Faire un safari en Tanzanie, c'est d'abord partir à la découverte des paysages. C'est sans aucun doute l'attrait numéro 1 du pays. Au-delà de sa faune et de sa flore, la Tanzanie possède des paysages merveilleux. En provenance de Dar-es-Salaam ou de Nairobi, à destination du nord, on est subjugué par ces hauteurs sans fin, ces cimes que l'on contemple. Mais très vite, on part à la découverte des animaux qui peuplent ces contrées depuis la nuit des temps. Car ici, la fameuse expression " berceau de l'humanité " n'est absolument pas galvaudée. Le visiteur y a des yeux d'enfants. Oui, la Tanzanie est peut-être l'un des derniers paradis sur terre que l'homme se doit de protéger. De la savane écrasée de chaleur à la foret tropicale, l'animal est le roi, avec le lion qui accompagne les autres membres du Big Five (" Les cinq plus grands ") : l'éléphant, le buffle, le rhinocéros et le léopard.

 

Le premier parc national du pays, le parc du Serengeti, a été créé par l'administration coloniale britannique en 1951. Le but des parcs est de permettre une conservation optimale de la faune, de la flore et de tous les écosystèmes. Le pays en compte 15 avec, par ordre alphabétique, les parcs d'Arusha, de Gombe Stream, de Jozani (à Zanzibar), de Katavi, du Kilimandjaro, du lac Manyara, de Mikumi, des monts Mahale, du plateau de Kitulo, de Ruaha, de l'île de Rubondo, de Saadani, du Seregenti, du Tarangire et des monts Udzungwa. S'y ajoute la zone de conservation du Ngorongoro qui a un statut à part, afin que les Maasaï puissent y habiter.

 

Les safaris se font généralement en véhicule : on appelle cela un game drive (game : " gibier " en français). Les safaris à pied, ou game walk, ne sont autorisés qu'à l'extérieur des parcs, ou dans les parcs auxquels les véhicules n'accèdent pas (Rubondo, Gombe Stream et Mahale Mountains). En safari, apprenez à reconnaître l'environnement propice à la présence des animaux : fourche des arbres pour les léopards, hautes herbes pour les lions, buttes pour les guépards ou les bubales... Il est aussi intéressant d'apprendre à reconnaître et distinguer deux individus d'une même espèce, aussi différents l'un de l'autre que deux humains. La première distinction est bien entendu le sexe, puis les taches du pelage ou la forme des cornes et des oreilles. On peut aussi s'intéresser aux relations qui existent d'un individu à un autre. Quoi qu'il en soit, on se sent bien petit devant la beauté de ce monde monde. Du cratère Ngorongoro au Kilimandjaro en passant par le sud et Zanzibar, la Tanzanie est un pays magique...