Le guide touristique SINGAPOUR du Petit Futé

Bienvenue à Singapour !

Elle vient de passer la cinquantaine et de perdre son père fondateur Lee Kuan Yew, mais elle paraît toujours aussi jeune, belle et attractive. La cité-Etat se soigne et se réinvente en permanence. Singapour attire plus de 15 millions de visiteurs étrangers chaque année et a dépensé 23,5 milliards de dollars singapouriens en 2014 dans le secteur touristique. Elève modèle, elle brille par sa situation économique et financière en Asie du Sud-Est. D'ailleurs Singapour a été élue pour la troisième année consécutive, la ville la plus chère au monde !

Au premier regard, Singapour peut agacer. Trop lisse, trop propre, trop sophistiquée. Métros impeccables, caméras de surveillance, aéroport élu numéro 1 mondial et artères jalonnées d'immenses buildings d'affaires, la cité du lion recèle pourtant de multiples facettes : culture, loisirs, gastronomie, sorties... Très vite vous découvrirez le mélange des cultures malaise, chinoise, indienne et occidentale dans les différents quartiers. Notamment dans vos assiettes car Singapour est l'endroit rêvé pour goûter le meilleur de toute la cuisine asiatique. Les fans de shopping trouveront leur bonheur dans cette cité-Etat grouillante de centres commerciaux et de petites boutiques. Si vous êtes là en escale pour quelques jours, ne ratez pas Little India, Chinatown et le centre-ville, quartiers emblématiques de la ville. Pour un séjour plus long, allez-vous promener sur la East coast ou dans le quartier de Tiong Bahru pour découvrir le Singapour authentique. Les amateurs de nature ordonnée pourront se mettre au vert à Pulau Ubin, au MacRitchie Reservoir ou au Mont Faber. Nouveauté, la galerie nationale vient de rouvrir ces portes. Avec ses 8 000 oeuvres d'art, elle nous donne des clés pour comprendre l'héritage et la culture singapourienne ainsi que sa relation avec les autres pays d'Asie du Sud-Est. Un must ! Mais ne vous méprenez pas : si vous voulez de vraies plages de sable blanc et de la nature luxuriante, il vous faudra prendre un bus pour la Malaisie ou un ferry pour l'Indonésie !

Remerciements : À Céline et Matthieu.

Galerie photo SINGAPOUR

Idées de séjour SINGAPOUR

Un week-end à SingapourHaut de page

La majorité des vols depuis Paris arrivent en fin d'après-midi. A peine atterri, vous pouvez tout de suite reprendre de la hauteur pour découvrir Singapour sur le toit de l'hôtel Marina Bay Sands ou au One-Altitude, le plus haut bar à ciel ouvert d'Asie, rien que ça !

Jour 1 : Le matin peut être consacré à la visite du quartier colonial et pourquoi ne pas commencer par l'endroit même où Sir Stamford Raffles débarqua pour la première fois le 19 janvier 1819. Cette visite vous fera découvrir les monuments de style néo-classique de l'époque britannique. Profitez de cette première journée pour visiter le musée des Civilisations asiatiques qui permet de comprendre la richesse des cultures qui composent la société multi-ethnique de Singapour. Vous pourrez également visiter le musée national de Singapour, qui offre une promenade ludique à travers l'histoire de la ville.

L'après-midi, direction le Fort Canning Park, pour une balade à travers le jardin d'épices mais également pour une visite de l'ancien bunker britannique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le soir vous pourrez flâner le long de la rivière, dîner dans le nouveau quartier branché des anciennes douanes réhabilitées avec une vue superbe sur Marina Bay, ou à l'Esplanade et poursuivre jusqu'à Marina Bay Sands pour tenter votre chance au casino.

Jour 2 : Vous pouvez commencer la journée par le magnifique jardin botanique et une visite de son jardin d'orchidées. Après le calme du jardin, balade sur la célèbre artère Orchard Road, avec ses grands hôtels et ses centres commerciaux qui se suivent (et se ressemblent). Ne passez pas à côté de la charmante rue Emerald Hill et ses belles maisons perenakan, idéales pour une halte déjeuner ou café.

L'après-midi peut être consacré, au choix, à la visite des quartiers de Chinatown ou de Little India. Allez à Little India de préférence un dimanche. Les temples sont particulièrement animés et les travailleurs immigrés d'Inde et du Bangladesh profitent de cette seule journée pour sortir entre amis, faire leurs courses de la semaine ou encore envoyer de l'argent à la famille restée au pays.

Le soir, dîner de fruits de mer (l'incontournable black pepper crab) à East Coast face à la mer et face au ballet incessant des navires.

Une semaine à SingapourHaut de page

Une semaine à Singapour vous permettra de vraiment prendre le temps de vous " approprier " la ville et d'en découvrir ses différentes facettes.

Jour 1 : Dès le premier jour, pour un dépaysement garanti, rendez-vous à Little India (de préférence le dimanche), ses temples, ses marchés de fruits et légumes aux angles des rues, les bijoutiers, les senteurs de jasmin, les airs de Bollywood, vous êtes en Inde ? Non, à Singapour. Régalez-vous de cuisine indienne, du nord ou du sud, elles sont toutes représentées et continuez vers le parc du Mount Emily jusqu'à la Old School of Arts à Mount Sophia pour découvrir la scène artistique de Singapour. Redescendez ensuite vers le quartier de Bugis et Bencoolen puis finissez la journée à Kampoung Glam, dans le quartier musulman de Singapour. Idéal pour une halte shopping.

Jour 2 : Après l'Inde, la Chine à l'honneur pour cette deuxième journée. La matinée peut être consacrée à la visite de Chinatown. Faites une visite au URA (Urban Redevelopment Authority) Center pour comprendre l'organisation de la ville et découvrir les futurs projets d'aménagement du territoire.

A midi, vous pourrez déjeuner à Lau Pa Sat, food-court dont la structure est en filigrane de fer forgé importé de Glasgow. Très populaire tant chez les touristes que chez les employés du CBD.

L'après-midi, poursuivre par une visite du musée des Civilisations asiatiques et une promenade le long de la rivière. Le soir, dîner sur les quais.

Jour 3 : Vous pouvez commencer la journée, lorsqu'il ne fait pas encore trop chaud, par une visite du jardin botanique ; vous pouvez déjeuner sur place ou dans l'un des malls climatisés d'Orchard Road. L'après-midi, visite du quartier colonial. Profitez des heures chaudes pour visiter les musées, comme le musée Perenakan, le musée national de Singapour ou encore le musée d'Art de Singapour. En fonction de l'heure, vous pouvez ensuite aller prendre un " high-tea " au mythique hôtel Raffle's ou le célèbre coktail Singapour Sling. Le soir, promenez-vous le long de l'Esplanade pour rejoindre le Marina Bay Sands. Les joueurs iront au casino, les autres pourront monter admirer la ville sur le toit de l'hôtel.

Jour 4 : Vous avez du temps, profitez-en pour vous laisser surprendre et prendre la mesure de la " ville jardin ". Mettez de bonnes chaussures, prenez de l'eau et c'est parti pour 9 km de marche de Harbour Front à West Coast Park. Vous traverserez 3 parcs, marcherez à plus de 70 mètres de hauteur et emprunterez le plus haut pont piétonnier, Henderson Waves. Durant cette promenade, vous aurez une vue imprenable sur le sud et l'ouest de l'île et notamment sur l'île pétrochimique de Jurong. L'après-midi peut être consacré à la visite du parc aux oiseaux ou des jardins chinois et japonais. Sinon, si vous voulez poursuivre votre journée dans une nature sauvage, passez l'après-midi dans la forêt du réservoir MacRitchie. Plusieurs parcours, de 3 à 11 km, s'offrent aux amoureux de la nature. Après cette journée de marche, une soirée dans le quartier de Dempsey offrira un repos bien mérité.

Jour 5 : Destination l'est pour cette journée qui combinera culture et nature. Le matin, flânez dans le quartier de Katong, admirez les charmantes maisons perenakan (descendants des premiers immigrants chinois qui s'installèrent au XVIe siècle et épousèrent des jeunes filles malaises). Pour découvrir cette culture, prenez rendez-vous avec l'incontournable Peter Wee de Katong Antique House.

L'après-midi, louez des vélos ou des rollers et partez le long d'East Coast Road jusqu'à Changi village. Le soir, vous pouvez dîner de fruits de mer à East Coast. Terminez votre journée par un dernier verre dans le quartier de Geyland, considéré comme le quartier chaud de Singapour.

Jour 6 : Direction Sentosa, petite île située à l'extrême sud de Singapour. Tout y est artificiel. Le sable et les palmiers ont été importés ! Vous pouvez commencer la journée dans l'un des clubs de plage de l'île. Ambiance Ibiza ou famille, vous aurez l'embarras du choix. Vous pourrez également nager avec les dauphins roses au Dolphin Lagoon du parc aquatique. Les amateurs de parc d'attractions pourront également faire un tour à Universal Studio, qui a ouvert ses portes à Resort World Sentosa. Pour une excursion plus authentique, préférez Pulau Ubin à Sentosa. A seulement 10 minutes en bateau, la petite île préservée offre de jolis sentiers pour des balades en vélo. Des petits restaurants de bord de mer proposent un large choix de fruits de mer.

Séjour thématiqueHaut de page
Singapour "ville jardin"Haut de page

Si vous pensez qu'à Singapour il n'y a que des malls surclimatisés, cette visite vous fera assurément changer d'avis.

Jour 1 : On peut commencer ce séjour vert par une visite du jardin botanique. Gratuit, il est ouvert toute l'année. On y trouve le jardin national des orchidées (entrée payante) qui regroupe sur trois ha, plus de 1 000 espèces et 2 000 hybrides d'orchidées. On peut également se promener dans une forêt tropicale plus ancienne que le jardin lui-même, un parc de l'évolution présentant l'histoire des plantes à travers les âges, et un Pavillon vert, dont le toit est végétal. Les enfants sont à l'honneur au jardin Jacob Ballas, où on leur apprend que toute vie sur terre est étroitement liée à la vie végétale. Après un déjeuner au jardin botanique, en route pour la réserve naturelle de Bukit Timah qui abrite le dernier secteur de forêt vierge primaire. Vous pourrez y observer plus d'espèces végétales que sur l'ensemble du continent nord-américain.

Jour 2 : Le matin, visite du parc naturel de Sungei Boloh pour observer plus de 140 espèces d'oiseaux migrateurs ; l'après-midi peut être consacré à une randonnée dans la réserve naturelle du MacRitchie, offrant des sentiers de 3 à 11 km. A 5 km environ de l'entrée principale du réservoir se trouve un pont de 250 m de long, suspendu à 25 mètres, situé à la cîme des arbres, appelé HSBC TreeTop Walk (TTW). Il offre aux visiteurs une vue imprenable et inédite sur la forêt, et joue un rôle essentiel sur l'avancement des recherches scientifiques concernant la faune et la flore vivant au sommet des arbres. Là, difficile d'imaginer qu'on se trouve à quelques kilomètres seulement d'Orchard Road ou des tours du CBD.

La bataille de SingapourHaut de page

Principale base militaire britannique en Extrême-Orient, Singapour est pourtant tombée aux mains des Japonais durant la Seconde Guerre mondiale en moins d'une semaine. Du 15 février 1942 au 20 août 1945, Singapour est occupée par les Japonais. Cette visite est incontournable pour comprendre cette douloureuse période de l'histoire de Singapour.

Jour 1 : Le camp de prisonniers de guerre de Changi a été construit par les occupants japonais, sur l'est de l'île principale de Singapour, sur le site de trois anciennes casernes britanniques après la conquête de l'île le 15 février 1942. Dans ce camp de prisonniers, les Japonais ont rapidement regroupé la quasi-totalité de leurs prisonniers de guerre alliés (les Britanniques, les Australiens et les Néerlandais) ainsi que de nombreux civils. Aujourd'hui le musée de Changi retrace l'histoire durant la Seconde Guerre mondiale et rassemble des témoignages de ces prisonniers de guerre. La matinée peut être consacrée à la visite des sites de Changi (musée, plage de Changi, Johore Battery, Selarang Barracks).

Après un déjeuner à Changi Village, direction les anciennes usines de montage et d'assemblage Ford construites en 1940, aujourd'hui reconverties en musée " Ford Factory ". C'est là qu'a été signé l'acte de reddition de Singapour au Japon le 15 février 1942.

Jour 2 : Le matin, visite de la " Battle Box ", bunker construit par les Anglais en 1936 dans le parc du Fort Canning pour servir de quartier général souterrain au Commandement militaire. C'est là que le lieutenant-général Percival décida de capituler face aux Japonais. La visite des 26 pièces du bunker est agrémentée d'affiches de propagande, de reconstitution de soldat, d'effets sonores et le tout au frais puisque l'on se trouve à 9 m sous terre.

L'après-midi, visite d'un autre bunker dans le Labrador Park ainsi que des tunnels souterrains. Enfin, la dernière étape de la visite se situe à Bukit Chandu (la colline à opium) où se trouve une magnifique maison coloniale réhabilitée en musée, retraçant l'une des dernières batailles livrées par le régiment malais (" Askar Melayu ") contre les Japonais.

Singapour et l'architectureHaut de page

Il y a une histoire derrière chaque bâtiment et pour les découvrir, suivez le guide !

Du Marina Bay Sands, nouvelle icône architecturale de Singapour avec ses trois tours reliées par un parc à 200 mètres de haut, à l'église arménienne en passant par l'hôtel Raffle's, le ministère de l'Information et de la Communication et ses 911 fenêtres multicolores, la mosquée Jamae à Chinatown ou encore l'hôtel Capella conçu par l'architecte britannique Norman Foster, sur une ou deux journées, choisissez un certain nombre de bâtiments et découvrez leur histoire.

Singapour côté artistiqueHaut de page

Depuis une dizaine d'années, Singapour commence à exister sur la carte artistique mondiale. Musées, galeries, expositions, la vie artistique à Singapour s'étoffe d'année en année. S'il n'y a pas (encore ?) à Singapour de musées comparables à ceux de Paris ou New York, l'offre reste néanmoins intéressante.

Sur deux jours, voici un programme qui alterne musées et galeries.

Jour 1 : on commence par une visite au Singapore Museum of Art (SAM) pour un premier contact avec l'art moderne de Singapour et d'Asie du Sud-Est. Doté d'une collection permanente de plus de 7 500 oeuvres exposées de manière tournante, le musée se targue d'être l'institution publique possédant le plus important fonds d'art moderne et contemporain du Sud-Est asiatique. On peut ensuite aller à l'annexe du Singapore Art Museum, baptisée 8Q SAM (située à 88 pas environ du SAM), qui a ouvert ses portes en août. Sculptures, installations, photographie et vidéo sont à l'honneur. Sont exposés uniquement des artistes vivants.

Dirigez-vous ensuite vers le Raffles Hotel qui abrite la galerie Chen Hampe. Les propriétaires Ben et Angie ont déjà réussi avec succès leur première gallerie à Tanjong Pagar. Ils suivent des artistes très jeunes et d'autres qui sont dejà vendus à l'étranger (Raffles Hotel Arcade, Unit 01-04, 328 North Bridge Road). Pour des artistes plus établis, visiter la galerie Artfolio et sa voisine Connoisseur, spécialisée dans l'art contemporain chinois. Et puis tant que vous êtes à l'hôtel Raffles, profitez-en pour visiter le petit musée qui lui est consacré. Vous serez incollable sur le mythique hôtel fréquenté jadis par les tigres, Joseph Conrad, Rudyard Kipling ou encore Noel Coward.

Rendez-vous ensuite à la galerie Ode to Art (située dans Raffles city, en face de l'hôtel Raffles) qui expose de nombreux artistes contemporains chinois. Vous trouverez une large sélection de sculptures modernes.

L'après-midi : direction Gillman Barracks, ces anciens baraquements de l'armée britannique convertis en galeries d'art. Vous y trouverez de grandes galeries internationales comme Sundaram Tagore Gallery, Galerie Michael Janssen, Mizuma Gallery, ShanghART Gallery et récemment la galerie Pearl Lam. Vous pourrez prendre un café chez Masons qui joue sur l'esprit colonial pour la déco.

Jour 2 : visite du musée national de Singapour qui se consacre à l'histoire de Singapour mais qui dispose également d'une extension dédiée à l'art contemporain. Ensuite dirigez-vous vers The Substation Centre, le premier centre indépendant d'art contemporain à Singapour. Traversez la rue et arrêtez-vous à la galerie Art Plural. Incontournable tant par la beauté de l'espace que pour la qualité des artistes qui y sont présentés. Ensuite allez vers Orchard Road, les hôtels et centres commerciaux de la plus célèbre artère de la cité-Etat abritent également des galeries d'art. Visitez la galerie Opera Gallery à l'ION, dirigée par un Français, et qui propose de très belles pièces d'art asiatique, européen et américain. Il vient également d'ouvrir une antenne à Marina Bay Sands. La Pop and Contemporary Fine Art située au palais Renaissance abrite une belle collection d'artistes célèbres tels Murakami, Warhol ou encore Kusuma. La Mandarin Gallery abrite le très branché MAD, Museum of Art and Design, qui expose des artistes du sud-est asiatique.

L'après-midi, direction Chinatown et le Red Dot Design Museum, difficile de passer à côté de ce bâtiment colonial en briques rouges. L'ancien siège de la police de la circulation à l'époque coloniale abrite aujourd'hui les oeuvres de designers récompensés par le Red Dot Design Award, l'un des prix de design les plus prestigieux au monde. Puis direction ReDot Fine Art Gallery, la seule galerie de Singapour spécialisée dans l'art aborigène australien, fondée par Giogio Pilla dans sa superbe maison peranakan. Pour clore cette découverte de Singapour à travers l'art, allez dîner au restaurant de l'hôtel New Majestic (dont l'une des chambres a été décorée par Justin Lee) pour découvrir une cuisine cantonaise moderne.

Singapour by nightHaut de page

Nuit 1 : Pour fêter votre arrivée, direction Gardens at the Bay en fin d'après-midi. Montez en haut des fleurs métalliques et vous arriverez sur la terrasse du bar SuperTree by Indochine (18 S$ l'entrée avec soda). Vous aurez une vue à 360° sur la ville, le port et l'océan et vous verrez la ville s'illuminer petit à petit jusqu'à ce qu'il fasse nuit noire. C'est magique ! Ensuite promenez-vous sur le long de la Marina Bay où vous trouverez de bons restaurants.

Nuit 2 : Night Safari. C'est sûrement l'attraction la plus chouette de Singapour. Vous déambulerez pendant deux heures dans le noir sans avoir l'impression d'être dans un zoo. Il n'y a pas de barrières qui vous séparent des animaux, mais seulement des fossés. Seules les cages sont allumées. On voit des chauves-souris, des chouettes et d'autres animaux que de nuit. Les zèbres et les girafes restent éveillés la nuit. Si vous n'avez pas envie de marcher, vous pouvez prendre le petit train.

Nuit 3 : Comme New York, Hong Kong ou Tokyo, Singapour regorge de bars sur les toits. C'est le meilleur moyen de s'en prendre plein les yeux. N'oubliez pas, le mercredi c'est Ladies night, c'est à dire réduction ou cocktail offert pour les filles. Allez au 1-Altitude, au Ce La Vi, au LeVel33 ou encore au Kini Rooftop Bar. Si vous avez une petite faim, vous pouvez déguster des satay, les brochettes de poulet à la sauce cacahuète, dans la Satay Street à Lau Pa Sat dans CBD. C'est toujours animé.

Nuit 4 : Allez vous déhancher dans une des boîtes de nuit de la capitale : Zouk, Kyo, Blue Jazz, Refuge... Vous avez l'embarras du choix en fonction de vos goûts et vos envies. Rendez-vous dans la rubrique " Sortir " pour faire votre choix.

Nuit 5 : S'il vous reste encore des dollars singapouriens, vous pouvez aller les dépenser au casino sur l'île de Sentosa. Une immense aire est prévue pour les amateurs de black-jack et de poker. Le casino est ouvert 24h/24 et il y a hôtels, piscines, bars autour. Tout est fait pour que vous ratiez votre avion !

Singapour gastronomiqueHaut de page

Jour 1 : Commencez la matinée par le marché de Little India pour réveiller vos papilles avec les épices indiennes. Vous pouvez faire un détour par le gigantesque magasin indien Mustafa pour trouver des mets exotiques, avant de choisir un restaurant Laksa du quartier. Prata et curry seront votre déjeuner. L'après-midi, marchez jusqu'à Bugis et Arab Sreet. Après la visite de la mosquée et avant le lèche-vitrine, vous pouvez prendre un thé à la menthe et une pâtisserie orientale, ou bien un narguilé.

Jour 2 : Allez découvrir les fruits et légumes exotiques du marché de Tiong Bahru : manggis, salak, fruit de dragon... des fruits que l'on ne trouve qu'en Asie du Sud-Est. Puis prenez un café croissant au PS Café. Rejoignez ensuite Chinatown, promenez-vous à travers les étals de viande séchée. Il vous faudra absolument goûter au durian, un fruit qui ne vous laissera pas indifférent. Certains disent qu'il a l'odeur et un goût de poubelle, les autres en raffolent ! Buvez aussi une noix de coco fraîche. Une fois l'apéro terminé, aller manger chez Din Tai Fu des petits raviolis à la vapeur fourrés à la viande.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Singapour

Toutes les bonnes adresses Singapour

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté