Le guide : FRANCE À MOTO : Au cœur du Cotentin

Au cœur du Cotentin

A l'ouest de Cherbourg, de Nacqueville à Biville en passant par Goury et le Nez-de-Jobourg, vous longerez les plus belles falaises d'Europe. Passées Flamanville, où est actuellement construit le premier Réacteur Pressurisé Européen (EPR), vous pourrez apercevoir, au large de Cap Carteret, les îles de Sercq et de Jersey, avant de vous diriger vers le Parc naturel régional des Marais du Cotentin, une vaste zone de prairies inondables en hiver dans un paysage de bocages traditionnels. En rejoignant la côte est du circuit, Utah Beach et ses dunes vous rappelleront que vous êtes à l'extrémité des cinq plages qui furent le théâtre du débarquement du 6 juin 1944. Affectée aux troupes américaines, Utah-Beach est la plage où les alliés perdirent le moins d'hommes, ce qui ne fut pas le cas lors des opérations aéroportées de nuit sur Saint-Mère-Eglise, première ville libérée, et Chef-du-Pont qui précédèrent le jour J. Les cimetières provisoires des lendemains de l'opération accueillirent près de 15 000 soldats. En arrivant à Saint-Vaast-la-Hougue, seul port de la Manche s'ouvrant sur l'est, vous constaterez que l'agriculture de la mer y est reine. Les ostréiculteurs travaillent ici sur le parc le plus ancien de la région et paradoxalement le moins important. Ils récoltent la fameuse huître normande au goût si fin de noisette, " l'huître de Saint-Vaast ". Plus loin, en arrivant sur la pointe de Barfleur, garez votre moto et prenez le temps de longer le minuscule chemin voisin de l'office du tourisme. Vous y découvrirez le merveilleux panorama sur le phare de Gatteville.

Au coeur du Cotentin
Au coeur du Cotentin
Circuit 11-b
Circuit 11-b
Cherbourg-en-CotentinHaut de page

Nichée au creux de la plus grande rade artificielle du monde, Cherbourg-en-Cotentin s'enorgueillit de ses quatre ports aux multiples vocations maritimes : le port militaire qui abrite la DCNS et donna naissance à plus d'une centaine de sous-marins, le port de pêche situé au coeur de la ville, le port de plaisance qui représente la deuxième marina de France après celle de Cannes, et le port de commerce dont les ferrys assurent des liaisons vers la Grande-Bretagne et l'Irlande. Ville d'histoire, elle conserve de ses fortifications un formidable ensemble architectural et a su développer d'indéniables attraits touristiques, telle la Cité de la Mer, inaugurée en 2002. A noter que Cherbourg-en-Cotentin comprend depuis le 1er janvier 2016 Cherbourg-Octeville, Équeurdreville-Hainneville, La Glacerie, Querqueville et Tourlaville.

Urville-NacquevilleHaut de page
Auderville-GouryHaut de page

Auderville est un village pittoresque aux maisons de pierre bleue entourées d'hortensias. En poussant votre machine jusqu'au bout de la route, vous atteindrez Goury, un port balayé sans cesse par le raz Blanchard, un courant marin parmi les plus puissants d'Europe. Vous ne pourrez pas y manquer le phare des tempêtes, de ses 48 m de haut et bien calé sur le Gros du Raz, est le plus important du département, avec celui de Gatteville.

Barneville-CarteretHaut de page

Pas d'immeubles de béton dans cette petite station balnéaire au charme indéfinissable, face à Jersey. Depuis la fin du XIXe siècle, avec la vogue des bains de mer, ce village s'est transformé sans rien perdre de son charme. L'église, remarquable par sa tour-forteresse du XVe siècle, possède de jolies arches ciselées.

CarentanHaut de page

Carentan, qui subit de violents combats entre le 6 et le 12 juin 1944, possède toujours quelques anciens hôtels particuliers remarquables. Outre les arcades médiévales, uniques en Normandie, allez voir l'église Notre-Dame, détruite en 1443 et reconstruite en style gothique, et l'Hôtel de Ville, un ancien couvent qui date du XVIIe siècle. A l'est de la ville, le pont-canal est un ouvrage exceptionnel en France. Inauguré le 6 juin 1944, il fait passer la RN13 sous le canal de Carentan à la mer sur le port.

En cas de panneHaut de page
Sainte-Marie-du-MontHaut de page
Utah-Beach : l'une des cinq plages du Débarquement

Lorsque les troupes alliées donnent l'assaut ce 6 juin 1944 à 6h30, la belle plage de la Madeleine s'appelle Utah. C'est la plus à l'ouest des cinq plages des côtes normandes choisies pour l'opération Neptune (incluse dans l'opération Overlord) lancée à l'aube de ce qui deviendra le D-Day (Jour J). Contrairement à la sanglante Omaha Beach, voisine à l'est et de l'autre coté de la pointe du Hoc, la 4e division d'infanterie américaine rencontre sur Utah Beach peu d'opposition de la part des Allemands. Au soir, 24 000 soldats alliés ont débarqué avec véhicules et matériel d'approvisionnement. Plus tard, c'est ici que la 2e DB commandée par le général Leclerc débarquera le 30 juillet 1944.

Sainte-Mère-EgliseHaut de page
John Steele

Dans la nuit du 5 au 6 juin, un parachutiste du 505e régiment de parachutistes de la 82e division américaine demeure accroché au clocher de l'église. Blessé et déporté de son lieu d'atterrissage, John Steele doit rester suspendu durant de longues heures, offert à la colère des éléments. Il est fait prisonnier au matin de la terrible bataille, s'évade trois jours plus tard et rejoints les lignes alliés. Il participe aux missions de libération dans les Ardennes, aux Pays-Bas et en Allemagne. Il retrouve la vie civile en 1945 et décède en 1969 en Caroline du Nord. Son souhait d'être enterré en Normandie n'est jamais réalisé.

Saint-Vaast-la-HougueHaut de page

Aujourd'hui port de pêche et de plaisance typique, Saint-Vaast-la-Hougue héberge un yacht-club très actif. Son patrimoine architectural, ses maisons et ses quais de granite, son embarcadère pour l'île Tatihou et les tours de Vauban lui ont valu d'être classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

BarfleurHaut de page

Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, on surnomme Barfleur la " Perle du Val de Saire ". Barfleur a construit, dans ses chantiers navals, la Mora, qui emmena Guillaume en 1066 conquérir l'Angleterre. Devenu port officiel des rois anglo-normands et port d'escale pour les pèlerins anglais désireux de se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle en passant par le Mont-Saint-Michel, la ville connut alors une période de grand essor.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis