L'Argentine est un pays fascinant, un pays de contrastes. Il est en effet composé d'une multitudes de paysages, de vallées arides en passant par des glaciers. C'est aussi un vaste territoire à la riche identité culturelle et où les habitants aiment entrer en contact avec les visiteurs pour leur faire découvrir tout ce qui fait de l'Argentine une terre que l'on a envie d'explorer de bout en bout. Que l'on soit adepte de grandes villes animées, de bonne nourriture et de bons vins ou bien encore de grands espaces naturels, il y a de quoi rendre heureux des voyageurs aux profils divers, et c'est pour cela que l'Argentine est un pays à ne manquer sous aucun prétexte. En voici les incontournables. 

©

Buenos Aires, capitale colorée 

Il est impossible de passer par l'Argentine sans faire une escale dans son étonnante capitale, Buenos Aires. Dans cette immense métropole dynamique, on aime flâner dans ses différents quartiers, dont l'architecture peut rappeler des villes européennes comme Paris, Naples ou encore Madrid. Des traces qui sont l'héritage de l'époque coloniale. Il ne faut pas manquer de se rendre sur la Plaza de Mayo, place historique, d'aller voir les plus beaux monuments tels la Casa Rosada ou bien encore le théâtre Colon. Dans le quartier de la Boca, on profite des habitations aux façades colorées, des galeries d'art et des boutiques tendance. Pour se mettre un peu au vert, on peut aller faire un tour du côté des jardins japonais, les plus vastes en dehors du Japon. Puis, en soirée, on prend la direction du quartier de San Telmo, berceau du tango. Lors des nombreux spectacles qui y sont donnés, on a alors l'occasion de s'adonner à cette danse élégante, aujourd'hui mondialement connue.

©

Escapade aux chutes d'Iguazú

Situées à la frontière entre l'Argentine et le Brésil, ce ne sont pas moins de 275 chutes d'eau qui prennent place au milieu d'une végétation luxuriante. Il faut pour les voir rejoindre le Parc national d'Iguazú, où de très belles balades ont été aménagées autour de celles qui sont considérées comme les plus belles chutes au monde. Par-delà cet impressionnant élément de la nature, il ne faut pas hésiter à emprunter des sentiers qui mènent au cœur de la forêt tropicale. Elle abrite une faune et une flore incroyables. Avec un peu de chance et en ouvrant grands les yeux, on peut même apercevoir certains animaux comme des oiseaux, des singes et des tamanoirs.

©

Une randonnée dans le Parc national del Fuego 

Toutes les personnes qui se rendent à Ushuaïa doivent prendre le temps d'aller visiter le Parc national del Fuego, rien que pour le sentiment de se sentir au bout du monde. Mais le parc offre bien plus, comme la possibilité de marcher le long de lacs patagoniens pittoresques, de rivières et de lagons qui se jettent dans le célèbre canal Beagle. Dès que l'on a passé le mont Susana, on prend le temps d'admirer l'ancienne prison qui sert aujourd'hui de gare. Puis, plus tard, on arrive dans la vallée en direction de la baie Ensenada, d'où on peut admirer les îles Estorbo et Redonda. Et au loin, on aperçoit les sommets enneigés du mont Sampaio, qui se trouvent eux au Chili. Ceux qui ont encore de la force pour randonner peuvent parcourir les rives de la rivière Lapataia et du lac Roca. Au Parc national del Fuego, les éléments naturels sont splendides et les paysages offerts d'une beauté à couper le souffle.

©

Faire un road trip sur la Route 40 

La Route 40 est l'équivalent de la Route 66 aux États-Unis. On part de la frontière bolivienne pour rejoindre l'extrême sud du pays. Sur une distance de 5 000 km, on découvre de la plus belle des manières la grande variété des paysages argentins. C'est également un itinéraire conseillé pour effectuer la visite des principaux parcs nationaux. On s'aventure au cœur de paysages plus splendides les uns que les autres, des vallées Calchaquies à la région des lacs au pied des Andes. Avis aux baroudeurs, la Route 40 est un incontournable et il faut prévoir plusieurs types de vêtements, puisque les écarts de températures du nord au sud sont importants.  

©

La parc national Los Glaciares, perle de la Patagonie

Les amateurs de paysages à couper le souffle ont fort intérêt à se rendre au parc national Los Glacieres. Ce n'est pas moins que la troisième calotte glacière au monde, après l'Arctique et l'Antarctique. Le Parc national englobe le lago Viedma et le lago Argentina, deux grands lacs d'origine glacière. C'est ici que de grands glaciers viennent se répandre et les passionnés de photos ont de quoi prendre de formidables clichés. Dans la partie nord du parc, il faut se rendre aux alentours de la montagne Fitz Roy. C'est aussi au pied de cette montagne à l'allure si particulière que l'on effectue de belles randonnées durant lesquelles il faut penser à ouvrir les yeux pour apercevoir les nombreux oiseaux qui ont élu domicile dans le coin. Tenter par exemple d'apercevoir le majestueux condor. 

©

La Quebrada de Humahuaca, la beauté de paysages arides

Quel bonheur de parcourir cette vallée montagneuse aride qui longe le fleuve Rio Grande. L'idéal est de louer une voiture et de parcourir les routes depuis lesquelles on contemple les montagnes colorées ocre et orangées. À Purmamarca, c'est la montagne aux 7 couleurs qui constitue l'une des plus belles merveilles de ce fascinant territoire qui s'étend sur 155 km. On fait aussi quelques arrêts dans de sublimes petits villages, comme Humahuaca, Uquia et Tilcara. Des lieux où l'on prend le temps de discuter avec la population locale, toujours accueillante. Avec autant de richesses, pas étonnant que la Quebrada de Humahuaca ait été déclarée patrimoine mondial de l'Unesco en 2003.

©

Un tour à la réserve provinciale Laguna Brava 

C'est au cœur de la province de La Rioja que se cache la réserve de Laguna Brava, où règnent les paysages andins. Elle réunit tout un écosystème protégé qu'il faut découvrir absolument. La majeure partie de la réserve est consacrée au lac Brava et ses alentours. Autour de la lagune où les eaux s'étendent sur 17 km de long, on trouve la chaîne de volcans la plus haute du monde. Difficiles d'accès, il est recommandé d'être accompagné d'un guide pour avoir la chance d'y pénétrer en toute sécurité. L'autre intérêt de cette réserve, c'est la richesse de sa faune. C'est en effet sur ce territoire que vivent des chats andins, des renards roux, des pumas, des vicuñas et de superbes flamants roses.

©

Córdoba, haut lieu de culture 

La ville de Córdoba se trouve au centre de l'Argentine. C'est une ville étudiante importante, un centre économique et un haut lieu de la culture pour le pays. Il faut commencer par aller voir les monuments emblématiques. Se rendre sur la Plaza de San Martin pour y admirer la cathédrale, puis rejoindre plus tard la Cité Jésuite, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Plusieurs musées valent également le détour. Citons le musée des Beaux-Arts Evita, qui abrite des œuvres d'artistes mondialement connus comme Picasso et Goya. Au Museo de la Memoria, on plonge au cœur des dures années de la dictature argentine. Un autre jour, on parcourt le Paseo de Las Artes, un marché incontournable pour découvrir l'artisanat et où l'on peut assister à des performances artistiques entre les étals de vendeurs. Puis, en soirée, c'est dans le quartier de Nueva Córdoba que l'on retrouve les étudiants de la cité qui viennent faire la fête dans les nombreux bars animés.

©

Allez voir la Cueva de Las Manos

La Cueva de Las Manos, autrement dit la grotte des mains peintes, se situe dans la province de Santa Cruz, dans la Patagonie argentine. Sur cet incroyable site archéologique, on découvre des centaines de peintures rupestres sur les parois de la grotte. Extrêmement bien conservées, elles représentes des empreintes de mains qui ont été réalisées au pochoir. D'après les archéologues, c'est entre le XIIe siècle avant J.-C. et le VIe siècle qu'elles ont été réalisées par des groupes de chasseurs. C'est une étape à ne pas manquer pour les amateurs d'histoire, d'art et le site est lui aussi classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

©

Tigre, la Venise argentine

Lors d'un passage à Buenos Aires, il est conseillé d'aller passer quelques heures dans la ville de Tigre, qui se situe non loins de la bouillonnante capitale. C'est une agréable cité verdoyante et paisible qui a été construite sur les bords du delta de Paraná, un des plus vastes deltas au monde. Tous les déplacements se font en bateau et on prend le temps d'admirer les maisons sur pilotis, des vastes villas en passant par de petites cabines de pêcheurs. Lors des beaux jours, il n'est pas rare de voir les enfants se jeter à l'eau et profiter de joyeux moments. Au fil d'une croisière sur les cours d'eau, on aperçoit aussi de petits îlots sauvages, riches en faune et en flore. Puis on termine par une balade dans le centre-ville, le long des quais spécialement aménagés pour les promeneurs. 

©