Bienvenue au coeur de la Patagonie, terre de légendes, de mythes et d'illusions. La région de Magellan et de l'Antarctique occupe l'extrême sud du territoire chilien continental auquel s'ajoute la partie de l'Antarctique revendiquée par le Chili. C'est la région chilienne la plus étendue (1 382 033 km², dont 1 250 000 km² pour la partie antarctique). Le territoire de Magellan comprend la partie méridionale de la Patagonie chilienne ainsi qu'une partie de l'île de la Terre de Feu et des archipels adjacents au sud et à l'ouest de cette île. La percée d'est en ouest du détroit de Magellan offre à la région une situation unique qui l'ouvre aux deux océans, Atlantique et Pacifique.

Le relief se caractérise par la cordillère des Andes, qui se prolonge jusqu'à une latitude de 52° sud, puis prend le nom de cordillère de Darwin en Terre de Feu. Le point culminant de la région est le volcan Murallón (3 600 m). La cordillère se singularise également par la présence des monts Paine qui atteignent 3 050 m.

Une grande partie de la région est recouverte par le " champ de glace sud " qui s'étend sur plus de 300 km du nord au sud, et des zones de steppes à végétation naine, zones de prédilection pour l'élevage ovin, s'étendent autour de Punta Arenas.

En raison de sa configuration allongée du nord au sud, la région présente une grande diversité de climats. Sur le versant est de la cordillère, existe un climat de steppe, froid, qui prédomine dans le secteur continental central (zone de Punta Arenas). C'est la zone de peuplement privilégiée de la région. On y observe un niveau de précipitations annuel moyen de 425 mm, des vents forts, surtout au printemps et en été, et des températures moyennes de 11 °C en été et de 2 °C en hiver. Dans la zone touristique correspondant au parc Torres del Paine, le climat est plus clément, avec des zones où les températures peuvent s'élever jusqu'à 25 °C en été. Il faut enfin signaler que le climat austral se caractérise par une durée d'ensoleillement particulière (jusqu'à 18 heures de jour en été).

L'activité économique de la région repose sur les secteurs miniers (pétrole, gaz, charbon), l'élevage (ovins et camélidés) ainsi que sur l'exploitation forestière, les services maritimes et le tourisme (pôle Punta Arenas-Puerto Natales-Torres del Paine).

En raison des conditions climatiques particulières, la flore de la région se caractérise par le développement privilégié d'espèces qui constituent la base de l'exploitation forestière locale et qui ont une grande importance pour le développement économique de la région. Ainsi, sur le versant pacifique et en Terre de Feu, les hauts niveaux des précipitations favorisent le développement d'essences telles que le guindo, le ñirre et la lenga, destinées à la fabrication de meubles et à la construction.

La faune terrestre, quant à elle, se limite à un nombre réduit d'espèces. Cependant, celles-ci se distinguent par leur rareté. Outre un nombre important de guanacos, on note la présence de pumas, de chats sauvages et du huemul, de la famille des cervidés, en voie de disparition. Parmi les oiseaux se détachent les cygnes, les condors, les flamants roses et les pingouins de Magellan.

Les lieux incontournables des Magallanes

Organiser son voyage à Magallanes

Photos des Magallanes

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CHILI - ÎLE DE PÂQUES

Guide CHILI - ÎLE DE PÂQUES

CHILI - ÎLE DE PÂQUES 2018/2019

13.95 €
2018-01-03
600 pages
Ailleurs sur le web
Avis