Le Yukon est une terre sauvage de près de 500 000 km2 répartis au nord de la Colombie-Britannique, entre l'Alaska à l'ouest et les Territoires du Nord-Ouest à l'est. Le territoire représente moins de 5 % de la surface totale du Canada, mais est aussi cinq fois plus grand que la Californie. Ici, le climat, l'eau (Yukon signifie " grande rivière " en amérindien), la montagne, les conifères et les nombreux animaux partagent une paix que viennent rechercher de rares touristes. Le Yukon est une destination à part, et ce territoire oublié constituera pour le voyageur un dépaysement total. Autrefois terre d'aventures, pendant la brève et ravageuse fièvre de l'or, le Yukon semble s'être refermé après le passage de cette marée humaine, arrivée du monde entier, l'espoir de faire fortune y avait en effet attiré des optimistes venus d'aussi loin que l'Australie ! Venus, mais repartis. Il fallait beaucoup d'or pour faire rester sous ces latitudes ceux qui ne sont pas naturellement pourvus d'une épaisse fourrure. Aujourd'hui, la région compte 35 000 habitants et 15 000 ours en tout. Pourtant, à l'embouchure du Klondike, après la découverte de l'or par George Carmack dans le ruisseau Bonanza, le 17 août 1896, la petite ville de Dawson compta jusqu'à 40 000 âmes. Parmi ces hommes se trouvaient Jack London ainsi qu'un personnage célèbre de Carl Barks : Balthazar Picsou !

Les ambitieux avaient de quoi espérer faire fortune dans le Yukon : l'or au Klondike, l'argent dans la région de Mayo. Dans les années 1920, les mines d'argent étaient la principale industrie de tout le territoire. Il se dégageait de cette époque une " french touch " bien palpable. Il y avait ici jadis une ville appelée Paris, en raison de la ville de naissance du facteur de l'époque. Dawson était surnommée " Paris du Nord " : les charmes de la Belle Epoque mettaient du piquant et de la couleur dans la vie des mineurs. Champagne, bonne chère, bon vin, opéra et ballet faisaient partie des délices culturels offerts. Aujourd'hui encore près de 10 % de la population yukonnaise est francophone. Mais toute cette effervescence finit par retomber. Et les populations autochtones, appartenant aux cinq groupes " athapascan ou tlingit ou encore inuit ", n'eurent plus qu'à se féliciter du départ de cette première vague d'envahisseurs. Un siècle plus tard, le territoire du Yukon replié sur ses exploitations minières mène une petite vie prospère, bien caché par ses forêts sillonnées par quelques trappeurs traquant les lynx, les martres et autres petites bêtes. Plus de 60 % de la population se concentre dans la ville de Whitehorse, capitale politique et administrative. Les instances dirigeantes du territoire vont leur petit bonhomme de chemin et, d'ici quelques années, le Yukon devrait accéder aux mêmes droits que les autres provinces du Canada.

Parmi les trois territoires faisant partie de la Confédération canadienne, le Yukon est une entité distincte sur les plans politique et géographique, depuis son adhésion au Canada en 1898. Les mines, les barrages hydrauliques, la gestion des forêts ne seraient alors plus sous tutelle fédérale directe.

Autant d'éléments qui feraient de cette zone une terre d'avenir, si ce n'était le froid ! Un froid qui ne décourage pas la faune : 500 000 élans, 10 000 ours bruns, 185 000 caribous et bien d'autres.

Que visiter au Yukon ?

Organiser son voyage au Yukon

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos du Yukon

MONTRÉAL

Guide MONTRÉAL

MONTRÉAL 2021/2022

9.90 €
2020-12-09
264 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 week-end de prestige aux portes de la Normandie !

2 séjours pour 2 personnes avec l'Office de Tourisme Terres de Seine ! (2 gagnants)

Une escapade zen et reposante...