Top 10 des destinations où le soleil est le plus fort

Lorsque l'hiver pointe le bout de son nez, une seule idée vous vient en tête, vous exiler sous le soleil exactement ! Mais mieux vaut vous méfier de ce bon vieil astre solaire qui répartit sa chaleur aléatoirement sur la Terre. Certaines parties du globe sont soumises à des températures quasiment infernales qui vous feraient rapidement regretter le mercure hivernal de ces derniers jours. Plusieurs critères entrent en jeu et certaines régions du monde, les déserts et les lieux peu ou pas peuplés par exemple, sont davantage soumis à ces conditions climatiques extrêmes. L'Organisation météorologique mondiale recense ces records de températures élevées et certaines de ces mesures font froid dans le dos !

Racetrack Playa, le lac asséché à Death Valley© RadimekCZ

n°10 -  Phalodi, la ville de tous les records


En 2016, l'Inde a connu une température extrême avec un mercure atteignant les 51 degrés ! Même si le pays est souvent confronté à des conditions climatiques infernales, la ville de Phalodi, située dans la région de Rajasthan, a battu cette année son propre record de 50,6 degrés obtenu en 1956.  S'il n'est pas rare de voir les températures grimper considérablement aux mois de mai et juin en Inde, dépasser les 50 degrés reste un évènement météorologique de taille, vous en conviendrez !
Train en plein cagnard au Rajasthan© IndiaImages

n°9 - Failaka, l'île brûlante

 

Au Koweït se trouve l'île sur laquelle a été recensée la température la plus élevée du pays. Il s'agit de la petite île de Failaka d'une superficie de 43 Km2, qui a atteint en 2012 la température extrême de 51,8 degrés ! Durant cette période de grande chaleur, le pays tout entier voyait le thermomètre décoller à certaines heures de la journée. Située à l'entrée de la baie de Koweït, la petite île de Failaka a tenu un rôle très important durant la Guerre du Golfe car d'importants dispositifs militaires y ont été installés (et les habitants ont été expulsés de leur terre !). Aujourd'hui, elle est très peu visitée et seulement quelques pêcheurs y habitent.

Minaret à Failaka© Oday Obaid

n°8 - L'incandescent Désert de Lout

 

Les déserts ont un net avantage dans cette course à la température la plus extrême. En Iran, le désert de Lout a enregistré une température à peine croyable en 2005, : 70,7 degrés ! Il s'agit de l'un des déserts les plus chauds au monde avec des températures atteignant sans difficulté les 65 degrés. Situé dans la province de Kermân, ce désert qui s'étend sur plusieurs centaines de kilomètres est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. La particularité de ce désert réside dans la présence de vents violents qui provoquent une gigantesque érosion éolienne, une oeuvre exceptionnelle de la nature !

Les incroyables formations rocheuses du désert iranien© soldat007

n°7 - Kébili, destination grand chaud

 

La Tunisie est l'une des destinations préférées des Français en manque de soleil et de chaleur. A Kébili, dans le Sud du pays, ceux-ci ne risquent pas d'être déçus ! En juillet 1931, il a fait 55 degrés soit le record de chaleur de tout le continent africain. Une température qui a été frôlée à de nombreuses reprises entre 1920 et 1933. L'été est beau, l'été est chaud à Kébili, c'est une constante !

Dunes de sable du désert tunisien© cinoby

n°6 - Athènes, capitale chaleur

 

Athènes est la plus grande ville de Grèce et attire chaque année des touristes du monde entier. Grâce à son architecture unique et chargée d'histoire, sa situation géographique privilégiée les pieds dans l'eau, et son soleil généreux, la ville est une destination privilégiée pour des vacances farniente ! En effet, l'Europe n'a pas à rougir face aux chaleurs extrêmes recensées à travers le monde. En juillet 1977, la ville d'Athènes a atteint sans sourciller les 48 degrés, la chaleur la plus élevée jamais enregistrée en Europe !

Parthénon sous le soleil exactement© Mlenny

n°5 - Caliente Rivadavia

 

Direction l'Argentine pour profiter de la chaleur de l'Amérique du Sud ! A Rivadavia petite ville située au sud de Salta, on a pu relever en décembre 1905 une température de 49,6 degrés. Situé à plus de 527 mètres d'altitude, cette petite ville comptait un peu plus de 1600 habitants en 2001. Depuis 1905, la température n'a jamais réitéré son exploit bien que la région reste relativement chaude à certaines périodes de l'année - comme dans le reste du pays d'ailleurs !

Le désert de Salta© Edurivero

n°4 -  Oodnadatta, point sec

 

L'Australie et ses kangourous affichent eux aussi leur record de chaleur. En janvier 1960, le pays a enregistré une température de 50,7 degrés dans la petite ville atypique de Oodnadatta. Un panneau situé dans la ville annonce d'ailleurs la couleur : " la ville, l'Etat et le continent les plus secs de la planète. " Au moins vous ne pourrez pas  dire que vous n'étiez pas prévenu !  Dans ce petit hameau de moins de 300 habitant dont presque un tiers sont des aborigènes,  on retrouve une poste, une station service, un magasin d'alimentation générale et un hôtel restaurant, le tout concentré dans un seul et même établissement " The Pink Roadhouse " devenu aujourd'hui une attraction touristique.   

La mythique Pink Roadhouse dans le sud de l'Australie© vkp-australia

n°3 - Tirat Zvi souflle le chaud et le froid

 

En Asie également, certaines régions sont parfois soumises à des températures extrêmes ! A Tirat Zvi en Israël, le mercure est monté jusqu'à 53,7 degrés en 1940 et ne descend que très rarement sous la barre des 40 degrés en été. Sa situation géographie, sous le niveau de la mer, lui garantit également des températures très froides en hiver. Les habitants doivent s'adapter à ce grand écart de températures. Fondé en 1930, Tirat Zvi est le premier kibboutz religieux. Ses membres adaptaient alors leur travail en fonction de la  météo, évitant les heures de chaleur extrême, et vivant au rythme de l'astre solaire.

Dromadaire dans le désert israélien© Ruslan Dashinsky

n°2.  Grosse chaleur en continu à Death Valley

 

Sans surprise, la Death Valley située entre le Nevada et la Californie est depuis 2012, considérée comme l'endroit sur terre où le soleil chauffe le plus tout au long de la journée puisque la température moyenne journalière enregistrée est alors de 47 °C . Dans cette zone extrêmement aride, la température a atteint 56,7 degrés en 1913. Le parc national de La Vallée de la Mort est situé à 85 mètres sous le niveau de la mer à Badwater et mesure plus de 13 600 km2 ! Situé dans le désert de Mojaves, il a été promu au rang de parc national en 1994, et est considéré comme l'un des endroits les plus secs de l'Amérique du Nord, où les températures estivales s'envolent !  Si vous désirez visiter la Vallée de la Mort, n'oubliez pas votre gourde !

Bienvenue à Death Valley© Neon JellyFish

n°1.   El Azizia, le point le plus chaud ?

 

En 1922, le désert El Azizia situé au nord de la Libye à 55 km de la ville de Tripoli, a enregistré une température montant jusqu'à 57,8 degrés ! Un record qui ne sera finalement pas validé par l'Organisation météorologique mondiale étant donné les conditions et les instruments de mesure de l'époque. Des incohérences font douter de la véracité de cette montée de mercure. Cette région gardera malgré tout son titre durant près de 90 ans avant sa destitution.

Sahara libyen aux heures les plus chaudes© Noctiluxx
Ailleurs sur le Web
A propos de l'auteur

Les dernières Actus

Les Parcs Naturels Régionaux ...

Dans le cadre des 50 ans des Parcs Naturels Régionaux, l'Occitanie, région qui possède 6 PNR couvrant plus d'un tiers ...
Lire l'article

Ouverture de la LEGO House à ...

Après 3 ans de travail, la très attendue LEGO House ouvrira ses portes au coeur de Billund, la ville natale des ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Guide RAJASTHAN

Surnommé « Pays des rois », le Rajasthan envoûte littéralement ses visiteurs. Offrant une palette de villes étonnantes, cette région transporte l'imaginaire. Jaipur la Rose, Jodhpur la Bleue et au bout, Jaisalmer la cité Or laissant entrevoir le désert du Thar. La patrie des Rajpoutes ...