La République dominicaine c'est des images de carte postale : des kilomètres de plages, des eaux turquoise, des rangées de palmiers paresseux, des hôtels haut de gamme, des parcours de golf impeccablement entretenus et des restaurants étoilés. Parmi les perles du pays, la péninsule de Samaná se distingue parmi les meilleurs spots pour poser ses valises. Ici, au nord du pays, certains lieux se rapprochent de ce que l'on peut imaginer être le paradis ! Paradisiaque donc, la presqu'île est notamment réputée pour ses plages intactes de sable fin et la couleur de l'eau, riche de mille nuances.

 

Samaná, la diversité dominicaine

Surnommée la Perle du Nord, la ville de Samaná, à 210 km de Puerto Plata, compte 6 000 habitants. Désormais fief des Français, Samana a été fondée vers 1824 par des esclaves américains affranchis. Aujourd'hui encore, de nombreux Samanais portent des noms anglo-saxons et parlent l'anglais. Le bourg est situé dans une baie inondée de soleil, entre la mer et les collines aux palmiers luxuriants. Dans le golfe, trois jolies petites îles sont accessibles grâce à un pont et, si l'on porte le regard vers l'horizon, on peut admirer les célèbres îlots de Cayo Levantado.

La ville, qui porte le même nom que sa province et sa baie, donne un autre point de vue de la diversité dominicaine. C'est une escale récurrente lors de croisières en République dominicaine. De nombreuses balades en bateau sont possibles au départ des ports de Sanchez, Sabana de la Mar, Miches, Laguna Rotonda, Laguna de Limon et bien entendu Santa Barbara de Samana appelée le plus souvent Samana. Petits îlots, monts luxuriants, marina et plages dorées, voilà ce que le visiteur pourra apprécier en longeant les côtes de la péninsule. Les nombreuses embarcations de pêcheurs reviennent avec plus ou moins de chance au lever du jour afin de vendre au plus vite la marchandise, notamment dorades et crevettes pêchées à l'épervier. Il est aussi possible de les manger tout de suite en friture au stand de Manita sur le Malecón. La ville de Samana est accessible également en voiture via l'autoroute N5 (245 km au nord-est de Saint-Domingue). Pendant l'occupation haïtienne, on favorisa l'établissement d'anciens esclaves noirs en provenance des Etats-Unis et des îles Sous-le-Vent. Ils ont laissé en héritage des patronymes à consonance américaine comme King, Green ou Barret, un métissage plus sombre que dans le reste du pays, ainsi que le protestantisme et de nombreuses traditions. Partiellement détruite par un incendie en 1946, Santa Barbara de Samaná fut reconstruite sur ordre de Balaguer. De son passé, la ville n'a conservé que la churcha, qui accueillait les fidèles anglais, l'église est devenue ensuite, comme beaucoup ici, une officine évangélique. Samana est également connue pour ses fêtes patronales très animées, qui se célèbrent à partir du 4 décembre, et son carnaval en février. Une vingtaine de maisons et boutiques de souvenirs et restaurants de style victorien, très colorés, arborent l'avenue longeant le port permettant l'une des rares images de carte postale possibles à Santa Barbara de Samana.

Située à 2,5 km à l'est de Samaná, la baie de Las Flechas a vu en janvier 1493, les marins de Colomb combattre pour la première fois les indigènes. La baie est entourée de palmiers et, plus à l'Est, vous découvrez de merveilleuses plages isolées.

 

Las Terrenas, fief gaulois et cascade de rêve

Las Terrenas, village de pêcheurs très animé, aligne chambres d'hôtes, hôtels de charme, restaurants, bars, boutiques et les plus belles plages de la presqu'île. Les Français représentent à eux seuls près de 10 % de la population (de 25 000 habitants) mais si l'on prend les commerces, les restaurants, les bars, les petits hôtels, le pourcentage monte à plus de 60 %. Ce sont les hôteliers, restaurateurs et propriétaires de commerces de l'Hexagone qui furent parmi les premiers à développer le tourisme sur place. La vie est particulièrement tranquille à Las Terrenas, avec une magnifique plage très bien entretenue, le village de pêcheur, les barques et les cocotiers, rien ne manque à la carte postale. Beaucoup sont déjà venus en vacances, une ou plusieurs fois, avant de poser leurs valises avec plus ou moins de succès. Las Terrenas et ses dizaines de kilomètres de plages de sable blanc, baignées par une eau aux reflets turquoise, bénéficient d'une température idéale, protégées par un récif de corail. Au large, les îlots de la Baleine ponctuent l'horizon.

Le village de El Limón, à environ 10 km de Las Terrenas, est le point de départ pour la visite de la superbe cascade El Salto del Limón (40 m de haut) que l'on peut rejoindre en deux heures à cheval, puis par un sentier assez escarpé que l'on parcours à pied. On peut se baigner sous la cascade, nager dans une piscine naturelle et visiter les cavernes fascinantes.

 

Cayo Levantado, magnifique îlot

Îlot paradisiaque, Cayo Levantado se situe à 15 minutes de bateau seulement de Samaná et est devenu un lieu convoité des touristes. Cette perle, dont les Dominicains sont si fiers, est bordée par deux plages de sable fin et immaculé (Playa Grande à gauche du débarcadère, Playa Honda à droite, accessible par un sentier fléché). Des pelouses vert tendre s'étirent jusqu'au bord de l'eau cristalline, des cocotiers de carte postale s'inclinent sur le bleu de la mer, et des sentiers traversent une petite forêt tropicale de cocotiers, de lianes et de fromagers. Malgré l'afflux de touristes, de marchands ambulants, de cantinas et de boutiques, le Cayo Levantado mérite une visite bien qu'une seule moitié des plages soit accessible aux individuels, l'autre étant réservée aux clients du tout-inclus (!). Une fois les marchands et les touristes partis, l'île retrouve son calme et sa sérénité. Un hôtel en formule tout compris accueille également ses hôtes au coeur du Cayo.

 

Las Galeras, le village authentique

Isolée, à l'extrémité est de la péninsule de Samaná, Las Galeras évoque tout à fait le paradis. Cette vaste étendue de sable immaculé, en forme de U, est entièrement entourée de palmiers. Le silence et la quiétude des lieux sont à peine perturbés par les barques de pêcheurs. Le village abrite des chambres d'hôtes, quelques hôtels de charme et un seul hôtel club... S'il a été investi par les touristes dans les années 2000, mais reste préservé du tourisme de masse. Las Galeras est un village authentique, qui plaira aux amateurs de calme. On s'y rend par une route magnifique qui traverse de nombreux hameaux tout en longeant la côte. L'anse de Playa Francesa (4 km après Samaná) est particulièrement belle, mais dangereuse, ses eaux sont d'une limpidité parfaite. La route termine sa course au village de Las Galeras, face à la mer, où s'est construit le petit village touristique. Ici le temps s'arrête. Une petite communauté d'étrangers, dont des Français, anime le tourisme local. Les nombreuses plages des environs comptent parmi les plus fabuleuses du pays.

 

Le paradis des baleines

Le clou du spectacle reste incontestablement l'observation des baleines ! De janvier à mars, la parade hivernale des baleines à bosse dans la baie de Samaná est un spectacle unique. La baie est le lieu de rendez-vous annuel des baleines à bosse qui viennent mettre bas, cherchent un compagnon et exécutent une frénétique parade nuptiale avant de s'accoupler. Les mâles sautent hors de l'eau et frappent la surface avec leur nageoire caudale. Près de 10 000 baleines se regroupent pour l'occasion. Lorsque les petits ont terminé les réserves de lait de leur mère, vers la fin du mois de mars, la migration s'effectue vers les mers froides de l'hémisphère Nord.

 

Infos futées

 

Quand ? Deux saisons ont la faveur des touristes, de la mi-décembre à mars et de juillet à août, avec une nette préférence pour la première. La Semaine sainte avant Pâques est elle-aussi très prisée. Bien évidemment, les tarifs des hôteliers et des loueurs de voiture en tiennent compte. En basse saison, en revanche, une baisse d'environ 20 % à 25 % sur les tarifs est de rigueur. Et vous pouvez négocier !

 

S'y rendre. Le prix moyen d'un vol entre Paris et Saint-Domingue oscille entre 700 et 1 200 €.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

OFFICE DE TOURISME DE REPUBLIQUE DOMINICAINE - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez