Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Oman

Entre le Yémen et les Émirat Arabes Réunis, au sud de l'Arabie saoudite et face à Bombay, ce grand sultanat ouvert sur l'océan Indien est un joyau, offrant de magnifiques paysages, une riche biodiversité et quelques perles architecturales. On parle de la Suisse de la péninsule arabique. Oman alterne les fjords de la péninsule de Musandam, des oueds aux luxuriantes palmeraies, des montagnes spectaculaires dont le magnifique canyon Wadi Ghul (3 000 m), un désert ponctué de djebels et de dunes colorées, et des kilomètres de côtes.  Préservé des excès de la modernité, ce Sultanat riche d'une histoire millénaire, de langue arabe et de religion musulmane ibadite, évoque Sinbad le marin, la reine de Saba et les Mille et une Nuits. Les Bédouins aux traditions caravanières occupent toujours le désert. Alors Oman est tout à la fois le royaume des courses de dromadaires et un pays où l'on peut faire des observations ornithologiques et découvrir des sites de ponte de tortues. Mascate, la capitale portuaire, recèle aussi ses trésors : un opéra, un formidable musée national à la scénographie moderne, le musée Baït al-Zubair des arts et traditions populaires, le palais royal al-Alam du sultan Qabus ibn Saïd au pouvoir et la Grande Mosquée du même sultan, édifice contemporain et somptueux prévu pour 20 000 croyants. À l'ouest de Mascate, le vieux port de Matrah est à voir pour l'animation de son souk et de son marché aux poissons. Vous apprécierez les effluves de l'encens omanais, réputé parmi les meilleurs du monde, produit à base de résine des montagnes du Dhofar. Votre guide touristique vous dévoilera encore bien d'autres secrets d'Oman.

Que voir, que faire à Oman ?

Quand partir à Oman ?

La meilleure saison pour visiter le nord et le centre du sultanat d’Oman est l’hiver, soit entre novembre et mars où les températures sont douces (autour de 25 °C de jour). Mais les mois d'octobre et avril sont très agréables également et plus favorables à la baignade en mer qui est alors plus chaude. C'est d'ailleurs pendant ces deux mois que les plongeurs trouveront une visibilité optimale. Le sud du pays, quant à lui, peut se visiter toute l'année mais pour profiter pleinement de la beauté de la région du Dhofar, le mieux est de s'y rendre en été, de juin à septembre, pendant la saison de la mousson (kareef). La végétation y est alors extrêmement luxuriante et le climat très agréable. Les habitants de Mascate viennent d’ailleurs généralement s’y réfugier afin d’échapper à la canicule de la capitale. Depuis 1995, un festival a lieu au mois d’août à Salalah.

Adresses Futées d'Oman

Voyager à Oman

  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle à Oman

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à Oman. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager à Oman

Plusieurs thématiques s'offrent à qui veut visiter le Sultanat. Tout dépend de la durée du séjour, des centres d’intérêt de chacun et du budget. En version courte, on pourra opter pour un long week-end à Mascate – plage et culture, modernité et traditions. En mode plus long, 2 ou 3 jours dans la capitale pourront être suivis d’une échappée dans une autre section du sultanat (montagnes, désert…). A moins d’opter pour le circuit le plus classique, qui, en 1 000 km environ, part de Mascate, passe par les montagnes, le désert, les wadis, pour revenir par le littoral et la côte des tortues – circuit à ponctuer d’incursions culturelles (aflaj, forts, musées...) et/ou d’activités sportives (trekking, canyoning, VTT...). 3 jours de plus, et voilà le grand sud tropical ou les fjords de Musandam au nord. Les aventuriers, eux, trouveront dans cette destination encore récente un immense terrain de jeux où abreuver leur soif de découvertes.

Comment partir à Oman

Comment partir seul

Partir seul est la meilleure formule pour vous en tirer à bon prix. Des vols relient Mascate aux capitales européennes. Si vous louez un véhicule, l'option avec chauffeur vous évitera des soucis et des frayeurs surtout dans le désert. Pas de problème sur les grands axes. Faites appel à une agence locale pour organiser telle ou telle excursion. Si vous ne parlez pas arabe, l'anglais vous aidera, il est largement pratiqué. Et abstenez-vous de critiquer le sultan dont le pouvoir est absolu.

Comment partir en voyage organisé

Oman est une destination touristique qui a le vent en poupe ! Une centaine de voyagistes vous proposent des séjours et des circuits à Oman, de 3 jours à 8 jours souvent sans les vols internationaux. Le voyage organisé à Oman est une option assez couteuse même réduite à un simple séjour balnéaire. Quelques formules plus originales avec location de 4x4 incluse ou combiné avec Dubaï.

Comment se déplacer sur place

Oman Air assure deux liaisons intérieures : Mascate/Salalah et Mascate/Khasab (1h40 de vol). La compagnie nationale de bus dessert les grandes villes à petit prix. Il y a aussi des taxis collectifs. Louer une voiture est une bonne option (bonnes routes, essence à prix modique). Un véhicule tout-terrain est préférable voire indispensable selon votre itinéraire. En ville vous empruntez les taxis. S'ajoutent des liaisons entre Mascate et Musandam à bord des deux ferries les plus rapides du monde.

Reportages & actualités d'Oman

Organiser son voyage à Oman
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Apprendre une langue étrangère

Découvrez Oman

Bienvenue dans l’Orient pluriel : celui d’une grande civilisation de marins et de conquérants, et d’un pays au carrefour des grandes voies marchandes historiques - qui jadis fit négoce de l’encens avec les nations les plus prestigieuses et fait aujourd’hui commerce du gaz et de l’or noir avec d’autres puissances. Une terre de rocs, de sable et d’eau, pétrie de brassage et de passages, au passé riche et tourmenté, aux folklores et traditions préservés. C’est la rencontre avec un peuple, sage et paisible : sa religion, ses valeurs, ses différents patrimoines – architecturaux, musicaux, culinaires. Une immersion dans une nature diverse et protégée, où les questions environnementales font partie des priorités, et que l’on parcourt de biotope en biotope, aimanté par tant d’espaces encore vierges – déserts, montagnes, wadis, fjords, plages…

La découverte, fascinante, d’un pays en plein devenir : aspiré par son futur, retenu pas son passé.

Photos et images d'Oman

Porte d'une propriété à Fanja. Sylvie LIGON
Site archéologique de Khor Rori. Cathyline DAIRIN
Petite fille et sa poupée. Sylvie LIGON
Entraînement pour les courses de dromadaires. Sylvie LIGON

Les 12 mots-clés à Oman

1. Amouage

En 1983, le sultan Qaboos décida de faire appel à un nez français, Guy Robert, pour créer une ligne de fragrances luxueuses. C’est en mélangeant plus de 120 ingrédients, dont l’encens et la rose, que naît Gold, le premier parfum de la marque Amouage. A ce jour, c’est l’un des effluves les plus chers du monde. Elle est produite artisanalement.

2. Boutre ou dhow

18_pf_158017.jpg

Symbole de la puissance omanaise, ce voilier traditionnel en bois fait la fierté du sultanat. En partie remplacés par des cargos à moteur, les boutres sont encore omniprésents à Oman où ils sont utilisés pour la pêche, le transport plaisancier et le transport marchand. La ville de Sur, à l'ouest, en perpétue la tradition de construction séculaire.

3. Café à la cardamome

shutterstock_1725682636.jpg

Tout simplement LA boisson nationale : un café noir au goût unique, sans sucre, aromatisé à la cardamome et servi avec des dattes pour en atténuer l’amertume. Symbole d’hospitalité, le kawa est proposé à chaque rencontre et se déguste dans de toutes petites tasses, partout, tout le temps, chez l'habitant comme dans les lieux touristiques.

4. Dattes

Fruit qu’on offre avec le café à la cardamome en signe de bienvenue. Produit du palmier dattier, arbre omniprésent à Oman et dont la culture rythme la vie de nombreuses tribus bédouines. Le sultanat compterait plusieurs dizaines de variétés différentes surtout récoltées aux mois chauds. Un seul palmier pourrait produire jusqu’à 100 kg de dattes.

5. Déserts et montagnes

Plus des deux tiers du pays sont occupés par le désert : sables de Sharqiyah à l’est, étendues arides du Rub Al Khali aux frontières de l’Arabie Saoudite et du Yémen. Ailleurs les montagnes prennent le relais, culminant jusqu’à 3 020 mètres pour la plus haute d’entre elles, le jebel al-Akhdar, dans le massif du Hajar, l’épine dorsale du pays.

6. Dromadaires

shutterstock_1502667998.jpg

Et non chameaux car ils n’ont qu’une bosse ! Omniprésents et intimement liés à la culture traditionnelle locale, ils vaquent en quasi-liberté, parcourant le désert à la recherche de verdure. On distingue les dromadaires de bât à usage domestique, des dromadaires de monte ou de course dont la valeur peut dépasser celle des meilleurs pur-sang arabes.

7. Encens

Gomme aromatique que l’on extrait en pratiquant une incise dans un arbre de type Boswellia. C’est à son commerce que le pays dut sa prospérité bien avant l’ère chrétienne. Dans le Dhofar, pousse le Boswellia sacra qui produit l’encens le plus pur du monde ou hojari, une particularité qui a permis de classer La Route de l’Encens à l’Unesco.

8. Falaj (aflaj)

Système d’irrigation ancestral consistant à capter une source d’eau et à l’acheminer par des galeries souterraines ou un canal de surface jusqu’aux villages (ablution, toilette, usage ménager) et plantations. Présent sur tout le territoire et représentatif du sultanat traditionnel, le réseau des aflaj est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

9. Forts et châteaux

Le sultanat en compterait plus de 500, témoins majestueux d'un passé belliqueux. Si les forts et citadelles étaient destinés à un usage guerrier et protecteur, les châteaux servaient surtout de résidences et centres administratifs. De nos jours, ces joyaux du patrimoine font l’objet d’un vaste plan de sauvegarde et sont rénovés pour le tourisme.

10. Halwa

Dessert national et traditionnel omanais, composé d’eau de rose, de sucre roux, de farine, de graines de sésame et d’épices que l’on cuit pendant des heures dans une grande marmite en cuivre. Prisé des locaux et parfumé de multiples façons selon les régions (cardamome, safran, noix, amandes…), le halwa se déguste froid, généralement avec un café.

11. Kandjar

shutterstock_327882404.jpg

C’est l’emblème du pays : un poignard à lame recourbée que les Omanais portent lors des grandes occasions ou cérémonies officielles. Sculpté, en argent, bois ou corne, il se glisse dans une ceinture qui resserre la dishdasha (tunique traditionnelle) à la taille. Accessoire essentiel du costume, il dénote le statut social de celui qui le porte.

12. Kumma

Le kumma est le chapeau traditionnel porté par les hommes du sultanat. C’est un petit couvre-chef rond en coton, brodé de motifs divers (notamment floraux) et piqué de petits trous pour l’aération. De coloris variables, les kummas s’assortissent aux tonalités des dishdashas. Les jeunes le portent de multiples façons, aplati, pincé ou gonflé.

Vous êtes d'ici, si...

Vous parlez posément et demeurez toujours calme et courtois. Vous ne montrez aucune forme d’affection en public et restez modéré dans vos propos comme dans votre allure.

Vous portez des vêtements longs et couvrants en respect de la culture et religion locales. Qui sont toujours propres et impeccablement repassés. Vous avez l’air le moins négligé possible.

Vous partez à deux voitures dans le désert et vérifiez qu’aucun orage n’est prévu avant de vous engager dans un wadi. Vous adorez la nature et la vie au grand air.

Vous buvez du café à la cardamome en l’accompagnant de dattes pour en réduire l’amertume. Vous tenez votre tasse de la main droite et secouez légèrement celle-ci en l’inclinant de droite à gauche pour indiquer à votre hôte que vous ne souhaitez pas être resservi.

Vous vous déchaussez en entrant dans une mosquée bien sûr, mais aussi dans une maison pour ne pas marcher sur les tapis avec vos chaussures.

D'autres destinations à Oman

Carte d'Oman

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes à Caen La Mer !

Découvrez Caen la mer le temps d’un week-end découverte avec l'Office de Tourisme et des Congrès Caen La Mer !