La Sibérie impressionne par son incroyable diversité. Ses paysages qui mêlent forêts denses, déserts arides, lacs et montagnes lui donnent un aspect différent à chaque saison. Les écarts de température sont en effet impressionnants : de -60° en hiver à +40° en été ! Une nature parfois hostile qui recèle pourtant des trésors à découvrir comme l'oblast d'Irkoutsk et son impressionnant lac Baïkal, la plus grande réserve d'eau douce de la planète. Petit Futé vous emmène à la conquête de ce gigantesque territoire en vous proposant ses 10 expériences incontournables. 

©

N°1 – Marcher sur la glace du lac Baïkal

Surnommé « perle de la Sibérie », le lac Baïkal impressionne par la transparence de ses eaux : on peut y voir jusqu'à 40 m de profondeur sans problèmes ! Dès le mois de décembre ou janvier, et ce pendant quatre mois, le lac est totalement gelé. Une épaisse couche de glace permet de le traverser à pied mais aussi en voiture ou en camion ! Cette expérience insolite vous fera découvrir les somptueux paysages éphémères façonnés par l'hiver. Et lorsque vous apercevrez la profondeur de l'eau sous vos pieds, vous vous sentirez vraiment en apesanteur ! 

©

N° 2 – Faire de la pêche blanche sur le lac

Pour vivre comme les autochtones, il faut se plonger dans leur quotidien. C'est ce que vous ferez si vous pratiquez la pêche blanche ! Après avoir dormi dans un igloo, vous découvrirez combien cette technique de pêche ancestrale sous la glace est encore aujourd'hui très efficace. Dans le lac, 52 espèces de poissons cohabitent : le plus connu est l'omoul, la fierté de la gastronomie sibérienne. Goûtez-le fumé, c'est un délice ! 

©

N° 3 – Admirer les sculptures de glace

Sur le lac, les sculptures de glace sont nombreuses et toutes d'une très grande finesse grâce notamment aux conditions météorologiques qui les entretiennent. Le froid est si intense en Sibérie qu'il permet, en effet, de profiter de façon un peu moins éphémère qu'ailleurs de ce travail d'orfèvre. Une belle preuve de la capacité des hommes à dompter l'hostilité du climat pour transformer des éléments naturels en véritables œuvres d'art. 

©

N°4 – Découvrir le chamanisme

Le chamanisme est l'une des plus anciennes formes de spiritualité de l'humanité. C'est un phénomène religieux propre à l'Asie Centrale et à la Sibérie : l'île d'Olkhon, au sud-ouest du lac Baïkal, est d'ailleurs un lieu sacré. Rencontrer un chaman permet d'en savoir plus sur cette croyance souvent méconnue en Occident. Vous serez impressionné par la ferveur avec laquelle le chaman accomplit son rituel pour entrer en contact avec les esprits... C'est fascinant ! 

©

N° 5 – Vénérer le rocher sacré

Sur l'île d'Olkhon, le rocher au chaman frappe les visiteurs. D'abord, sa beauté naturelle est époustouflante : cette roche pyramidale bordée par une plage de sable blond offre un magnifique panorama. Mais le rocher au chaman est aussi un lieu spirituel où viennent se recueillir de nombreux promeneurs. C'est ici que les corps des chamans morts y étaient brûlés autrefois. Selon les légendes locales, il est même déconseillé aux femmes enceintes de s'en approcher tellement le rayonnement des esprits serait fort ! 

©

N° 6 – Pique-niquer sur la glace

C'est certainement l'une des expériences les plus folles ! Après avoir pêché quelques poissons, les faire griller au barbecue par -20° est vraiment inoubliable. La plupart des excursions sur le lac prévoit cette petite pause bien méritée. Alors, oubliez la nappe à carreaux et le panier en osier, optez plutôt pour les gants et la couverture pour profiter pleinement du moment !  

©

N° 7 – Découvrir la ferveur des monastères

Le plus important centre orthodoxe de la région est l'ancien monastère de la Vierge de l'Incarnation, à Irkoutsk. Fondé en 1683, son église en pierre a été édifiée en 1762. Elle recèle des œuvres sur bois et des icônes précieux. Assister un moment au service du matin vous plongera au cœur du sacré et vous fera découvrir l'atmosphère pieuse des monastères sibériens où résonnent les textes psalmodiés par les prêtres.

©

N° 8 – S’intéresser au mouvement des décembristes à Irktouzk

L'histoire de la Sibérie, comme celle de toute la Russie, est liée aux décembristes. Ces révolutionnaires russes issus de la noblesse sont à l'origine du soulèvement de Saint-Pétersbourg le 14 décembre 1825 pour lutter contre l'autocratie et le tsarisme. Parmi ces insurgés, 80 sont contraints à travailler de force en Sibérie et à y rester pour toujours. Plusieurs d'entre-  se sont installés à Irkoutsk et encore aujourd'hui, le musée des Décembristes se trouvent dans une de leurs habitations : la maison des Volkonsky. C'est l'occasion de découvrir une authentique maison sibérienne tout en enrichissant sa culture !  

©

N° 9 – Manger chez les locaux

Pour découvrir la vraie cuisine sibérienne, l'idéal est de manger chez les locaux. Un repas complet se compose généralement d'une soupe, d'une salade, d'un plat de poisson ou de viande avec féculent et d'un dessert. En mangeant, on boit souvent du thé pour se réchauffer, ou bien de la vodka ! Sur le lac Baïkal, l'omoul est roi. On le consomme grillé, en soupe, fumé, farci et même glacé ! La marinade que l'on fait de sa chair se nomme « saguday », c'est une préparation très fraîche et savoureuse ! 

©

N° 10 – Apprécier l’architecture en bois

L'architecture sibérienne utilise beaucoup de bois dans ses constructions. C'est le cas notamment des isbas. Ces maisons traditionnelles des paysans sont faites de rondins empilés. Vous pourrez en voir au musée de l'Architecture en plein air de Taltsy, au 47e kilomètre de la route du Baïkal. Ce village-musée abrite différents types d'habitations sibériennes comme la yourte ou la cabane de chasse. Plusieurs films historiques y ont d'ailleurs été tournés.

©