La vie ne tient parfois qu'à un fil, celui au bout duquel se cachent les plus beaux paysages montagneux, rendus inaccessibles. Le Petit Futé a sélectionné pour vous 10 des plus dangereux chemins escarpés où les plus casse-cou d'entre vous viendront prendre des bouffées d'adrénaline au cours de randonnées mémorables. Car oui, la randonnée ne se pratique pas toujours sur de paisibles chemins de campagne ou dans de doux espaces vallonnés, elle peut aussi être l'occasion de se surpasser et de frissonner. Alors avis aux amateurs de sensations fortes et surtout à ceux qui n'ont pas peur du vide. Palpitant ! 

©

Mont Huashan (Chine)

2 200 m d'altitude, une ou deux planches en bois clouées à flanc de montagne et pas plus larges qu'une chaussure... L'ascension du Mont Huashan, c'est l'expérience d'une ou plutôt de la vie ! Il faut savoir que cette randonnée unique au monde est sacrée en Chine. Car ceux qui tentent de rejoindre le temple qui se situe au sommet espèrent trouver l'immortalité. Et avant d'y aller sans trop réfléchir, il faut avoir à l'esprit que les autorités chinoises ont réduit l'accès à ce site pour le moins... dangereux. Car oui, il est arrivé que des personnes chutent mortellement. De quoi réfléchir à deux fois avant de se lancer. 

©

Caminito del Rey (Espagne)

Non loin de Malaga dans le parc naturel de Los Ardales, ce sentier de 3 avait été construit au début du XXe siècle pour relier deux villages. Aujourd'hui, c'est un terrain de jeu pour les amoureux du vide. Sur la totalité du parcours d'aujourd'hui, on alterne entre passerelles et sentiers. Par le passé, il était considéré comme l'un des itinéraires les plus dangereux au monde, mais il a été réaménagé dans le but de le sécuriser. Une chose est sûre, la sensation du vide est toujours là, avec un parcours qui prend place à 100 m au-dessus de la terre et qui offre des panoramas sublimes sur les roches et paysages alentour. 

©

Mont Snowdon (Pays de Galles)

Le Crib Goch ou « peigne rouge » en gallois est un des sommets du Parc national de Snowdonia, culminant à 923 mètres. Une des plus belles randonnées du Royaume-Uni, à cheval sur les arêtes tranchantes qui n'en finissent pas. Différents sentiers de randonnée sont proposés, avec des niveaux différents. Ils portent les noms de Miners Track, Pyg Track, Llanberis path, Watkin path, Rhyd Ddu path et Snowden Ranger. L'avantage est qu'en fonction de ses appréhensions, on peut prendre un itinéraire qui fera moins trembler les jambes. Et pour les moins aventureux, un petit train rejoint également le sommet ! 

©

Half Dome (Californie, États-Unis)

C'est la montagne incontournable pour qui se rend dans le merveilleux Parc national de Yosemite. Ne nécessitant pas d'équipement particulier, cette falaise de granit haute de 1 440 m est à tomber par terre ! On y découvre des chutes d'eau, de grands conifères, parfois quelques animaux qui vivent leur vie et une fois arrivé en haut du Half Dome, que le panorama offert sur les dénivelés du parc national vaut le détour. Pour tous ceux qui voudraient tenter l'expérience, les 150 derniers mètres sont les plus vertigineux et demandent d'être assez à l'aise face au vide. 

©

Tianmen Montagne Walkway (Chine)

Ce n'est pas la plus risquée des randonnées, mais peut être la plus déroutante. « Dragon enroulé autour de la falaise » est le surnom qui a été donné à cette vertigineuse passerelle de verre d'une longueur de 100 m et qui vous suspend à une hauteur de 300 m. Une balade qui permet de surplomber le superbe Parc national du mont Tianmen, ses falaises et sa flore de grande densité. On trouve également au sein du parc d'autres attractions puisqu'il est en outre doté de l'un des escaliers les plus raides au monde et de l'un des téléphériques les plus longs de la planète. En ce qui concerne la passerelle, l'important quand on marche dans le vide, c'est de ne pas regarder en bas…

©

Liathach (Écosse)

L'Écosse est, elle aussi, une contrée dotée de paysages d'une beauté à couper le souffle. Considéré comme le plus beau massif d'Écosse, le Liathac dans les Torridon Hills culmine à 1 055 m et son ascension est si raide qu'on s'en souvient longtemps… En effet, le terrain est raide avec de nombreuses pierres, il est donc recommandé de prendre son temps et de bien regarder où on marche. En tout cas, la marche vaut définitivement le détour pour la vue sur les falaises et les touches de verdure. Certains alpinistes et randonneurs n'hésitent pas à dire qu'il s'agit de la plus belle montagne du pays.

©

Angels Landing (Utah, États-Unis)

« La piste de l'Ange », sommet le plus connu du parc de Zion, offre une superbe vue sur la vallée de Virgin River après ses 8 km et 453 m de dénivelé. Ici encore, il convient d'être bien préparé à emprunter des passages vertigineux, notamment la section appelée Walter’s Wiggles. Il s'agit d'une série de zigzags avec au total 21 virages. Il faut avoir le cœur solide, mais rien que pour les panoramas offerts sur les falaises de couleur ocre du parc, l'ascension se tente. Et puis il y a aussi les passages inoubliables le long de la Virgin River et la possibilité de faire une pause quand bon vous semble pour reprendre des forces. 

©

Pu’u Manamana (Hawaï)

Les reliefs d'Hawaï en font un terrain de prédiction pour les randonneurs amoureux de vastes paysages. Il faut s'apprêter ici à parcourir 6,5 km de crêtes plus qu’étroites et de pentes raides bien périlleuses. Alors certes cette randonnée située à l'est d' Oahu n'est pas des plus faciles, mais lorsqu'on se promène sur les crêtes, les panoramas offerts sur la vallée verdoyante sont tous simplement à couper le souffle. Sans parler du panorama sur le littoral et les dégradés de bleu de la mer qui vaut définitivement tous les efforts et tous les frissons du monde…

©

Amphithéâtre (Afrique du Sud)

Situé dans le Drakensberg du Nord, l’Amphithéâtre est une formation rocheuse dix fois plus large que la falaise du célèbre El Capitan (Yosemite). On rejoint alors 2 930 m d'altitude pour profiter d'un spectacle époustouflant. L'Amphithéâtre offre en effet sans conteste les plus beaux panoramas du pays. De plus, c'est aussi dans ce secteur que l'on a la chance de voir les secondes plus hautes chutes d'eau de la Terre : les Tugela Falls. Sentinel Peak Trail est le nom de la randonnée qui permet de se rapprocher de ces deux merveilles. Et pour ceux qui veulent en profiter encore plus longtemps, il ne faut pas hésiter à y passer une nuit pour le plaisir de se réveiller avec le soleil qui éclaire une nature à la beauté inestimable.

©

Haunya Picchu (Pérou)

À seulement quelques centaines de mètres au nord de l'ancienne cité inca du Machu Picchu, on peut l'observer du haut de ses 2 720 m. C'est d'ailleurs cette montagne que l'on aperçoit en arrière-plan sur n'importe quelle photo du site qui se respecte. C'est simple, la promenade qui s'effectue le long des sentiers incas est incontestablement l'une des plus belles promenades au monde. On ne va pas mentir, les chemins sont assez raides et ne conviennent pas aux personnes qui souffrent d'un important vertige. Pour tous ceux qui sont prêts à tenter l'aventure, Huayna Picchu abrite aussi un site archéologique appelé « Temple de la Lune », et que les Incas ont construit au milieu d'une grotte.