Chaque jour, de nouvelles espèces animales disparaissent. En cause ? Les ravages produits par l'être humain sur leurs lieux de vie. Plusieurs associations, comme le WWF, mènent des actions pour les protéger : n'hésitez pas à les aider en y prenant part. Le monde du tourisme évolue aussi et les expéditions à la découverte de ces animaux en voie de disparition se multiplient, permettant aux voyageurs de se rendre compte du problème. Voici une liste ( malheureusement non exhaustive) des espèces à observer en voyage, avant qu'il ne soit trop tard...

© Kjorgen

N° 10 - Le vison d'Europe

Autrefois présent sur tout le continent européen, le vison d'Europe est aujourd'hui visible sur la côte atlantique sud de la France, en Espagne et dans le delta du Danube. La destruction des zones humides où vit ce petit animal, a contribué à sa disparition progressive. On l'a aussi souvent confondu avec le vison d'Amérique, considéré comme nuisible pour les cultures, et chassé intensément.

© Patrick Gijsbers

N° 9 - Le condor de Californie

Avec ses 2,90 m d'envergure, le condor de Californie est l'un des plus grands oiseaux du monde. Il a frôlé l'extinction en 1980 alors qu'il ne restait qu'une dizaine d'individus présents à l'état sauvage. Grâce à l'élevage en captivité, l'espèce a été sauvée mais elle est toujours très menacée. 

© Kenowolfpack

N° 8 - Le cacatoès des Philippines

Espèce répandue il y a encore une cinquantaine d'années, le cacatoès des Philippines est aujourd'hui en danger critique d'extinction. Seulement 1 000 individus auraient subsisté... La réduction de son milieu naturel mais surtout les nombreuses captures des oisillons pour les revendre sur le marché des animaux de compagnie, ont contribué à son extinction. Vous pourrez les admirer dans les zones protégées des îles de Palawan et de Rasa.

© foto Voyager

N° 7 - La baleine à bosse

Grandes voyageuses, présentes dans la plupart des océans, les baleines à bosse sont pourtant en danger permanent. Le trafic maritime, la pollution et les différentes marées noires détériorent leur habitat naturel. Elles ont aussi été longtemps chassées pour faire des produits cosmétiques. Aujourd'hui, elles sont protégées et les efforts déployés ont payé puisque leur situation est un peu moins alarmante depuis quelques années.

© Dtamarack

N° 6 - L'ours polaire

Le roi de la banquise peine à le rester... Le réchauffement climatique détruit petit à petit son habitat naturel et la couverture de glace de l'Arctique se réduit, irrémédiablement. Les scientifiques restent pourtant confiants puisque des études ADN ont montré que les ours polaires, durant les 600 000 dernières années, ont toujours réussi à survivre aux périodes chaudes et froides de l'histoire du climat. Croisons les doigts ! Pour les rencontrer, direction le Nord : de l'Alaska à la Sibérie en passant par le Canada ou le Groenland.  

© André Anita

N° 5 - Le tigre du Bengale

Majestueux félidé, le tigre du Bengale est menacé. La très grande valeur de sa fourrure en Asie ainsi que les vertus médicamenteuses de certains de ces organes en font une victime du braconnage. Aujourd'hui, on ne compte plus que 4 000 tigres du Bengale sur la planète, et c'est l'espèce de tigre la plus représentée ! Imaginez-vous ! Pour les observer, direction le Rajasthan, le Madhya Pradesh, le Népal et l'Inde du Nord.

© Himagine

N° 4 - Le rhinocéros de Java

C'était autrefois le rhinocéros le plus répandu, aujourd'hui il compte parmi les mammifères les plus menacés au monde. Disparu à l'état sauvage depuis 2010, il ne reste aujourd'hui que 40 individus présents dans le parc national d'Ujung Kulon, à Java, en Indonésie. Une bien triste issue due en partie aux braconniers qui abattaient les rhinocéros pour les potentielles vertus médicamenteuses de leur corne.

© yelo34

N° 3 - L'éléphant d'Asie

S'il est l'objet de toutes les vénérations, l'éléphant d'Asie n'en est pas moins en danger... au contraire ! Utilisé au gré des besoins de l'homme, il a été tour à tour moyen de locomotion, machine de guerre et aujourd'hui outil de promenade pour les touristes. Chassé pour sa viande et son ivoire, l'élégant pachyderme disparaît jour après jour. Pour le rencontrer, direction le continent asiatique et particulièrement Bornéo où son statut est très critique.  

© noppasit99

N° 2 - Le gorille

Ce primate géant vit dans les forêts équatoriales de l'ouest et du centre de l'Afrique. Si aucune action n'est entreprise, il est probable que toutes les espèces de gorilles disparaîtront d'ici une cinquantaine d'années. Le virus Ebola est un véritable fléau pour l'espèce mais c'est la déforestation et le braconnage qui sont leurs ennemis principaux. La viande de " brousse " fait malheureusement l'objet d'un véritable trafic dans le monde entier.  

© Lee Ann White

N° 1 - L'orang-outan

Très proche de l'homme, brillamment intelligent, l'orang-outan est en danger critique. Les carnages de la déforestation, notamment dû à une utilisation massive de l'huile de palme par les usines alimentaires, ont décimé ce grand singe des forêts. Au cours des cent dernières années, 90 % de sa population a disparu. Pour observer ces primates fascinants, rendez-vous à Sumatra ou Bornéo.  

© Kjorgen