Tubuai est le centre administratif et économique des Australes. C'est aussi l'île la plus vaste de l'archipel, mais cela ne veut pas dire qu'elle soit la plus intéressante. En fait, Tubuai est une île classique, où il ne se passe pas grand-chose, et c'est peut-être cela qui fait son charme. Elle compte 2 217 habitants selon le recensement de 2017.

Presque ovale, elle est constituée de deux chaînes de montagnes, dont le point culminant est le mont Taita (422 m), et entourée d'un grand lagon turquoise où s'égrènent quelques motus. Deux passes, Ta Ara Moana et Reita, côte à côte, s'ouvrent en face du village principal, Mataura, qui rassemble poste, mairie, gendarmerie, écoles et quelques commerces. Cependant, et c'est l'une des particularités de Tubuai, il n'existe pas vraiment de village à proprement parler, les maisons s'égrenant au fil de la modeste route en plutôt bon état qui fait le tour de l'île, ou de la route traversière qui la coupe du nord au sud. Bien que disposant d'un grand lagon (pouvant atteindre jusqu'à 5 km de large), Tubuai est une petite île, de 5 km sur 3 km, où l'on peut difficilement se perdre.

Elle réserve cependant de nombreuses distractions à ceux qui la visitent, notamment son lagon poissonneux, ses jolies plages de sable blanc, rose ou ocre (on dit ici qu'il existe à Tubuai huit couleurs différentes de sable) et ses montagnes qui présentent de splendides panoramas et de grands plateaux permettant la culture du taro, des pommes de terre, des oranges et du café.

Histoire

Bien qu'il n'en reste que peu de traces, Tubuai a une histoire intéressante. Elle fut choisie par l'équipage de Christian Fletcher et ses mutinés, à bord du Bounty, pour s'y cacher de la marine britannique. En effet, Cook ne la découvrit qu'en 1777, lors de son troisième voyage, et quand le Bounty y accosta douze ans plus tard, le 24 mai 1789, elle était encore peu répertoriée sur les cartes. Les insulaires qui s'opposaient à l'installation des mutins les renvoyèrent d'où ils venaient, après un échange de civilités fort peu cordiales où douze indigènes trouvèrent la mort. En souvenir de ce massacre, le lieu prendra le nom de Baie sanglante. Trois semaines plus tard, une nouvelle tentative leur fit rencontrer Tamatoa, le chef de Toeravetoru (aujourd'hui Mataura), puis leur permit de s'établir près du village de Taahuaia, et d'y construire à partir du 10 juillet 1789 le fort Georges, aujourd'hui démoli. Mais l'hostilité des insulaires envers le petit groupe constitué des huit membres de l'équipage et de dix-huit Tahitiens et Tahitiennes, les poussèrent à quitter l'île de nouveau le 17 septembre, après d'intenses combats où périrent près de soixante insulaires. Le Bounty appareilla alors pour Tahiti, puis Pitcairn, où ils se cachèrent définitivement. Tubuai connut ensuite la christianisation en 1822, les maladies, qui divisèrent par dix la population, l'annexion par Pomaré en 1842, puis par la France en 1880.

Depuis, Tubuai a été " conquise " par les mormons, ayant établi des églises tout autour de l'île. Des petites pensions familiales permettent aux visiteurs de profiter des plaisirs de l'île, mais comme souvent en Polynésie, et d'autant plus aux Australes, il n'y a ni bar, ni autre distraction nocturne.

À voir / À faire à MATAURA

Adresses Futées de MATAURA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à MATAURA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de MATAURA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

TAHITI - POLYNÉSIE

Guide TAHITI - POLYNÉSIE

TAHITI - POLYNÉSIE 2020/2021

16.95 €
2020-07-01
384 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .