La France dispose d'un vaste réseau cyclable, permettant de découvrir une multitude de paysages en pédalant. Les routes et sentiers traversent les campagnes, les montagnes ou longent les bords de mer. C'est simple, il y en a pour toutes les affinités. Pour ceux dont les vacances riment avec itinérance à bicyclette, l'arrivée des vélos à assistance électrique sur le marché a été une aubaine pour se déplacer sans être nécessairement un grand sportif. Ils offrent de plus la possibilité de tracter enfants et bagages à l'arrière, le tout sans peiner ! Vous souhaitez organiser un voyage en vélo électrique pour vos prochaines vacances ? Équipement, sécurité, confort, voici 5 conseils pour un séjour sans encombre.

1- Bien choisir son vélo à assistance électrique

Pour un futur voyage à vélo électrique en France, le choix du VAE est essentiel. Le modèle doit en premier lieu être adapté aux routes que l'on emprunte. Un vélo de ville, un VTC ou un vélo de course est recommandé pour les routes bitumées. En revanche, lorsqu'on s'apprête à parcourir des sentiers ou autres chemins de forêts ou de montagne, alors il est conseillé de faire l'acquisition d'un VTT.

Il est aussi important d'être parfaitement à l'aise sur son VAE, alors lorsque vous faites l'achat d'un vélo électriqueprêtez attention à des éléments comme la selle et les poignées. L'idée est de pouvoir rouler plusieurs heures par jour en limitant l'apparition de douleurs. L'autonomie de la batterie est un autre critère à considérer. L'idéal est d'acheter un vélo électrique qui permet de rouler de 50 à 70 km par jour sans que la batterie ne se décharge.

2- Trajet en vélo électrique : voyager léger

Ce n'est pas parce qu'on part en vacances en vélo électrique qu'il faut en profiter pour remplir les bagages. Il faut savoir que leur poids a une incidence sur la consommation de la batterie. On privilégie donc des vêtements techniques de cyclistes, souples, un sac à dos avec des vêtements légers et de petites sacoches pour mettre tout ce qui nous est utile au quotidien (smartphone, kit de réparation, trousse à pharmacie, appareil photo, etc.).

3- Faire attention à sa sécurité lors d'un trajet en VAE

Même s'il existe en France de nombreux itinéraires réservés aux vélos, cela ne veut pas dire que l'on ne va pas du tout passer de tronçons où l'on croise des automobilistes et autres motards. La sécurité est donc de rigueur et il est nécessaire de partir bien équipé pour faire attention à soi et aux autres. On commence par choisir un casque de vélo adapté à sa taille et bien réglé sur la tête. On privilégie des chaussures qui ne dérapent pas sur les pédales.

On pense également à porter des vêtements permettant d'être visible sur la route et d'affronter les caprices de la météo (veste et pantalon imperméables). L'éclairage des vélos doit être en parfait état de fonctionnement. Enfin, on n'oublie pas le kit de réparation avec tout le nécessaire pour réparer une crevaison et la trousse à pharmacie pour soigner les petites blessures.

4- Garder un oeil sur le niveau de batterie du vélo

Sur un vélo électrique, une batterie à l'autonomie conséquente peut être mise à mal en fonction de certaines circonstances. Elle peut par exemple faire face à une surconsommation sur les dénivelés de montagne. D'ailleurs, avoir avec soi une batterie de rechange est très largement recommandée lorsque la majeure partie du voyage prend place sur ce type de territoire. Il faut toujours veiller à être en mode économique sur les routes plates et à privilégier le mode turbo pour les montées. Un autre bon moyen d'éviter la surconsommation est de toujours garder l'assistance allumée, même quand on n'en a pas besoin.

Voyage en vélo électrique : privilégier les hébergements Accueil Vélo  

Il existe en France un grand nombre de prestataires labellisés Accueil Vélo. Ce type d'hébergement est à privilégier par les voyageurs en vélo électrique qui y trouvent des infrastructures et équipements dédiés aux cyclistes. Il s'agit d'abris entièrement sécurisés pour stationner les vélos, de points électriques pour recharger les batteries, de la mise à disposition de kits de réparation, de la possibilité de laver et de sécher son linge, mais aussi d'informations et de conseils très utiles.

Avant le départ en vacances en vélo électrique, il faut donc bien penser à faire un tour sur Internet pour retrouver les hébergements Accueil Vélo disponibles sur le parcours, et réserver.