Le guide thématique Petit Futé FRANCE À MOTO : Le Vercors

Le Vercors

Circuit 67
Circuit 67

Le Vercors est un voyage extraordinaire pour tous les motards amateurs de sensations fortes. Gigantesque massif calcaire qui se dresse en avant-poste des Alpes, on pourrait, de loin, résumer sa géographie à un simple plateau qui surplombe de plusieurs centaines de mètres les vallées environnantes. Vous y découvrirez cependant, là aussi, de belles vallées, des plateaux couverts de forêt, des gorges vertigineuses et des à-pic impressionnants. Sur la partie supérieure, la zone la plus au sud constitue la réserve naturelle des Hauts plateaux du Vercors. C'est là que se trouve le Grand Veymont, culminant à 2 341 m. Le massif du Vercors fut, au cours de la Seconde Guerre mondiale, un haut lieu de la Résistance française. Au départ de Grenoble, passées les très belles gorges d'Engins et Villars-de-Lans, trois sites comptant parmi les plus célèbres se succèdent les uns après les autres : les gorges de la Bourne, la vallée d'Echevis (avec les Grands Goulets et les Petits Goulets) et le cirque de Combe Laval. A noter qu'une partie de la route des Grands Goulets est définitivement fermée à la circulation, même piétonne, depuis 2007. Un tunnel de 1 710 m permet de les éviter. Après le col de Rousset, la route redescend vers la vallée de la Drôme et Die, célèbre pour ses vins issus des vignobles alentours. A quelques kilomètres de là, Châtillon-en-Diois correspond à l'extrémité sud du parcours. Rendez-vous à Menée pour un éventuel (mais conseillé) crochet par le magnifique cirque d'Archiane. La route remonte ensuite progressivement vers le col de Menée et vous invite à revenir vers Grenoble en contournant les immenses hauts plateaux. Ceux-ci constituent la zone la plus protégée du massif et aucun véhicule à moteur n'y est autorisé. Qu'importe, car la route qui longe l'est du massif vous promets de réels instants de bonheur, des paysages toujours magnifiques et des virages à n'en plus finir, notamment entre Saint-Michel-les-Portes et Le Gua, avant de rejoindre la D1075 à Vif.

Le Vercors
Le Vercors
GrenobleHaut de page
En cas de panneHaut de page

Les principaux magasins et concessionnaires motos se trouvent en périphérie sud de Grenoble (Saint-Martin d'Hères, Echirolles, Fontaine...).

Villard-de-LansHaut de page

Villard et Corrençon : les deux villages ont uni leurs efforts pour proposer une station à vivre en toutes saisons. Les 4 saisons sont comme les 4 points cardinaux, chacune donne un nouveau sens à votre séjour en Vercors, à l'entrée des imposantes Gorges de la Bourne, et à la verticale de la Grande Moucherolle qui du haut de ses 2 284 m d'altitude domine les versants et plateaux calcaires environnants.

L'hiver, Villard-de-Lans et Corrençon offrent le plus vaste domaine skiable alpin/nordique d'Europe. Il y en a pour tous à part égale : les 125 km de pistes alpines et les 130 km du domaine nordique offrent un panorama complet d'activités de neige, raquettes ou skis aux pieds.

Trois entrées de station alpine pour un domaine varié aux panoramas alternant falaises et sapins. Trois portes pour le domaine nordique, à Corrençon, Herbouilly et Bois Barbu en font un incontournable rendez vous des amateurs de skating ou de pas alternatif.

L'été, la richesse de la flore et de la faune constitue la toile de fond des randonnées pédestres, cyclistes, équestres... mais aussi le cadre idéal d'activités sportives - golf, parapente, montgolfière... - ou de sports plus engagés comme canyoning, escalade...

A l'automne et au printemps, on savoure les activités de station sportive complète, mais aussi les traditions d'agriculture et d'élevage dans un bourg vivant, toute l'année, qui ne se contente pas d'une activité uniquement saisonnière. Ici, la vie locale rythme l'année 365 jours par an, des vestiges du village martyr de Valchevrière aux lisières des étendues sauvages des Hauts Plateaux, de la piscine à vagues aux rues piétonnes.

ChichilianneHaut de page

Cette petite commune du Trièves, dont le nom peut faire sourire, profite sans doute d'un des paysages les plus sublimes des Alpes. Située sur le territoire du parc naturel du Vercors, Chichilianne est encore au pied du mont Aiguille, plus grande réserve naturelle de France, qui reste l'une de ces merveilles de la nature dont on ne peut se lasser. Une montagne qui n'est pas admirable par sa hauteur (2 085 m) mais par sa forme particulière de dent - on pourrait la comparer à une molaire -, un plateau sommital entouré de falaises impressionnantes qui furent vaincues en 1492 par Antoine de Ville - qui inventa sans doute ce jour-là une certaine forme d'alpinisme. Une étape obligatoire sur la route Napoléon.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté