Guide de Crète : Festivités

La Pâque orthodoxe. Les cérémonies religieuses comme le baptême et le mariage restent très ancrées dans la culture et les moeurs. Une remarque s'impose avant tout : si les catholiques et les orthodoxes célèbrent les mêmes fêtes, leur calendrier respectif diffère, ce qui justifie un décalage de quelques semaines. Deux fêtes religieuses attirent particulièrement l'attention, la pâque orthodoxe et la Saint-Georges. Se déroulant à la fin du mois d'avril, la pâque est l'événement le plus notable de l'année. D'ailleurs, même les agnostiques en suivent l'office. Célébration de la résurrection du Christ, la pâque est également l'occasion de fêter l'arrivée du printemps. Les rites sont nombreux et méritent le coup d'oeil. Le tombeau du Christ, décoré de broderies dans la nuit du jeudi, est porté en procession le lendemain sous les lamentations des fidèles. La lumière de la résurrection est fêtée le samedi soir à minuit, les cierges étant transmis de main en main. Les feux d'artifice se font alors entendre et la fête prend fin le dimanche avec le repas pascal où toute la famille se réunit autour de l'agneau grillé. Le saint le plus vénéré en Crète est saint Georges, protecteur des paysans et des bergers. Il est fêté le 23 avril, et on voit alors les bergers rassembler leur troupeau, les bêtes étant lavées, décorées pour l'occasion et emmenées devant l'église du village afin de recevoir la bénédiction du pope.

Carnaval de Réthymnon. Fin février-début mars, le carnaval de Réthymnon est réputé dans toute la Grèce, mais ceux d'Agia Déka (près de Gortyne) et de Kastelli sont également très réussis. Célébré depuis une centaine d'années, la population locale participe activement à cet événement qui met en valeur les traditions et la créativité des habitants. Une chasse au trésor est même organisée et divise la ville en équipes.

Les fêtes patronales. Appelées les panygiries, ces fêtes célèbrent, tout au long de l'année, les saints locaux. Une messe est alors célébrée, suivie d'un copieux repas accompagné de musique, chants et danses traditionnels. En Crète, les plus importantes sont la Saint-Jean-Baptiste le 24 juin à Réthymnon ; la Saint-Agia-Paraskevi à Krassi, Kalyvès et Phalassarna le 26 juillet, la Saint-Titos à Héraklion le 25 août, et la Saint-Nikitas à Frangokastello le 15 septembre. Le 15 août, la fête de la Vierge est également célébrée sur toute l'île avec ferveur.

Festival d'Héraklion. En été, la ville d'Héraklion accueille un festival majeur de danse, musique et spectacles qui s'étale sur deux mois et demi, du 1er juillet à la mi-septembre.

Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juillet
Août

Les fêtes religieuses se succèdent tout au long du mois d'août, parmi elles : le 6 août, fête de Katharo ; les 6-8 août, fête religieuse sur le mont Loukhtas au sud d'Héraklion ; le 25 août, grande fête religieuse à Héraklion en l'honneur d'Agios Titos ; et le 29 août, fête religieuse à Ziros et dans le monastère de Kapsa (plaine de Chandras).

Septembre
Octobre
Novembre
Décembre

En décembre, les fêtes religieuses se succèdent, comme le 4 décembre à Zaros et Agia Varvara ou le 6 décembre à Agios Nikolaos.

Adresses Futées de Crète

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
xiti
Avis