L'Amérique latine est une région du monde qui fascine. Le continent sud-américain abrite en effet des paysages uniques, des lieux mythiques et des sites chargés d'histoire sur une même terre. De la découverte de l'histoire des civilisations précolombiennes en passant par les longues heures à flâner dans de splendides villes à l'architecture coloniale et aux monuments d'une incroyable beauté, ce sont de multiples expériences qui attendent les voyageurs en quête d'authenticité et de dépaysement total. Sans bien évidemment oublier la beauté des sites naturels à couper le souffle, qui abrite une faune et une flore très riches, et les rencontres hors du commun avec les peuples locaux. Voici 5 destinations en Amérique latine à découvrir via le réseau d'agences de voyages Terra Group, une solution intéressante qui risque à bien des égards de combler les attentes des voyageurs les plus curieux.

©

Un voyage hors des sentiers battus au Pérou

Le Pérou est l'un des plus vastes pays d'Amérique latine. Il va donc sans dire qu'un séjour sur ce territoire à part est la promesse de découvertes fascinantes. Berceau des Incas, le pays regorge de sites archéologiques qui dévoilent leurs secrets. Et que penser des paysages ? Un voyage au Pérou est l'occasion de fouler une terre de contrastes et offre des expériences variées, des montagnes enneigées de la Cordillère des Andes aux panoramas infinis sur des dunes de sable ou bien encore la jungle verdoyante de l'Amazonie. Lors d'un voyage au Pérou hors des sentiers battus, il ne faut cependant pas passer à côté d'une flânerie dans Lima, où il faut penser à lever la tête pour observer les balcons en bois, puis aller voir le jardin intérieur de l'église de Santo Domingo avant de rallier Barranco, quartier bohème par excellence. On y observe du street art et les façades des maisons coloniales qui dominent le Pacifique. Une autre ville à inclure dans un itinéraire : Cuzco, cité perchée à près de 3 400 mètres d’altitude, au cœur de montagnes verdoyantes, et qui abrite bien des merveilles architecturales et historiques. Parmi les sites incas à scruter dans les moindres détails, il faut aller voir le grand complexe formé de bâtiments et de terrasses nommé Choquequirao, que l'on rejoint après un trek dans le splendide canyon de l'Apurimac. Ce site est une très belle alternative au Machu Picchu, et beaucoup moins fréquenté. Enfin, comment ne pas citer les paysages incroyables du pays, à commencer par le Cañón del Pato, formé par les deux Cordillères, la Noire et la Blanche, et la rivière Santa. Là, on traverse les 35 tunnels construits dans les parois rocheuses de la Cordillère Noire et l'on prend le temps d'observer les magnifiques chutes d’eau. À un autre moment dans le circuit, c'est la lagune Parón qui appelle les voyageurs, rien que pour voir les eaux turquoise du lac dans lequel se reflètent les sommets enneigés de la Cordillère Blanche. 

©

Aller voir les trésors mayas les villes et paysages du Guatemala, petit pays encore méconnu 

Le Guatemala est le cœur maya de l'Amérique Centrale. Ce petit pays encore trop méconnu des voyageurs du monde entier possède des dizaines de sites à explorer. Citons la ville coloniale d'Antigua, le marché débordant de vie de Chichicastenango, sans oublier les superbes lacs et volcans qui font du pays une destination unique en son genre. Ne manquons pas d'ajouter des jungles luxuriantes et une nourriture très abordable. Un voyage au Guatemala est une expérience à vivre absolument. On commence un itinéraire par la superbe ville d'Antigua, musée à ciel ouvert, avec ses nombreux monastères et couvents et ses nombreuses rues pavées qui dévoilent des maisons colorées d'une rare beauté et des patios en fleurs. La ville est entourée de trois volcans, qu'il ne faut pas manquer d'aller voir à l'occasion d'une randonnée, comme le volcan Acatenango, particulièrement splendide au lever du soleil. Une autre activité incontournable est la navigation sur le merveilleux lac Atitlan. On y observe les volcans environnants avant de rejoindre les villages mayas, qui perpétuent marchés et fêtes traditionnelles. Il est alors temps de découvrir les sites mayas incroyables, comme celui de Tikal construit au IVe siècle av. J.-C., et dont les bâtisses jaillissent de la forêt tropicale. Et que dire de la beauté du site de Motagua, cité respectée durant la période classique maya, et dont la beauté des stèles appelle le regard. Enfin, on ne manque pas non plus de goûter à l'ambiance caribéenne de Livingston, village que l'on rejoint uniquement en bateau et que l'on apprécie pour son ambiance paisible et le mélange de différentes cultures.

©

La découverte d'une Colombie secrète 

Grande comme quatre fois la France, la Colombie abrite des paysages variés, de magnifiques cités et une culture d'une incroyable richesse. Le pays n'est pas le plus visité du continent, mais il reste pour les voyageurs qui souhaitent s'y aventurer, l'un des pays les plus riches et les plus impressionnants de l'Amérique latine. À la découverte d'une Colombie secrète, il ne faut pas passer à côté de ses villes les plus emblématiques. On aime Bogota pour ses ruelles pavées, ses bâtiments coloniaux et colorés et ses églises baroques. Carthagène est l'autre cité merveilleuse, pour le quartier de Las Bovidans, ses boutiques d'artisanat et ses couleurs, et le contraste opéré avec le quartier moderne de Bocagrande, à l'atmosphère unique. Côté paysages, un voyage en Colombie est l'occasion d'effectuer une randonnée dans le Parc national de Tatamá, une splendide zone montagneuse qui abrite une faune et une flore d'exception, des plantes grimpantes et une grande variété de perroquets. Puis, une balade à cheval le long des rivières de la vallée de Risaralda s'impose, pour son côté paisible et la beauté de la nature environnante, verdoyante. La verdure, c'est aussi ce qui caractérise une aventure dans la baie de Trigana, où l'on peut aussi marcher le long de plages très peu peuplées. Ambiance soleil, détente cette fois-ci avec une escapade dans le Parc national de Tayrona, une des fiertés de la Colombie et des Colombiens. Tayrona, c'est en effet des plages paradisiaques faites de sable blanc, de cocotiers et aux eaux turquoise, dont la plus connue d’entre elles, Cabo San Juan. On y découvre aussi une forêt préservée foisonnante d’espèces végétales et animales, un vrai paradis sur Terre en somme.

©

Le Costa Rica, l'appel d'une nature sauvage

Le Costa Rica est la destination des amoureux de la nature et de l'écotourisme. Visiter des parcs nationaux de toute beauté, des réserves naturelles ou bien encore s'adonner à tout un panel d'activités de pleine nature tels le rafting ou la randonnée au pied de volcans, voici ce qui attend les voyageurs en quête de la découverte d'un pays qui fait de la préservation de la nature une priorité. Après un passage par la dynamique capitale San José, il est temps de partir à la conquête du volcan Poàs, pour y voir ses trois cratères impressionnants. Place au sport par la suite avec un safari flottant sur le Rio San Carlos. Ici, c'est la jungle qui attend les voyageurs, avec la possibilité de croiser une faune exceptionnelle : crocodiles, singes, oiseaux... La découverte de la faune est une raison en soi d'effectuer un voyage au Costa Rica. Dans la région de Puerto Viejo de Sarapiqui, ce sont des coatis, des paresseux, encore des singes et des tapirs que l'on croise, en plus d'une végétation luxuriante et de la possibilité de se rendre au volcan Turrialba. Place à nouveau à une activité sensationnelle avec la descente en rafting sur les rapides du Rio Pacuare. En prenant la direction des gorges profondes, il faut là aussi ne pas manquer d'ouvrir les yeux pour tenter d'apercevoir les animaux sauvages qui peuplent les environs, dont des jaguars et de sublimes oiseaux colorés. Des oiseaux que l'on peut aussi voir dans le Parc national Corcovado, qui abrite aras rouges et harpes féroces. Côté marin, il faut se rendre dans un autre parc national, celui de Marino Ballena, qui surprend par la forme naturelle de la plage, en forme de queue de baleine. Une incroyable coïncidence lorsque l'on sait que les baleines à bosse viennent se reproduire dans les eaux chaudes de cette partie du pays. Adeptes de plongée, c'est à Isla del Caño qu'il faut faire escale pour enfiler masque et tuba et parti observer poissons colorés, dauphines et raies mantas qui se côtoient dans une sorte de paradis sous-marin.

©

Escapade au Nicaragua, dans un pays qui se rouvre progressivement au tourisme 

Le Nicaragua se situe entre le très populaire Costa Rica et le moins connu Honduras. C'est une destination où il fait chaud et où le ciel est ensoleillé quasi toute l’année. La population est de plus fort sympathique et il y a plein d’activités à faire, tant pour les fervents de sensations fortes que pour les inconditionnels de la nature. Parmi les villes à voir absolument, la capitale, comme une évidence. Son quartier historique, sa cathédrale, sont des incontournables. Puis c'est à Léon qu'il faut aller admirer le patrimoine architectural, avec des églises de styles variés. Les musées sont également en nombre. Et comment ne pas avoir envie de prendre le temps d'aller poser sa serviette sur le sable des plages de Poneloya et las Peñitas ? Avant de faire à un autre moment une balade en calèche dans la superbe ville coloniale de Granada, il est conseillé d'aller faire un tour dans la Réserve naturelle de Miraflor, réputée pour sa biodiversité. On effectue alors un trek dans une zone montagneuse qui abrite plus de 200 espèces d'orchidées, des fleurs exotiques et où l'on cultive dans certaines zones le café. Ensuite, place à une balade aventureuse en direction du volcan Mombacho, composé de quatre cratères volcaniques, et où l'on observe en route de sublimes végétaux et une faune très riche, notamment ses papillons. Amoureux des volcans ? Pourquoi ne pas également programmer lors d'un voyage au Nicaragua une randonnée vers le Maderas d'Omatepe ? Son cratère est occupé par un lac et le panorama offert sur la nature environnante, enclin à de bonnes séances de photos. En fin de séjour, et pour prendre une bonne dose de soleil, il faut échouer à Little Corn Island. C'est là que le soleil et la plage sont les seules préoccupations, tout comme le son des vagues de la mer des Caraïbes. On se laisse alors aller pour quelques heures de farniente, que l'on vient pimenter par une séance de snorkeling pour aller voir les fonds marins, ou bien encore par une séance de pêche avec les locaux.

Plus d'information sur les pages Facebook et Instagram.  

©