Le guide : FRANCE À MOTO : Aux frontières de l'Auvergne

Aux frontières de l'Auvergne

A partir de Clermont-Ferrand, il est tout à fait possible de réaliser un beau circuit sans passer par la chaîne des Puys. Il suffit pour cela de se rendre dans le Parc naturel régional du Livradois-Forez où de très jolies routes vous attendent. Au cours de cette grande virée, Ambert, est le point de jonction de deux boucles parcourant, pour la première et à l'ouest, les monts du Livradois (point culminant : Les Bois-Noirs, à 1 215 m), et pour la seconde, au nord-est, les monts du Forez (point culminant : Pierre-sur-Haute, à 1 634 m). Mises à part les quelques kilomètres de ligne droite de la D906 au sud d'Ambert, le tracé n'est qu'une succession de virages, de montées et de descente dans une nature omniprésente. De quoi prendre vraiment beaucoup, beaucoup de plaisir. En dehors de Clermont-Ferrand, Ambert et Montbrison sont les seules grandes villes de ce tracé. Prévoyez vos pleins d'essence en conséquence. De plus, tenez compte du climat souvent humide de la région et emportez vos affaires de pluie.

Aux frontières de l'Auvergne
Aux frontières de l'Auvergne
Circuit
Circuit
Clermont-FerrandHaut de page

Capitale de l'Auvergne et préfecture du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand occupe un site naturel remarquable, au milieu de la chaîne des Puys et aux portes du Midi. La ville est née en 1630, par décision de Louis XIII, de l'union de Clermont et de Montferrand, deux cités rivales distantes de quelques kilomètres et aux origines différentes : antiques pour la première, qui vit s'élever la première cathédrale au Xe siècle et d'où le pape Urbain II lança la première croisade en 1095 (l'appel de Clermont), médiévales pour la seconde, qui fut fondée par les comtes d'Auvergne à partir du XIIe siècle. Après un essor important au XIXe siècle, c'est l'implantation de Michelin, entre les deux guerres mondiales, qui va définitivement changer l'avenir de la ville. Ainsi, le nombre d'habitants passera de 50 000 en 1900 à 150 000 en 1962, avec la création de nombreux quartiers. Aujourd'hui, la population de la Clermont-Ferrand s'élève à 142 000 personnes. Des deux villes originelles, la cité a conservé deux centres anciens, éloignés d'environ 4 km. Le centre ville de Clermont-Ferrand, l'ancien Clermont, s'étend autour de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption. L'ancien Montferrand se trouve au nord-est. Ils sont reliés par une grande avenue (Georges-Couthon puis avenue de la République).

Billom fut une étape importante sur la voie romaine qui reliait Lyon à Bordeaux, avant de devenir une ville universitaire réputée au Moyen Age. Son quartier médiéval est particulièrement bien conservé. Outre l'église Saint-Cerneuf, on peut y voir la maison du Chapitre (XVe), la maison de l'Echevin (XVe ou XVIe) et nombre de maisons anciennes à pans de bois, notamment dans la rue des Boucheries.

Rue des Boucheries - Billom.
Rue des Boucheries - Billom.

Cette petite sous-préfecture, aujourd'hui peuplée de 7 000 habitants, a longtemps été renommée pour ses papeteries. Entre le XVe et le XVIIe siècle, la pâte à papier était produite par plus de trois cents moulins dans la région. Au moment de la Réforme, la ville fut l'un des principaux centres de développement des nouvelles idées. La prise d'Ambert par les Huguenots en 1574 et la terrible répression qui suivit marquèrent fortement la région. A partir du XVIIIe siècle, les métiers du tissage et la fabrication de chapelets succédèrent progressivement aux papeteries. De nos jours, un des moulins de la commune produit toujours une papeterie de luxe. Dans un autre domaine d'activité, la fourme d'Ambert, sans doute l'un des plus vieux fromages de France, continue d'être produite à raison de milliers de tonnes par an. La vieille ville mérite qu'on s'y attarde, pour ses maisons à colombages et à pans de bois mais aussi pour sa mairie ronde, unique en Europe.

Fourme d’Ambert ou de Montbrison ?

Le vocable fourme vient du latin forma, nom du récipient cylindrique qui contenait le caillé. La fourme a pris naturellement le nom de la ville où se déroulait le marché sur lequel elle était vendue : fourme de Montbrison ou fourme d'Ambert. A l'origine, c'était un fromage d'estive. Les troupeaux de vaches transhumaient en été sur les hauts plateaux, à plus de 1 000 m. Les fermiers se déplaçaient alors et vivaient dans des fermes d'altitude, les jasseries. C'est là que s'élaboraient les fourmes, ces fromages facilement transportables. La fourme, cylindre de 20 cm de haut pour 13 cm de diamètre, offre à sa sortie des caves d'altitude une belle croûte orangée. Sèche et finement rugueuse, elle abrite une pâte jaune, souple et parfumée, suavement persillée en bleu.

MontbrisonHaut de page

Sous-préfecture du département de la Loire, à la frontière de la plaine et des monts du Forez, Montbrison compte environ 16 500 habitants. Mentionnée dès le IXe siècle, Montbrison est née autour du château des comtes du Forez, dont elle devint la capitale en 870. De son passé prestigieux, la cité conserve un riche patrimoine dont la collégiale Notre-Dame-d'Espérance, fondée en 1223 est l'illustration la plus imposante. Si vous décidez de faire une halte ici, d'autres lieux sont néanmoins à voir, tels la salle héraldique de la Diana (XIIIe), qui compte plus de 1 7000 blasons. Ce lieu abrite également le Musée archéologique du Forez ; l'ensemble de bâtiments de l'actuelle mairie (XIIIe-XVIIIe), et ancien couvent des Cordeliers ; le collège des Oratoriens (XVIIIe), devenu sous-préfecture ; le couvent des Ursulines (XVIIIe) et le couvent de la Visitation (XVIIIe), devenus respectivement collège Victor de Laprade et centre musical Pierre Boulez ; la chapelle des Pénitents (XVIIIe), devenue Théâtre des Pénitents ; ainsi que de nombreuses façades d'anciens hôtels particuliers, qui remontent aux XVIe et XVIIe siècles, comme les hôtels Henrys, Robertet ou encore la maison de la parabole. Du côté de la gastronomie, c'est indubitablement la fourme de Montbrison qui fait le succès de la ville.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis