La vallée de la Thompson River attire les amateurs de plaisance qui apprécient l'étendue de ses lacs et de ses rivières (plus de 1 000 km à disposition). L'Okanagan est une région à part : véritable oasis de lacs aux eaux tempérées et de " jardins fruitiers ", elle se découvre à pied, à vélo, en canoë ou à cheval, comme l'ont fait le peuple amérindien et les premiers Européens au XIXe siècle. Délimitée au nord par le plus haut pic des Rocheuses, le mont Robson, et, au sud, par la ville la plus chaude du Canada, Osoyoos, la région d'Okanagan est probablement la plus contrastée du Canada. Des petits lacs paisibles et colorés y coexistent avec les lacs les plus vastes et les plus profonds de la Colombie-Britannique (Kamloops, Shuswap, Okanagan). Son relief semble être un trait d'union entre la région de Vancouver, maritime et montagneuse, et les massives montagnes Rocheuses qui fendent le continent américain. Son climat doux en fait un paradis pour les Canadiens de l'Ouest (et les Américains !) qui viennent y passer leurs vacances. L'enneigement dans les montagnes de l'intérieur est plus " sec " que sur la chaîne côtière. Résultat, la glisse est plus rapide, mais les températures sont plus basses. Avant de céder à l'appel des grands espaces et de vous aventurer dans des régions reculées, pensez à vous informer sur les mesures de sécurité à prendre.

Géographie

L'environnement, plutôt aride et vallonné - une petite partie de l'Okanagan (100 hectares) est connue pour être l'endroit le plus sec et le plus chaud du Canada - pourrait être celui de la campagne espagnole, mais les vignes, les vergers et les grands lacs apportent à la région sérénité et harmonie. Relativement sèche, la vallée de la Thompson RIver est cependant propice à la culture de nombreuses variétés de fruits et légumes, au milieu des montagnes.

Les lieux incontournables de Thompson - Okanagan

Organiser son voyage à Thompson - Okanagan

Photos de Thompson - Okanagan

VANCOUVER

Guide VANCOUVER

VANCOUVER 2019/2020

14.95 €
2019-04-24
264 pages
Avis