Remportez un séjour à Majorque pour 2 personnes ! Je participe

MONASTÈRE DE SAINT ESTEVE (MONESTIR DE SANT ESTEVE)

Plaque millesim 2018

Le monastère de Sant Esteve, décrété Bien Culturel d'Intérêt National en 1973, est le point de départ de la fondation de la ville de Banyoles : alors même que son édification soit sans doute antérieure, les premiers documents à y faire référence datent de l'an 822. Les moines bénédictins sont à l'origine de sa construction, sur les vestiges d'une église romane dont quelques vestiges se trouvent encore dans le sous-sol du lieu. Le monastère de Sant Esteve est considéré comme la première édification monastique bénédictine de Catalogne, commandité par l'abbé Bonitus qui cumulait les titres d'abbé et de seigneur féodal de Banyoles. L'histoire du lieu est ponctuée de péripéties. Des parties furent en effet détruites et reconstruites à plusieurs reprises : l'église fut par exemple démolie au milieu du Xe siècle pour être rebâtie 50 ans plus tard, même histoire pour le monastère roman au siècle suivant, puis des tremblements de terre ont affectés la structure de l'édifice, faisant disparaître le clocher, ainsi que le cloître et une partie du temple au milieu du XVIIe siècle. Aujourd'hui, l'ensemble est de style néoclassique (1702-1740), avec son église, son cloître et les dépendances qui l'entourent.

L'église est dotée d'une nef centrale à trois absides couverte d'une voûte en canon, et le clocher est couronné d'une coupole. La façade, construite à partir de pierres de travertin (la pierre locale) est particulièrement impressionnante, avec sa porte gothique à pinacles latéraux. Cette dernière donne d'ailleurs du fil à retordre aux érudits : d'un côté et de l'autre de la porte se trouvent deux « C » en relief se faisant face, datant vraisemblablement de 1530, lorsque les cénobites de Banyoles restaurèrent le temple. Plusieurs hypothèses sur la signification de ces deux « C » ont été émises : ils peuvent faire référence au roi Carolus Calvus, être les initiales de Joan de Cartellà (moine et vicaire général), ou bien une décoration capricieuse... Aujourd'hui encore, le mystère reste entier. Plusieurs chapelles, surmontées d'arcs en plein-cercle et couvertes de voûtes d'arêtes, viennent compléter l'ensemble.

Le cloître. Au sein de l’ordre bénédictin, le cloître était un élément primordial : en plus de servir de distributeur de chambres, il servait de lieu de conversation, de promenades et de diverses célébrations. De style néoclassique, il a la forme d’un carré irrégulier à deux étages, et est composé de 48 arcades de plein-cintre reposant sur des colonnes striées sur leur partie supérieure. Les chapiteaux sont sculptés de motifs de feuilles d’acanthe, de fleurs et de têtes d’anges. On trouve au centre de la cour intérieure un puits et, parallèlement à l’aile est, coule un de ces canaux typiques de Banyoles. Côté sud, des vestiges de l’abbaye médiévale et des jardins de l’abbé sont conservés.

MONASTÈRE DE SAINT ESTEVE (MONESTIR DE SANT ESTEVE)
Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour à Majorque pour 2 personnes !

    Un séjour unique à Majorque pour 2 ! Logitravel vous offre un séjour de rêve à Majorque (vols+ hébergement inclus).