Bulboaca est un passage obligatoire si vous voulez découvrir un des plus beaux domaines vinicoles du pays, Castel Mimi. Récemment rénové superbement et ouvert au public, il existe depuis plus de cent ans, les vins y sont délicieux et le site est sublime. Allez-y, vous serez vraiment surpris.

Les lieux incontournables de Moldavie

Les circuits touristiques en Moldavie

L'essentiel de la Moldavie

En une semaine, il faut un parcours qui aborde les thèmes chers à la Moldavie, à savoir, les vins, la nature, les musées, les monastères, sans oublier les moments de détente et de loisirs. Faites atte...

Route des vins et grands monastères

En route pour les grands domaines vinicoles et les plus beaux monastères orthodoxes du pays, situés à moins de 70 kilomètres au maximum de la capitale. Des plus anciennes fabriques aux plus modernes, ...

Photos de Moldavie

Découvrir la Moldavie

Les plus de la Moldavie

Même si elle est petite de part ses dimensions territoriales, la République de Moldavie est une destination touristique avec un potentiel certain mais souvent inconnu. Et, même si le tourisme en est encore à ses balbutiements, à part dans la capitale, vous serez étonné des beautés et de la richesse dont le pays peut être fier, et il l'est !

Une terre inconnue au cœur de l'Europe

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes sur le départ pour la terra incognita... Vous en avez certainement parlé autour de vous, mais voilà, loin de susciter l'enthousiasme général, vous avez plutôt constaté qu'en moyenne une personne sur dix peut situer votre prochaine destination européenne sur une carte, voire doute de son existence.
Alors félicitation ! Vous êtes un voyageur chanceux, sur le point de découvrir ce que peu de gens connaissent, la Moldavie. Étrangement, le premier attrait de ce pays, c'est l'ignorance que nous en avons et, quasi vierge de tourisme, quoi de plus attrayant, à notre époque en mal de véracité et d'authenticité, que de s'embarquer pour une destination hors des sentiers battus ? Assurément, vous aurez de belles histoires à raconter à votre retour, car sachez-le, vous allez être surpris, déroutés et enchantés. Entre mystères, mythes et pays de Tintin, on est un peu perdu, et c'est tant mieux. Préparez-vous à voir de belles choses, à manger comme jamais, à boire des vins incroyables, à visiter les plus grandes caves et collections de vin du monde, à vous enivrer avec des centaines d'histoires et de légendes entouré de beaux paysages, à vous amuser beaucoup avec les Moldaves, et finir par vous y sentir chez vous ! Étrange ? Vous n'y croyez pas ? Prenons les paris, car sans grand risque, vous reviendrez enrichi de ce voyage. À peine quittée, la Moldavie vous manquera déjà.

Un pays au carrefour de cultures

Le patrimoine culturel moldave est le résultat de croisements et de rencontres de différents peuples depuis l'Antiquité. Dominée par ses origines latines, la culture va s'enrichir au fil des siècles d'autres influences, byzantines, slaves, puis européennes à partir du XIXe siècle, composant même avec une forte ascendance française. Le résultat est un amalgame de traditions culturelles orchestrées par des échanges désirés ou forcés, mais leurs influences n'ont fait que créer et développer une culture vivante, populaire et élastique. La fratrie avec la Roumanie, les luttes contre les Turcs et la domination de la Russie tsariste puis soviétique ont laissé leurs empreintes. Ce territoire géographiquement coincé et parcouru par des cultures opposées a réussi à tirer des bénéfices de la mixité et de la rencontre des peuples. C'est peut-être là que se trouve l'identité de ce pays, parfois difficile à comprendre, où dans les rues la langue roumaine côtoyant le russe fait encore écho à l'histoire. Dans ces contrastes identitaires et ethniques, les Moldaves on réussi à préserver leur folklore et leurs traditions, ce qui représente leur force et leur existence. Vous serez charmé de voir à quel point ils y tiennent et veulent les faire partager. Dans cette symbiose culturelle, l'architecture recèle d'antiques vestiges géto-daces, des fortifications romaines, des forteresses médiévales et des monastères. Le XIXe siècle donnera l'exemple d'une architecture éclectique remarquable aux tendances byzantines, roumaines, slaves et mauresques, avec les demeures des nobles et des bâtiments d'architecture civile accueillant aujourd'hui de magnifiques musées. Enfin, la culture s'est ancrée dans les campagnes avec des villages restés authentiques, conservant leurs traditions folkloriques et ancestrales. Les danses, les chants, les arts populaires et les fêtes traditionnelles scandent l'année d'événements festifs qui n'oublient pas les papilles en offrant une délicieuse cuisine traditionnelle et naturelle.

Villages moldaves et agrotourisme

Les amoureux du tourisme rural seront aux anges avec les pensions agrotouristiques qui commencent à fleurir en Moldavie, du nord au sud, mais surtout le long de la rive du Dniestr, en particulier à l'est du pays. Conscients de leur potentiel, les villages se dotent d'établissements accueillant les visiteurs en mal de campagne et d'authenticité. C'est l'occasion de s'immerger dans le pays et d'entrer dans les maisons moldaves. Car il s'agit bien de cela, ces petites maisons traditionnelles offrent toute leur véracité et viennent assouvir notre curiosité en nous confiant leurs secrets. Les Moldaves ont su aménager leur maison en la dotant de tout le confort sans la dénaturer. Vos hôtes moldaves ne tariront pas d'idées pour vous faire découvrir au maximum leurs traditions. Les bons repas confectionnés avec les produits du jardin, les recettes de grand-mère et le bon vin local rythment les journées. Cette campagne vivifiante et vraiment authentique est un enchantement pour tout amoureux de la nature. Des hébergements traditionnels joliment décorés aux couleurs locales, la participation aux activités du quotidien, au folklore et l'apprentissage de l'art populaire vous feront passer un séjour que vous n'êtes pas prêt d'oublier, peut-être aurez-vous du mal à partir, comblé par tant de chaleur, de gentillesse et d'attention. Les pensions les plus aguerries aux touristes se trouvent dans les magnifiques villages de Butuceni et de Trebujeni, qui forment le complexe archéologique d'Orhei Vechi à moins de 40 kilomètres au nord de la capitale.

La route des vins

Si vous n'avez jamais entendu parler des vins moldaves, il est grand temps de remédier à cette lacune ! La culture du vin fait littéralement partie du patrimoine et du paysage de ce pays. En effet, dès le Moyen Âge la Moldavie a une passion pour le vin. Les terres fertiles et le climat ont favorisé le développement des vignobles, dont le vin enrichit autrefois les tables des tsars et autres monarques européens. Aujourd'hui, forte de ce patrimoine, la Moldavie conserve et redouble d'énergie afin de pérenniser ce précieux et remarquable pan de sa culture. Les hectares de vignobles et la découverte des vins seront une excellente approche pour savourer la belle campagne vallonnée de ce pays. Partout où vous irez, une fabrique de vin n'est pas loin avec plus de 142 établissements vinicoles dont 23 ont l'expérience et les installations appropriées pour recevoir les visiteurs dans les meilleures conditions. Au-delà des excellents crus de vins rouges et blancs issus de cépages français, moldaves ou allemands pour la plupart, les infrastructures sont des plus étonnantes. Les collections de vins sont parfois impressionnantes avec leurs kilomètres de galeries souterraines à plus de 60 mètres de profondeur qui se visitent dans ce cas en voiture. La plupart de ces établissements offrent l'occasion d'associer les dégustations à de délicieux repas dans des décors souvent étonnants. Vraiment, l'expérience des vins moldaves ne doit plus se faire attendre, c'est une des grandes richesses et fiertés du pays. Les plus grandes caves se situent dans le région du centre, à quelques dizaines de kilomètres aux alentours de la capitale, mais pour une route plus " rurale ", lancez-vous à la découverte sublimes vins du Sud moldave.
Les vins moldaves de réputation internationale sont pour le moment toujours exportés en grande majorité vers l'est de l'Europe, mais depuis peu aussi s'ouvre le marché asiatique avec la Chine et la Corée du Sud. Enfin, il est à noter que le vin moldave s'invite tout de même depuis 1974 à la cour royale d'Angleterre avec le fameux Roşu de Purcari, et que certaines personnalités de ce monde, comme Angela Merckel ou encore Vladimir Poutine possèdent leurs caves et réserves personnelles en Moldavie, les caves de Cricova ou Mileştii Mici étant reconnues comme idéales pour la conservation du vin.

Cricova, Mileştii Mici, Purcari et Château Vartely sont les fabriques de vin ouvertes au public parmi les plus remarquables, pendant que d'autres tels que Castel Mimi ou Et Cetera ne devraient pas tarder pour notre plus grand plaisir à ouvrir leurs portes à l'heure où nous écrivons ce guide.

Chişinău, capitale verdoyante

Chişinău est une ville idéale pour y couler des séjours heureux. Capitale verdoyante, elle est la plus verte d'Europe avec ses grands parcs et sa vingtaine de lacs. Ainsi, le week-end, nul besoin de parcourir des kilomètres pour un petit coin de campagne, vous y êtes ! Chişinău a les airs d'une ville de province, très facile à comprendre dans son urbanisme, vous vous y déplacerez aisément. La colonne vertébrale de la ville, les " Champs-Élysées " moldaves, en un mot, boulevard Ştefan cel Mare, est la vitrine de cette capitale. Chişinău est tourné irrémediablement vers l'Europe avec ses nouvelles enseignes, l'energie économique qui se développe, les chantiers de rénovation ou de restauration un peu partout dans la ville, la ville reste évidemment imprégnée des années de " colocation " avec la culture soviétique. De chaque côté du boulevard, des rues perpendiculaires et d'autres parallèles définissent des secteurs plus " intimes ", à l'écart du trafic, jalonnées de restaurants, de terrasses, de bars, d'hôtels ; et voilà, vous êtes dans le centre de Chişinău. Bien sûr nous sommes loin des grandes capitales européennes comme Paris, Rome ou Londres, au patrimoine si riche et important. Oui, à Chişinău, c'est plus simple, la jeune capitale souvent dévastée ou détruite a perdu beaucoup de son patrimoine architectural, mais tout de même, les amoureux de culture et d'architecture y trouveront leur compte, avec quelques musées remarquables, de belles façades du XIXe siècle, des cathédrales, de vieilles églises, sans oublier bien sûr le patrimoine de l'architecture soviétique qui a façonné certains quartiers entiers de la ville. Chişinău se prête absolument aux balades tranquilles, à la flânerie, au shopping et autres découvertes. D'ailleurs, la ville surprend très agréablement par son calme et sa douceur de vivre. Si, si vous verrez ! Alors un conseil, amusez-vous à vous perdre dans cette ville qui vous révélera parfois un petit commerce atypique, une synagogue en ruine, des reliques de l'ère communiste, des ateliers de réparation d'un autre temps, tout autant de murmures qu'il faut entendre, en s'éloignant de l'activité fourmillante et urbaine de l'artère principale. Puis vient le soir, et quoi de meilleur que de se poser sur une des innombrables terrasses, boire un bon verre de vin par exemple, en se régalant de la bonne cuisine locale. Si vous n'êtes pas encore fatigué après une journée à Chişinău, car on marche beaucoup (même si la ville est très bien quadrillée par les transports), les cafés et leurs musique live, les bars de nuit et les discothèques ne vous décevront pas, les jeunes Moldaves aiment faire la fête, talons hauts et minijupes (été comme hiver) sont de rigueur pour les filles, et c'est " party " pour toute la nuit !

Une nature omniprésente

La Moldavie est un pays bien connu pour ses richesses naturelles. Une centaines de réserves ponctuent le territoire, dont certaines, immenses, contiennent l'histoire de la faune et de la flore, des arbres séculaires, des forêts primaires... La nature en Moldavie est belle, des paysages boisés, quelques canyons creusés par les fleuves, des monuments de la nature mystérieux sont tout autant de bonnes raisons pour les randonnées ou les excursions en plein air. La plupart des sites naturels sont protégés et rattachés à l'écotourisme, ils ont pour objectif de préserver la faune et la flore des régions. Ces lieux poétiques dont les forêts sont peuplées de légendes du prince Ştefan cel Mare, où les lacs et les fleuves sont d'un romantisme pur, où les canyons et leurs monastères rupestres sont forts en caractère, et où quelques bizarreries de la nature ne sont toujours pas élucidées, constituent un parcours incontournable pour comprendre le lien des Moldaves avec leur milieu naturel.

Les incontournables réserves : Pădurea Domnească, Plaiul Fagului, Prutul de Jos, Codrii, les Cent Collines, les récifs coralliens...

Ailleurs sur le web
Avis