Guide de la Jamaïque : Jeux, loisirs et sports

Disciplines nationales
<p>Jeunes footballeurs.</p>

Jeunes footballeurs.

Football

Les Reggae Boyz furent la deuxième équipe de football des Caraïbes, après Haïti en 1974, à être sélectionnée pour un Mondial de football (en 1998), un événement sportif au retentissement jamais vu sur l'île. Les matches éliminatoires ont tenu en haleine tout le monde, sans distinction d'âge, de sexe, de couleur de peau ou de religion ! Les Jamaïcains entendent prouver avec cette première sélection que la valeur sportive d'un pays ne se mesure pas à sa taille, et les supporters de Jamaïque ou d'Angleterre ont été nombreux à prévoir le voyage en France pour soutenir l'équipe nationale. Comme en Jamaïque, la musique est omniprésente, et les artistes reggae n'ont pu rester en marge de cet engouement national qui touche toute la population jamaïcaine, insulaire ou émigrée. Un album musical original, Tribute to the Reggae Boyz, réunissant de nombreux artistes, a été réalisé à l'initiative de Ben Oldfield, un passionné de dancehall. Le football, sport universel s'il en est, a depuis quelques années grignoté la place du cricket dans le coeur des jeunes Jamaïcains, qui suivent les compétitions internationales avec une passion extraordinaire. Impossible en tous cas de rater les photos de Bob Marley jouant au football, une de ses passions avec la musique !

Athlétisme

Ce n'est un secret pour personne : les Jamaïcains et Jamaïcaines sont aujourd'hui les personnes les plus rapides de la planète. Depuis la fin des années 1980, la petite île n'a cessé de placer sur les pistes de sprint et de sauts une pléiade de coureurs dont les plus célèbres restent Merlene Ottey, Grace Jackson, Justin Gatlin, Asafa Powell, Veronica Campbell-Brown et bien sûr les champions olympiques en titre, Shelly-Ann Fraser et Usain Bolt. Il n'est pas rare de voir un 100 m se terminer par un podium intégralement jamaïcain, et l'île entière vibre derrière Veronica, Shelly, Usain et Asafa lors de chaque meeting ou compétition internationale. La Jamaïque a encore brillé lors des Jeux Olympiques de Londres. Usain Bolt est le premier athlète a avoir conservé ses titres du 100 m et du 200 m. Il a remporté quatre médailles d'or individuelles, six au total. Il est devenu sur son île, et dans le monde, une véritable légende.

Cricket

Art traditionnel, né en Angleterre au XVIe siècle et exporté dans toutes les colonies britanniques, le cricket compte toujours nombre d'adeptes. Les terrains de cricket, sur lequel s'affrontent vingt-deux joueurs en costume blanc, supervisés par deux arbitres parsèment l'île. Difficile à suivre pour un non-initié, ce jeu est cousin du baseball : un pitcher lance la balle que le batteur doit frapper pour l'envoyer hors de portée des lignes de défense adverse. Récemment, la Jamaïque a accueilli les phases éliminatoires de la Coupe du monde de cette discipline typiquement britannique. L'engouement important suscité par la manifestation témoigne de l'importance de ce sport dans l'île. Vous remarquerez sur toute l'île des vastes terrains où il se pratique, et peut-être vous laisserez-vous tenter par une journée de match (oui, une journée entière !) durant votre séjour.

Dominos

Cela a de quoi surprendre, mais ici les dominos sont un sport national. Beaucoup assimilent en effet ce jeu à une véritable pratique sportive, tant elle nécessite d'entraînement, de concentration, et tant elle suscite de passion. Les dominos se pratiquent généralement sur une table de bois autour de laquelle quatre joueurs rivalisent d'ardeur verbale pour impressionner ses adversaires, déjà tenus en respect par la force avec laquelle les pièces sont " frappées " sur la table.

Activités à faire sur place
<p>Activité tyrolienne près d'Ocho Rios.</p>

Activité tyrolienne près d'Ocho Rios.

Golf

A moins d'un très long séjour en Jamaïque, vous n'aurez pas assez de temps pour partir à l'assaut de tous les terrains de golf de l'île. Le pays propose une grande diversité de parcours qui sont pour la plupart concentrés autour des zones touristiques côtières, mais aussi dans la capitale et les grandes agglomérations comme Mandeville. Hérité de la tradition coloniale britannique, le golf a été très pratiqué par les Jamaïcains, avant de devenir une aubaine touristique. La douzaine de parcours dispersés dans l'île, collines dominant la mer des Caraïbes, vallées profondes, fairways ondulants, greens en promontoires et pièces d'eau réservent beaucoup de surprises et de sensations.

Snorkeling et plongée

Masques, tubas et palmes. Les fonds jamaïcains sont parmi les plus beaux des Caraïbes, et du monde. La faille Cayman, au bord de laquelle se trouve l'île, permet des plongées en eau profonde, très variées. Canyons, grottes, récifs coralliens et crevasses dévoilent toute la variété d'une vie sous-marine intense. Coraux, éponges de toute sorte, barracuda, snapper rouge, raie manta, tortues de mer, dauphins, anémones de mer, coquillages, petits poissons multicolores, le spectacle est infini... Plus d'une cinquantaine de centres de plongée s'égrènent le long de la côte septentrionale, et sont représentés dans les grands hôtels. La côte méridionale, dont les eaux sont moins profondes, est moins riche en spots de plongée. L'association jamaïcaine des opérateurs de plongée communique sur demande la liste des centres agréés. Les amateurs de snorkeling exploreront des fonds tout aussi variés et magnifiques à une profondeur modeste. La côte Nord offre l'un des plus beaux spectacles sous-marins. La topographie de l'île est presque aussi diversifiée que l'est sa géographie de surface. La visibilité est extraordinaire dans ces eaux limpides, jusqu'à quarante mètres de profondeur. Les courants, en général assez faibles, garantissent des conditions de plongée confortables. La température de l'eau est idéale, 24 °C en hiver, 27 °C en été, ce qui permet de plonger avec des équipements légers. Différents types de récifs coralliens vivants ou morts, des failles profondes, des grottes sous-marines, des cuvettes creusées telles des arènes, et même des épaves enchâssées dans le corail, le spectacle est permanent. La plongée s'y pratique " à l'américaine ", plus plongée loisir que plongée sportive.

La pêche au gros

A seulement quelques centaines de mètres des rivages, au-delà des récifs coralliens, la pêche de haute mer se révèle très fructueuse. Les territoires de pêche encerclent l'île et il est difficile de revenir bredouille d'une sortie en mer. Le poisson le plus populaire de l'île est sans conteste le fameux marlin bleu, poisson mythique célébré par Hemingway, qui peut atteindre 200 kg et jusqu'à 2 m de longueur. Présent toute l'année dans les eaux jamaïcaines, sa taille est optimum en été et en automne. De grands tournois de pêche, rassemblant de nombreux bateaux aux équipements particuliers venus des îles voisines, sont organisés dans les principales villes côtières. Celui de Port Antonio qui a lieu en octobre est particulièrement renommé. La lutte de haute main entre les pêcheurs et le poisson dure des heures, ponctuées de bonds et de sauts spectaculaires de l'animal, et malgré son matériel sophistiqué, l'homme ne sort pas toujours vainqueur de l'affrontement. Le barracuda est aussi une prise recherchée. Ocho Rios, Montego Bay et Port Antonio sont les bases principales où s'affrètent les bateaux de pêche, pour des tarifs d'environ 700 US$ par jour. Les conditions varient, mais il est d'usage que le capitaine conserve la moitié des prises.

Bateau

Le bateau est sans conteste la meilleure façon de découvrir la beauté des rivages jamaïcains. Les baies secrètes, les anses profondes, les falaises abruptes, les moindres recoins de la côte sont accessibles et bien plus beaux vus depuis la mer. Dans tous les centres touristiques, toutes sortes d'embarcations sont disponibles, du voilier traditionnel au bateau cigarette, pour des balades d'une journée ou d'une soirée, avec baignades, pique-niques ou cocktails au clair de lune.

Randonnée

Les hauts sommets des Blue Moutains se laissent gravir par des marcheurs sportifs. L'excursion la plus populaire est celle du Blue Moutain Peak au lever ou au coucher du soleil avec une nuit en refuge. Depuis les sommets par temps clair vous pouvez apercevoir Cuba ! L'incroyable forêt de l'île compte de nombreuses cascades à découvrir en randonnée avec un guide.

Adresses Futées de la Jamaïque

Où ?
Quoi ?
Avis