Le guide thématique Petit Futé FRANCE À MOTO : Du bocage bressuirais aux portes de Vendée

Du bocage bressuirais aux portes de Vendée

Du bocage bressuirais aux portes de Vendée
Du bocage bressuirais aux portes de Vendée

Le Bocage bressuirais couvre une part importante du nord-ouest des Deux-Sèvres et est le prolongement du Bocage vendéen. Avec environ 20 000 habitants, Bressuire est la deuxième ville des Deux-Sèvres. C'est un point de départ idéal pour cette virée. Plates et relativement droites sur une grande partie du tracé nord et nord-est, les routes que vous emprunterez recèlent néanmoins d'agréables surprises, notamment aux alentours de Cerizay, Pouzauges et de Saint-Michel-Mont-Mercure : c'est là que se succèdent les trois plus hauts sommets de Vendée, à savoir le puy Crapaud (269 m), le mont Saint-Michel-Mont-Mercure (290 m) et le mont des Alouettes (232 m). On est loin des Alpes, bien sûr, mais ne dit-on pas " à défaut de grives, nous mangerons des merles " ? L'intérêt touristique majeur de la région est, bien évidement, le Grand Parc du Puy-du-Fou, à seulement 2 km au nord-ouest des Epesses.

Les guerres de Vendée

Lorsqu'éclatent, à partir de 1792, les premières insurrections vendéennes, le Bocage bressuirais n'est pas en reste, puisqu'il fait alors partie intégrante de ce qu'on délimitera ensuite comme étant la Vendée militaire. Ces soulèvements sont les conséquences de la radicalisation paysanne sur les questions de la conscription et des atteintes aux libertés religieuses, en même temps qu'ils traduisent la méfiance de la population vis-à-vis de la bourgeoisie qui tente de s'accaparer le pouvoir au détriment des nobles. En 1793, la fracture est définitive et s'engagent alors de rudes combats entre royalistes et républicains. Les Blancs (royalistes) connaissent rapidement leurs premiers succès avec la prise de Bressuire et Thouars notamment. A la même période, Châtillon-sur-Sèvre, qui prendra ensuite le nom de Mauléon, devient même la capitale de la Vendée militaire. Mais cela pour une bien courte durée, car la répression des républicains va s'annoncer redoutable. En 1794, les Colonnes infernales s'abattent sur la région, brûlant, pillant, massacrant la population... A l'image de la colonne du général Grignon, qui mettra Bressuire à feu et à sang. On estime aujourd'hui le nombre de morts pendant ces guerres de Vendée à 200 000 dans chacun des deux camps.

Circuit 2
Circuit 2
BressuireHaut de page

Les premières traces manuscrites de Bressuire datent de l'an 1029. Son histoire s'associe alors à celle de ses premiers seigneurs, les Beaumont, qui posséderont la baronnie de Bressuire du XIe au XVe siècle. Sous leur impulsion, la ville se développe et devient même une cité drapière importante. L'enceinte de la ville est achevée à la fin du XIIIe siècle. Passée sous le joug anglais pendant la guerre de Cent Ans, Du Guesclin boute l'ennemi de la cité deux-sévriennes en 1370. Dès 1792, la ville connaît la première insurrection de ce que l'on appellera plus tard les guerres de Vendée. Aujourd'hui, la ville est bien connue des motards du Sud-Ouest pour les puces moto qui s'y déroulent chaque année en octobre.

Saint André-sur-SèvreHaut de page
PouzaugesHaut de page

Située sur les plus hautes collines du département, surveillée par deux moulins à vent jumeaux et par son donjon féodal majestueux, Pouzauges est surnommée la Perle (ou la Reine) du Haut Bocage. On y trouve l'église Saint-Jacques, mélange de style roman et gothique, construite au XIe siècle après l'implantation du château, et l'église Notre-Dame, avec ses peintures murales du XIIe siècle.

Saint-Michel-Mont-MercureHaut de page

Saint-Michel-Mont-Mercure est la commune la plus élevée de la Vendée, à 290 m d'altitude. Au centre du village se dresse une basilique surmontée d'une immense statue de saint Michel, haute de 10 m. Faites l'effort de grimper les 194 marches qui vous mèneront au sommet de l'édifice. Vous y serez récompensé par le panorama qui s'offrira à vous  sur le puy Crapaud et le bois de la Folie à Pouzauges.

MauléonHaut de page
A voir / A faireHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté