque de Lorca, dont le centre urbain a été déclaré ensemble historique en 1964. La cité a été marquée par la présence de différentes civilisations. Elle possède de nombreux monuments à voir absolument parmi lesquels la tour de l'Espolón, la tour Alfonsina, le porche San Antonio, des demeures seigneuriales comme le palais Guevara ainsi qu'une multitude d'églises de styles et d'époques variés. Sans oublier la sublime Plaza de España, qui sous le soleil révèle elle aussi des splendeurs architecturales dont la monumentale collégiale San Patricio.

À Calasparra, commune qui prend place au milieu de paysages vallonnés, on fait une pause pour aller visiter des grottes aux peintures rupestres et on passe voir une merveille de l'architecture religieuse : le Sanctuaire de la Vierge de l'Espérance. 

Enfin, on termine par une ville qui n'est autre que la cinquième ville sainte dans le monde : Caravaca de la Cruz. Elle abrite le sanctuaire de la Vera Cruz, sublime monument devant lequel les nombreux pèlerins et voyageurs aiment se réunir pour se recueillir et profiter de l'atmosphère d'une cité qui invite à la méditation.

Le patrimoine des villes, leur dynamisme en font des lieux propices à la tenue de nombreux évènements culturels. La Semaine sainte donne lieu à d'émouvants défilés à Murcie, quand Carthagène se pare de ses plus belles lumières pour la déambulation de ses processions. Toujours dans la cité antique, les Fiestas de Carthagineses y Romanos, déclarées d'Intérêt touristique international, permettent de revivre l'époque romaine. La région accueille aussi de nombreux événements musicaux qui enchantent les amoureux des festivals, avec le Murcia Tres Culturas, El Cabo Pop Festival ou bien encore le Welcome Summer. 

La Costa Cálida pour les amoureux de la Méditerranée 

Avec un littoral long de 250 km et la présence de deux mers, il n'y a pas de doute, la Costa Cálida est bien un lieu de villégiature rêvé pour les adeptes de balades sur de longues plages de sable blanc, d'heures de farniente et de baignades dans de splendides criques intimes aux eaux transparentes. Les familles trouvent leur bonheur sur les vastes plages de San Pedro del Pinatar, dont elles ont facilement accès après avoir posé leurs valises dans le charmant village marin d'Águilas. Pour les plus aventureux, la Costa Cálida surprend par la vérité et la richesse des paysages marins. En quelques kilomètres seulement, on passe d'étendues de sable à des falaises abruptes qui révèlent de petites criques sauvages et des anses protégées. Lors des jours les plus chauds, c'est là que chacun a le bonheur de se baigner dans des eaux translucides, symboles d'une Méditerranée qui n'a aucun complexe à avoir face aux plus belles mers du monde. Après s'être jeté dans les eaux des criques de Bolnuevo, on ne manque pas d'aller voir les célèbres érosions, un des sites les plus surprenants de Mazarrón. C'est en effet en ces lieux que le vent et les mer ont sculpté dans la roche de véritables sculptures de grès de toute beauté, aujourd'hui classé au Patrimoine naturel de la région de Murcie.

La côte attire aussi les voyageurs qui veulent prendre soin de leur santé. En effet, dans la zone de Lo Pagán à San Pedro del Pinatar, on trouve des boues qui se sont formées naturellement au fil des siècles et qui offrent une véritable expérience thérapeutique. Elles sont riches en calcium, en minéraux essentiels, en magnésium et en potassium. S'en enduire est conseillé pour soulager un grand nombreux de maux, dont les problèmes cutanés et ceux liés aux articulations. C'est une autre richesse de la Costa Cálida et un argument supplémentaire de séjourner dans cette région qui n'a de cesse de surprendre.

Un séjour nature et sport 

Les férus de nature et de sports en plein air trouvent immanquablement leur bonheur dans la région de Murcie. Il y a bien entendu d'une part la pratique des sports nautiques. Des longues plages en passant par la Mar Menor qui n'est autre que la plus grande lagune salée du continent européen, les possibilités sont nombreuses. Voile, canoë-kayak, ski nautique, planche à voile et stand-up paddle, on se laisse facilement tenter par ces activités qui se pratiquent sur des eaux sécurisées. Sans oublier les quelques séances de plongée à faire dans les réserves marines protégées de Cabo de Palos-Islas. 

Terre de randonneurs, la Murcie compte 19 parcs naturels protégés dans lesquels on sillonne des sentiers qui dévoilent des paysages marins et de montagnes. Au parc régional Salinas y Arenales de San Pedro, on passe volontiers la journée à longer la plage et à admirer la mer rose et les flamants. De longs treks sont également proposés avec des parcours de différents niveaux dans le Parc régional de Calblanque. Et pour ceux qui veulent bénéficier d'une expérience hors du commun, une marche au coeur de Los Barrancos de Geba offre un parcours dont les paysages surprennent à bien des égards. Par la sécheresse des lieux et son apparence désertique. On y observe tout de même ici et là les sommets verdoyants des colline de la Sierra. Mais le clou du spectacle est l'arrivée aux abords des Barrancos. Au creux d'un paysage lunaire prennent place des formations géologiques où les eaux fluviales et de pluie ont ruisselé. Elles ont donné place à des étendues d'eau à la couleur bleu turquoise et l'effet est tout simplement spectaculaire. 

En dehors des activités nautiques et des nombreuse randonnées possibles, les adeptes de VTT trouvent aussi de beaux itinéraires à pratiquer, dont la traversée de la Sierra Espuña et la route qui prend place à travers les terres le long de la Via Verde. Enfin, pour ceux qui le souhaitent, la pratique du golf est également de rigueur en région de Murcie. 

Murcie capitale espagnole de la gastronomie en 2020

La région de Murcie est l'une des meilleures destinations culinaires d'Espagne, un endroit où les papilles sont sans cesse éveillées. Sa situation côtière, son ensoleillement généreux, son arrière-pays riche en vergers et en terres de culture lui valent le surnom de " La Huerta d'Europe " (le verger de l'Europe). De plus, les différentes civilisations qui se sont succédé sur le territoire ont laissé des traces au niveau gastronomique comme des épices utilisées pour aromatiser les plats. Les viandes dont l'agneau Segureño, une race locale, les poissons, les fruits de mer, les fruits dont l'orange et le citron et la grande variété de légumes sont utilisés pour concocter des plats savoureux tels les côtelettes d'agneau à l'ail cabañil, le lapin frit avec tomates ou bien encore les crevettes à l'ail. Quelques exemples de plats composés avec les richesses locales et que les restaurateurs n'ont de cesse de sublimer. 

En outre, la région possède 3 routes des vins avec appellation d'origine : Bullas, Jumilla et Yecla. Les vignes sont en effet cultivées et les vins fabriqués depuis l'époque romaine. C'est ainsi que les vins rouges, blancs et rosés accompagnent dignement les plats et font l'objet de dégustations dans les établissements vinicoles. 

Tous ces plaisirs de la table ont conduit la ville de Murcie à être la Capitale espagnole de la Gastronomie en 2020 ! Et pour honorer ce titre, la région organise tout au long de l'année des itinéraires gastronomiques, des ateliers de cuisine, des activités dans les musées et des festivals qui honoreront " Le verger des 1 001 saveurs ", qui n'est autre que la devise avec laquelle la région a remporté le prestigieux prix.

Plus d'informations sur les comptes FacebookInstagramTwitter.