CANAL DE SAVUTE (SAVUTE CHANNEL)

Plaque millesim 2018

La rivière Savute, parfois appelée la " rivière fantôme ", est entourée de mystère et confère une aura très particulière à la région dans laquelle elle a creusé son lit. Ce cours d'eau, au flux imprévisible et capricieux qui, depuis des années, suscite la surprise et les controverses dans le petit monde des géologues et des naturalistes, se trouva à plusieurs reprises décrite sous la plume d'explorateurs et de guides.
Ces notes, essentielles pour percevoir l'inconstance du " phénomène " Savute, soulignent de façon claire les variations sporadiques et brusques du cours de la rivière : lorsque David Livingstone et Henry Cotton Oswell traversèrent, en 1851, cette partie de l'actuel parc Chobe, ils décrivirent le Savute comme un cours d'eau de 36 m de large et de 1 m de profondeur. En 1874, Frederick Courteney Selous, autre explorateur, nota que la rivière terminait sa course dans la dépression de Mababe, qu'elle arrosait en partie.
Lorsqu'il retourna au même endroit en 1879, Selous remarqua que le niveau de l'eau avait considérablement baissé et que la rivière ne s'écoulait plus jusqu'à la cuvette. De fait, le Savute s'assécha une année plus tard, en 1880. Pendant 77 ans, le lit de la rivière demeura sec ; puis, en 1957-1958, le Savute se remit à couler brusquement, pour s'arrêter à nouveau en 1965 ; l'interruption, cette fois, fut brève et, dès 1967, le flot mystérieux réapparut, pour s'évanouir 15 années plus tard, en 1982. En 2008 on a vu renaître la rivière qui coule uniquement sur les dix premiers km de son lit. Remarquablement, elle a atteint de nouveau le marais de Savute pour le plus grand bonheur des voyageurs ! Ce qui est heureux, en effet, car quand la rivière coule à Savuti, la faune y est encore plus abondante et diverse. On a notamment l'espoir que les hippopotames et les buffles reviennent dans la région. Bizarrement, le flot de la rivière Savute ne semble pas lié aux pluies ni à l'importance de la crue de l'Okavango. Les géologues et scientifiques n'ont pas encore réussi à découvrir la raison de son assèchement brutal et sporadique. Le nord du Botswana se situant à l'une des extrémités de la vallée du Grand Rift, les explications liées à la forte activité tectonique du Ngamiland reviennent le plus souvent : le sol bouge dans ce coin du pays, et les 21 tremblements de terre qui y ont été enregistrés de 1965 à 1971 ont certainement eu des conséquences sur la géologie et l'hydrologie du nord du Botswana. Tout comme pour certaines rivières du delta de l'Okavango, le cours du Savute serait donc régulièrement altéré par des tremblements et changements souterrains.

CANAL DE SAVUTE (SAVUTE CHANNEL)
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Sélection Hébergement Section Savute

En savoir plus sur Botswana

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !