Le guide thématique Petit Futé FRANCE À MOTO : La Cornouaille

La Cornouaille

Circuit 6
Circuit 6

Ah la Cornouaille (Kernev, Bro Gernev en breton) ! Quimper, la pointe du Raz, Douarnenez, Concarneau, Pont-Aven... Des lieux dont on a si souvent entendu parler ! Vous êtes ici à la pointe sud du Finistère. Les sites à découvrir sont nombreux, les villes charmantes, mais attendez vous à des routes chargées en période touristique et sans le charme offert par les itinéraires davantage vallonnés de l'arrière-pays. Ceux recherchant la tranquillité dans la Baie des trépassés préféreront la pointe de Van à la pointe du Raz, dont l'accès et le parking sont payants, même pour les motards.

La Cornouaille
La Cornouaille

Ville d'Art et d'Histoire, Quimper (qui se dit Kemper en breton, pour " confluent ") est située au point de rencontre de plusieurs cours d'eau, dont l'Odet, qui rejoint l'Océan à 20 km de là. C'est au XIIIe siècle que la ville se fortifia d'une enceinte de pierres qui perdura jusqu'au XVIe siècle, et que fut construite la cathédrale Saint-Corentin, l'un des joyaux de la ville. Après le rattachement de la Bretagne à la France en 1532, l'arrivée d'une administration royale se traduit par la construction d'hôtels particuliers, complétés au siècle suivant par de nombreux couvents liés à la Réforme catholique. La cité reste cependant une ville de marchands et d'armateurs, dont l'habitat traditionnel est la maison à pans de bois. Plus de 70 de ces maisons ont été conservées et sont encore visibles dans la vieille ville.

LocronanHaut de page

Locronan est connue pour sa grande Troménie, une procession de 12 km qui a lieu tous les 6 ans, dont l'origine remonte à l'évêque Renan et à un culte druidique qu'il christianisa au VIIe siècle (le Nemeton). Devenue un lieu de pèlerinage à la mort de l'évêque, Locronan vit, au cours du XIIe siècle, les bénédictins de l'abbaye de Quimperlé s'installer dans l'église prieurale. Cette dernière devient cathédrale au XVe siècle, alors que l'industrie de la toile à voile se développait et permit à la ville de prospérer. L'architecture de Locronan, avec ses riches demeures en pierre de taille des XVIe et XVIIe siècles qui rayonnent à partir de la Grande-Place, est unique en Bretagne et mérite à tout prix une visite. Quant à la grande Troménie, la dernière a eu lieu en 2013. Une petite Troménie de 6 km à cependant lieu chaque année en juillet.

DouarnenezHaut de page

A l'origine, il s'agissait de Douar an Enez, qui signifie " terre de l'île ", un nom ensuite francisé en Douarnenez. Lovée dans sa grande baie et parée de plages de sable blanc, Douarnenez est également connue pour ses quatre ports : celui de Rosmeur (le Vieux Port), le port de pêche, le port Rhu, et enfin le port de plaisance situé à Tréboul (d'où partent de nombreuses régates).

A voir / A faireHaut de page

A l'extrême pointe du cap Sizun, la commune s'étire depuis la plage du Loc'h jusqu'à la célèbre pointe du Raz. Pays de tempérament, de caractère, à l'énergie quasi-originelle, ses petits ports sont surmontés par d'impressionnantes falaises découpées.

Le cap Sizun

Le cap Sizun constitue l'extrémité occidentale de la Cornouaille, il est constitué entre autres, de la pointe du Raz, de la Baie des trépassés et de la pointe du Van.

Pointe du Raz. Fin du monde, marmite de l'enfer, dragon puissant qui s'enfonce dans la mer  : les légendes joyeuses qui l'enveloppent ne manquent pas. Par beau temps, on peut apercevoir l'île de Sein et le phare d'Ar Men. Entre l'île et la terre, le célèbre et terrible raz de Sein, ses nombreux récifs et son courant violent dans le chenal font de cet endroit un des plus dangereux passages de la côte bretonne. " Qui voit Sein, voit sa fin ", dit d'ailleurs le proverbe...

Baie des trépassés. C'est dans cette baie, entre les pointes du Van et du Raz, que les corps défunts des naufragés échouaient. Cela était dû aux forts courants marins qui projetaient dans cette baie les corps des " trépassés ". La tradition celtique nous rapporte que cette baie était le lieu d'embarquement des druides morts qui étaient conduits à leur sépulture dans l'île de Sein. Toujours selon la légende, la Baie des trépassés devient chaque 2 novembre le centre de rassemblement des morts noyés, à la recherche des vivants qu'ils aimaient sur cette terre.

Pointe du Van. Epargnée par la foule des touristes, la pointe du Van a su préserver son cadre grandiose et naturel. Ce cap rocheux aux falaises découpées n'a rien à envier à sa voisine, la pointe du Raz, qu'on aperçoit au-delà de la baie des trépassés. A l'ouest et au large, le regard atteint l'île de Sein.

AudierneHaut de page

La ville, créée au Moyen Age, connaît une longue période de prospérité aux XVe et XVIe siècles grâce au développement des pêcheries et des sécheries. Puis, du XIXe siècle jusque dans les années 1960, la ville se densifie, devenant l'un des deux plus grands ports langoustiers français. Aujourd'hui, l'activité maritime est toujours très active et la plaisance y est omniprésente. Le charme de cette station balnéaire tient tout autant à sa construction en escalier au-dessus de l'estuaire du Goyen et à ses ruelles étroites dans le quartier de l'église qu'à sa magnifique plage de sable fin, la plage de Trescadec.

PenmarchHaut de page

Quatre bourgs (Saint-Guénolé, Kérity, Tréoultré et Saint-Pierre) composent la commune de Penmarc'h. La légende veut que ce soit sur la pointe de la péninsule que moururent Tristan et Iseult. Jadis, de nombreux mégalithes parsemaient les environs. Ils ont été au cours du temps rasés pour faciliter les cultures. Certains ont été déplacés et jetés dans des fossés. On peut en apercevoir depuis la D785. Au nord de Penmarch, n'hésitez pas à aller admirer le calvaire de Notre-Dame de Tronoën.

Penmarch - Le phare d'Eckmühl
Penmarch - Le phare d'Eckmühl
Pont-l'AbbéHaut de page

La ville, située de part et d'autre d'un bras de mer, doit son nom au pont construit entre le port et l'étang par les abbés de Loctudy. La réputation de la capitale du Pays bigouden vient de ses broderies, que l'on retrouve dans les costumes traditionnels, notamment la coiffe haute, qui atteint parfois 30 cm.

ConcarneauHaut de page

Concarneau, surnommée aussi la " Ville bleue ", est une ville typiquement bretonne aux multiples facettes : port de plaisance, port de pêche (l'un des plus grands de France), restes d'une ancienne ville fortifiée aux XVe et XVIe siècles, sentiers côtiers, plages et criques de sable fin... Les balades sont variées et vous emmènent tour à tour à la découverte de l'architecture de la ville et vers ses sites naturels. Avec plusieurs milliers de touristes chaque année, Concarneau est l'un des lieux les plus visités de Bretagne.

Névez fut un site très important d'extraction et de taille du granite. Les maisons en pierre debout sont constituées de pierres mesurant plus de 2 m de hauteur pour une largeur de 30 à 50 cm. Elles étaient dressées dans une tranchée de 50 cm

Pont-AvenHaut de page

Cette petite bourgade verdoyante, autrefois le fief des meuniers avec " ses quatorze moulins et ses quinze maisons ", doit sa réputation initiale à ses fameuses galettes. Le doux climat, les couleurs et surtout la luminosité exceptionnelle du site ont attiré des peintres, venus former, à la fin du XIXe siècle, la fameuse école de Pont-Aven, sous la houlette de Paul Gauguin. Le village tranquille est depuis devenu la cité des peintres et des galeries y foisonnent aujourd'hui.

A voir / A faireHaut de page
Menhirs et dolmens proches de Pont-Aven

Le long de la route du Hénan Kerdruc, les menhirs de Kerangosquer regroupent, deux belles pierres. La première de 5,50 m est connue sous le nom de Pierre le Coq. Le deuxième menhir de Kerangosquer situé à 100 m du précédent est haut de 3,30 m.

Sur la route de Nizon, en direction de Kergoadic, on peut apprécier le dolmen de Saint-Maudé, une table de 3,80 m de large sur 4 m de profondeur et supportée par quatre piliers.

L'allée couverte de Coat-Luzuen comprend deux dolmens. Le plus grand avec sa table de 6,60 m de long sur 3,40 m de large supportée par huit piliers, l'autre, plus petit, est formé de quatre piliers et d'une table de 3,60 m sur 2,60 m.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté