Passer en quelques heures d’avion d’un climat à un autre, lézarder sur une plage paradisiaque, déambuler dans les plus beaux musées du monde ou randonner au cœur d’une nature resplendissante, toutes les occasions sont bonnes pour partir à la découverte du monde. Les moments que nous traversons sont sans doute pour beaucoup l’occasion de rêver à un futur beau voyage, pour rejoindre une grande métropole trépidante, une île qui bénéficie d’un ensoleillement plus que généreux ou bien encore une région du monde pleine de surprises. Voici 3 destinations à privilégier pour fuir le quotidien, faire le plein d’énergie et revenir avec de doux souvenirs en mémoire. 

©

New York, flânerie dans une métropole électrique 

New York apparaît souvent dans le top des destinations à visiter dans le monde, et on ne peut que le comprendre tant cette ville a à offrir. La hauteur de ses buildings, ses quartiers emblématiques et à l’atmosphère unique, son offre culturelle débordante, ses boutiques et l’énergie dégagée à chaque coin de rue transportent les voyageurs dans une sorte de faille temporelle de tous les désirs et où les possibilités sont infinies. Une fois un pied posé dans The Big Apple, on a envie des incontournables, parcourir Manhattan pour rejoindre Time Square, rallier l’Empire State Building et Top of the Rock pour jouir d’un des plus spectaculaires panoramas au monde, puis aller photographier le Flatiron Building, l’un des premiers buildings construits dans le monde, en 1902. D’ailleurs, pour visiter plusieurs incontournables de la métropole, il est fortement conseillé d’opter pour un pass New York. Après un moment à passer de site en site et à s’émerveiller, une pause dans un coffee shop s’impose pour savourer un cupcake, un cookie ou un cheesecake qui aura forcément une saveur différente qu’à la maison. Puis il est temps de rejoindre le Brooklyn Bridge pour s’éloigner des immeubles de Manhattan, sans jamais se lasser de la vue.

Plus tard, ce sont les musées qui ouvrent leurs portes : le Metropolitan Museum of Art, le MoMA et le Guggenheim permettent d’admirer des œuvres des plus grands artistes à travers le monde. L’American Museum of National History et Ellis Island Immigration Museum sont d’autres lieux où mieux comprendre l’histoire de la ville qui ne dort jamais. La suite du séjour se poursuit avec quelques instants de détente à Central Park ou sur la plage de Coney Island. Grand Ferry Park, minuscule parc au bord de l’eau à Williamsburg, est lui un lieu recommandé pour fuir l’agitation, mais toujours avec une vue sensationnelle. 

©

Les Antilles, cap sur des destinations soleil 

Le vaste archipel des Antilles est une destination idéale pour s’offrir une parenthèse de farniente à n’importe quel moment de l’année. Parmi les différentes îles prêtes à accueillir les voyageurs en manque de soleil, la Martinique et la Guadeloupe. Territoires français, ils offrent des paysages d’une beauté à couper le souffle, et une culture dans laquelle il est agréable de plonger au fil du séjour.

Le meilleur moyen de découvrir la Martinique est encore de louer une voiture, comme avec Thrifty Antilles. Cela évite de perdre du temps dans les transports en commun et d’aisément parcourir l’île. 180 km de sentiers permettent de découvrir le littoral, de s’enfoncer au cœur de la végétation tropicale et également de faire l’ascension de la Montagne Pelée. Marcher en Martinique, c’est profiter d’une grande diversité des paysages et des ambiances. Pour les baignades dans des eaux translucides, lire à l’ombre d’un palmier ou savourer un cocktail à la terrasse d’un bar de bord de mer, direction la plage des Salines ou bien encore Sainte-Anne et ses innombrables criques. La Martinique porte le doux surnom de l’Île aux Fleurs, et une balade dans le splendide jardin botanique de Balata est une belle occasion de s’en rendre compte.

En Guadeloupe, quoi de mieux que de commencer par un arrêt à Deshaies, petit village de pêcheurs entouré de hautes collines boisées. Les maisons en bois de style Caraïbes et son jardin botanique sont autant d’attractions à ne pas manquer. Les arêtes d’architecture continue avec Pointe-à-Pitre et ses superbes maisons coloniales. La cité est aussi l’occasion de parcourir les marchés, de s’arrêter déguster un ti-punch puis la cuisine créole aux saveurs inimitables. Côté nature, que dire à part que chaque lieu de l’archipel de la Guadeloupe réserve son lot de beauté ? La Route de la Traversée permet des expéditions dans la forêt tropicale, à la rencontre de la faune, de la flore et de cascades rafraîchissantes. D’une balade vers le volcan actif de la Soufrière après avoir traversé une forêt primaire conservée, on rejoint la Pointe de la Grande-Vigie et ses falaises abruptes fouettées par une mer déchaînée. La mer, dont on ne se lasse jamais en Guadeloupe, pour se baigner dans de véritables lagons et explorer les fonds exceptionnels. À Sainte-Anne, à la Grande Anse et lors d’une escapade sur la paisible Marie-Galante, le paradis ouvre grand ses portes en Guadeloupe. 

©

Le Chiapas, une région aux trésors variés au Mexique 

Situé au sud du Mexique à la frontière du Guatemala, le Chiapas est un État à la culture unique et forte. Il y a tant à dire sur cette région et sa richesse, à commencer par ses cités et villages emblématiques. Une promenade à San Cristobal de las Casas conduit vers les bâtisses colorées à l’architecture coloniale caractéristique du Mexique, et vers des rues qui abondent de boutiques, de cafés et de restaurants. Aux alentours, on ne peut manquer les villages indigènes, pour partir à la rencontre des locaux comme dans la commune de San Juan de Chamula et pour voir les personnes broder et tisser des fils aux mille couleurs, comme à Zinacantán.

Le Chiapas, c’est aussi plonger au cœur de la culture maya, en se rendant dans a zone archéologique de Palenque, l’une des cités mayas les plus importantes de toute la Méso-Amérique à l’époque Classique. Les vestiges des pyramides y sont exceptionnels, de même que la forêt luxuriante alentour où il n’est pas rare d’entre des singes hurler au loin. Des singes qui peuplent aussi l’ancienne cité maya de Calakmul, un lieu plus isolé, moins fréquenté, mais tout aussi magique d’un point de vue historique et architectural.

Enfin, comment ne pas parler de la beauté de la nature dans le Chiapas. Le Cañon del Sumidero, site classé à l’UNESCO que l’on peut parcourir en barque, dévoile des falaises abruptes et une vie sauvage spectaculaire. Une route touristique offre également de superbes points de vue sur les gorges. Le Chiapas, c’est aussi de l’eau turquoise qui coule abondamment et des cascades impressionnantes de beauté pour se baigner. Las 3 Tzimoleras et celles d’Agua Azul font partie des plus belles. Sans oublier de mentionner le rio Santo Domingo à Las Nubes, où là aussi l’eau turquoise offre un charmant contraste avec le vert de la forêt luxuriante. En parlant de forêt, pourquoi ne pas d’ailleurs finir par une traversée de la Selva Lacandona. À la frontière avec le Guatemala, loin de tout, les randonnées sont rythmées par le contact avec les populations locales descendantes des Mayas et l’observation des arbres, des fleurs et des oiseaux, dont l'immanquable toucan. 

©