Qu'il s'agisse de raisons professionnelles ou tout simplement d'un fort désir de vivre à l'étranger pour découvrir une nouvelle culture et de nouveaux décors, l'expatriation ne s'improvise pas. Il est en effet nécessaire de se poser les bonnes questions et d'avoir les bons réflexes avant de partir dans de bonnes conditions. Emploi, fiscalité ou bien encore logement sont autant de domaines qu'il faut considérer. Voici un guide pour bien préparer son expatriation et partir vers de nouveaux horizons l'esprit léger. 

Bien s'informer sur le pays d'accueil 

Ce n'est pas tout de se dire que tel pays est fait pour vous, si l'on n'a pas eu l'occasion de voyager et de passer un peu de temps dans le pays d'accueil, il s'avère opportun de bien se renseigner sur sa situation, ses règles en place, afin d'éviter un choc culturel. Pour cela, on n'hésite pas à faire marcher son réseau et à discuter avec des personnes qui connaissent bien la future destination. Il est aussi possible de trouver d'excellents guides touristiques qui n'hésitent pas pour la plupart à mentionner les spécificités culturelles et à informer sur des domaines tels que l'emploi, la protection sociale ou bien encore l'économie du pays. Et puis il y a internet qui est incontestablement une mine d'or pour se renseigner sur un territoire. De nombreux sites accompagnent les personnes qui souhaitent partir à l'étranger et il est très fréquent de pouvoir s'inscrire sur des forums et d'échanger avec des personnes qui ont fait le choix de s'expatrier avant vous. 

Prendre le temps de faire quelques démarches administratives 

Avant le grand déménagement, il ne faut pas oublier qu'à l'étranger, on a aussi besoin d'une protection sociale et de savoir comment on va s'organiser fiscalement. Que l'on parte parce que son entreprise a accepté une demande de mutation à l'étranger ou pour aller chercher du travail ailleurs, il ne faut pas oublier de faire le tour des principales administrations françaises, qui sont en mesure d'informer sur le domaine de l'expatriation. On ne manque pas de prendre rendez-vous aux impôts, à la CPAM, à Pôle Emploi ou bien encore à la Caisse d'allocations familiales afin de faire le point sur le lieu où il faudra déclarer les revenus, de savoir de quelle couverture sociale on va bénéficier, si l'on aura toujours le droit aux allocations familiales en cas de départ en famille ou bien encore si l'on aura le droit aux allocations chômage si malgré tout on sait que l'on finira par rentrer. 

Anticiper son déménagement et son arrivée dans son nouveau logement 

Voilà un point très important, avant de partir, on a envie de savoir où l'on va poser ses valises. En premier lieu, il convient de faire le point sur le temps que l'on va passer à l'étranger. Si l'on part pour une durée inférieure à un an, il est recommandé de choisir un meublé et de louer un garde-meuble en France pour vos affaires personnelles. Pour un moyen séjour, le semi-meublé est adapté afin de pouvoir compléter avec des meubles à son goût une fois sur place. Enfin, si on est certain de partir pour un long séjour que l'on soit envoyé dans un autre pays par son employeur pour plusieurs années, ou parce que l'on a trouvé un travail bien rémunéré sur place avec un contrat long, pas de précipitation, on prend un logement temporaire pendant un ou deux mois avant de trouver l'appartement ou la maison de ses rêves sur place. C'est alors que l'on peut faire appel à des professionnels du déménagement pour faire venir ses meubles et ses affaires encombrantes sur place. On n'hésite pas à faire faire de 3 à 5 devis afin de comparer les prix. Solliciter un professionnel est très important et même si cela a un coût, cela permet de sereinement se concentrer sur sa prise de poste et sur son adaptation à sa nouvelle vie.