Au coeur de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avec de plus de 300 jours de soleil par an, le département des Alpes-de-Haute-Provence accueille chaque année de très nombreux visiteurs, grâce à son territoire à moitié boisé, au patrimoine naturel particulièrement bien préservé et à ses nombreuses sorties culturelles. Tour d'horizon.

 

Caractérisé par une faible densité de population, le département a réussi à maîtriser son activité urbaine et à valoriser sa diversité naturelle et culturelle. Le parc national du Mercantour, les parcs naturels régionaux du Luberon et du Verdonainsi que la réserve géologique de Haute-Provence témoignent de cette volonté de préserver l'environnement tout en privilégiant un équilibre entre les hommes et la nature.

Les Alpes-de-Haute-Provence abritent aussi une agriculture de terroir tournée vers la qualité avec des productions typées : fromage de Banon, épeautre, lavande, huile d'olive entre autres produits et spécialités locales que l'on retrouve chez les producteurs ou sur les marchés. Sachez enfin que de nombreuses communes du département sont inscrites dans des démarches de qualité afin de valoriser leur patrimoine naturel, culturel ou historique : villes et villages fleuris, stations vertes ou villages et cités de caractère sont autant de labels qui illustrent cette orientation. Ainsi, au-delà du charme de ses paysages et de ses villages, le département se caractérise par sa convivialité et son authenticité.

 

Des parcs et des réserves naturelles d'exception

Voilà donc un territoire de soleil, de montagne et de garrigue, de torrents et de gorges, marqué par le passage de la Durance et du Verdon, entre autres cours d'eau, et la présence de massifs de toute beauté, à la limite méridionale des Alpes, de l'aiguille de Chambeyron à la montagne de Lure. Un pays de cigales et de bécasses, qui ravit les randonneurs, les vététistes, les cavaliers et tous les amoureux de la nature. Les Alpes-de-Haute-Provence abritent en effet un quart du parc national du Mercantour, mais aussi une partie du parc naturel régional du Luberon, une partie de celui du Verdon et la plus grande réserve naturelle géologique d'Europe. Un patrimoine naturel exceptionnel en somme.

Le parc naturel national du Mercantourest l'espace montagnard par excellence, avec ses sommets à plus de 3 000 m d'altitude. Ce parc couvre 68 500 hectares répartis entre les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence, dont les Hautes Vallées de l'Ubaye et du Verdon, un territoire quasi inhabité par l'homme. Cet espace protège 2 000 espèces de plantes, des centaines d'espèces animales et des paysages grandioses tels que celui du Lac d'Allos, le plus grand lac d'altitude d'Europe. L'opportunité d'admirer l'ancolie des Alpes ou le sabot de Vénus, d'observer le galop d'un chamois sur les pentes rocheuses, d'entendre le sifflement de la marmotte qui monte la garde. Des moments uniques en perspective !

Dans le parc naturel régional du Luberon, entre les Alpes et la plaine du Vaucluse, le Luberon veille sur la Provence. Un paysage doux et harmonieux, travaillé par l'homme présent sur cette terre depuis le Néolithique. Ici, de longue date, les agriculteurs ont développé une agriculture variée, entre vergers, céréales et moutons. Depuis 1977, le parc naturel régional du Luberon protège et met en valeur, un territoire de 155 000 hectares dans le respect des lieux et des traditions locales : réouvertures de sentiers, réhabilitation de l'habitat, protection des espèces menacées, etc. De quoi choyer un territoire d'exception, que l'on découvrira en VTT ou en enfilant ses chaussures de randonnée.

Le parc naturel régional du Verdon lui fut fondé 20 ans après celui du Luberon et valorise 180 000 hectares environnant la rivière du même nom, depuis Saint-André-les-Alpes jusqu'à Vinon-sur-Verdon. À cheval sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, c'est un pays de contrastes : de la calme horizontalité du plateau de Valensole à la verticalité abrupte des gorges du Verdon, et jusqu'à l'étendue paisible des grands lacs de Castillon, de Sainte-Croix, d'Esparron ou de Quinson. De quoi pratiquer de nombreuses activités, comme le rafting, la baignade, l'équitation, le quad, le parapente, la randonnée, etc. Bref, pas le temps de s'ennuyer et de quoi régaler toute la famille.

Enfin, la Réserve naturelle géologique, cette transition entre les Alpes et la Provence,  est la plus grande d'Europe et se caractérise par une diversité de paysages exceptionnels où se côtoient le temps de l'homme et le temps géologique. 

 

Une vie culturelle intense

Entre une randonnée et une session de canyoning, le département offre aussi une riche vie culturelle. Comme en témoigne le programme chargé de la belle saison 2019. Idéal pour souffler un peu !

 

Salagon, musée et jardins

Si vous aimez autant les plantes que les vieilles pierres, impossible de passer dans la région de Forcalquier sans visiter le prieuré médiéval de Salagon dans la commune de Mane. Classé Monument historique, cet incroyable site, dont les parties les plus anciennes remontent au XIIe siècle, vaut autant pour la richesse de son histoire que pour ses jardins. Créé en 1986, c'est l'un des premiers parcs ethno-botanistes de France. Son objectif : étudier et exposer de manière simple et ludique les relations entre les hommes et leur environnement végétal. Ici, jardin des plantes villageoises, jardin médiéval, jardin des temps modernes, jardin des senteurs présentent l'évolution du paysage végétal en France et dans le monde ainsi que l'histoire de l'usage des plantes à travers les siècles. L'ensemble est, bien sûr, entretenu de manière écologique.

Autour du prieuré, des jardins ethnobotaniques racontent les liens tissés au fil du temps entre les sociétés et les plantes qui servent à les nourrir, les vêtir et les abriter. Lieu de promenade, de jeu, de plaisir et de méditation, le musée de Salagon est aussi un lieu de réflexion sur la place de la nature dans notre société.

Bref, un site d'une grande richesse qui dispose du label Jardin remarquable et qui accueille cet été une belle exposition consacrée à Jaap Gardenier du 15 juin au 30 septembre 2019. Arrivé en Haute-Provence dans les années 60, le peintre néerlandais a mis à profit sa retraite spirituelle dans notre département pour élaborer une peinture intense. Cette année célèbre les dix ans de sa disparition, et pour l'occasion, le musée de Salagon choisit de présenter dans l'église une large sélection d'oeuvres de différentes techniques tirées de cinq séries (New York City, Abattoir de Grosage, Les Halles, Amsterdam, Lumières du Nord).

Par ailleurs, le site organise également tout au long de la saison estivale 2019, des visites guidées, ateliers et expositions temporaires. Tout l'été, laissez-vous donc guider au travers des jardins et de ce haut lieu de l'histoire des Alpes-de-Haute-Provence aux heures fraîches, les matins et soirs. Sans oublier chaque jeudi de juin à août où Salagon vous accueille jusqu'à 22h pour une découverte des jardins à la tombée de la nuit. Et chaque année, le musée organise différents ateliers autour des jardins, de l'histoire ou des savoir-faire... L'occasion pour tous âges de découvrir Salagon sous un jour nouveau, tout en apprenant ! Enfin, il faudra aller jeter un oeil à l'exposition Intérieur paysan, du 6 avril 2019 au 15 décembre 2020. Les collections du musée de Salagon sont une nouvelle fois mises en valeur et évoquent une maison bas-alpine avant l'arrivée de l'électricité grâce à une scénographie originale qui mêle objets et dessins.

 

Le musée de Préhistoire des gorges du Verdon, une référence

L'autre grand événement estival du département se déroulera au musée de la Préhistoire des gorges du Verdon. Cet incroyable musée est l'un des plus grands, plus riches et plus complets de tous les musées consacrés à la Préhistoire en Europe. Il retrace toute l'aventure humaine en Provence depuis le paléolithique inférieur jusqu'à l'âge des métaux. Vous y découvrirez l'histoire des outils : la pointe de Quinson, le biface, le racloir, la pierre polie, les poinçons en os, les premières céramiques, jusqu'aux premières formes de métallurgie de l'âge de bronze. C'est une remarquable machine à remonter le temps. De nombreuses vitrines ont permis la reconstitution de scènes de la vie préhistorique, d'un réalisme saisissant. 

Cette année, le Musée de Préhistoire des gorges du Verdon propose une nouvelle exposition temporaire intitulée " Trésors alpins de l'âge du Bronze ". Le visiteur est invité à découvrir de véritables trésors archéologiques réunis pour la première fois en une même exposition jusqu'au 30 novembre 2019. Organisée autour de la présentation du Trésor de Moriez (Alpes-de-Haute-Provence) et du dépôt de Monte Cavanero (Province de Cuneo, Italie), l'exposition présente la diversité du " dépôt métallique de l'âge du Bronze ".

Pendant tout l'été, le service éducatif du musée vous propose des ateliers ludiques permettant de découvrir les modes de vie préhistoriques au coeur d'un village préhistorique reconstitué.

Il ne faudra pas non plus passer à côté des28e journées de la Préhistoire. Manifestation estivale incontournable dans la région du Verdon, les Journées de la Préhistoire vous réservent un programme scientifique, ludique et culturel pour tous les âges. Le 20 et le 21 juillet, " Les origines de la métallurgie " est une manifestation gratuite organisée avec la commune de Quinson, EDF et de nombreux partenaires (l'accès au musée est en tarif réduit).

Le 20 (au village préhistorique de 14h à 18h) et le 21 (de 10h à 18h), on pourra aussi assister à des démonstrations de feu sans allumettes, de poterie, à des ateliers (tir à l'arc, lancer de sagaie, art préhistorique, parure, poterie), à une animation sur la fonte des métaux, une visite du barrage (rencontre avec EDF, scientifiques et partenaires), à des visites guidées du village et à une projection de films sur l'archéologie dans le musée.

Enfin, au-delà du musée, ce sera aussi l'occasion de découvrir la grotte de la Baume-Bonne et le village préhistorique. Classée monument historique, la grotte témoigne de la présence des hommes dans le Verdon depuis 400 000 ans, alors que le village préhistorique reconstitué permet de voyager dans le passé en apprenant comment vivaient les hommes et les femmes de la préhistoire. Bref, dès l'apparition des beaux jours, entre sorties nature et culturelles, les Alpes-de-Haute-Provence se classent encore une fois comme une destination familiale de tout premier ordre.

 

Infos futées

 

S'y rendre. En avion, en train ou en voiture, tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

LES ALPES DE HAUTE-PROVENCE TOURISME - Plus d'informations sur le site

MUSÉE DE SALAGON - Plus d'informations sur le site

MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Organiser un voyage en groupe - Demander un devis