Maintenant que l'aérodrome de Kegsugl (prononcer Kegesuguel) n'est plus en service, le seul accès au plus haut sommet du pays est la route qui part de Kundiawa. Il faut compter entre 4 et 6 heures de mauvaise piste pour ce trajet dont l'inconfort se trouve compensé par les paysages fantastiques et spectaculaires offerts par la route, par ailleurs parfois stressante, à flanc de ravin sur une grande partie. Kegsugl, située à 2 500 m d'altitude, n'est qu'une petite station - bien qu'elle accueille un lycée assez important - et l'on n'y trouve rien. Les quelques échoppes ne vendent que des biscuits et du café en poudre. Il faut donc prévoir de s'approvisionner à Kundiawa ou Goroka. Cependant, on peut y acheter quantité de légumes et de fruits, y compris des fraises !

Ascension du mont Wilhelm

Le mont Wilhelm étant bien entendu une terre coutumière, les propriétaires terriens ont établi un certain nombre de règles auxquelles on ne saurait déroger. Une taxe de trekking de 10 kinas est demandée à chaque trekkeur, à remettre à son guide. Chaque touriste ou groupe doit être accompagné d'un guide (minimum 100 kinas par jour) et d'un porteur (par personne, de préférence ; 20 kinas par jour). Le guide accompagne les clients jusqu'au sommet tandis que les porteurs attendent au camp de base. En cas de départ en groupe, il est préférable de prévoir au moins 1 guide pour 2 personnes, car le chemin qui mène au sommet n'est pas sécurisé et certains passages sont délicats.
Les individuels peuvent demander à leur hébergement de leur trouver un guide, qui composera lui-même son équipe. Il peut faire très froid, en dessous de zéro au camp de base et encore plus froid au sommet. Prévoir donc des vêtements chauds, comme une grosse polaire et une veste coupe-vent assez épaisse. Un caleçon long sera également apprécié. Gros duvet obligatoire. L'itinéraire se fait en 2 ou 3 jours. Il est indispensable de s'adapter à l'altitude progressivement. Le mieux est donc de procéder comme suit :

Le 1er jour, arriver tranquillement à Kegsugl, à 2 500 m, et y passer la journée, en faisant de courtes marches.

Le 2e jour, on monte, en 2 ou 3 heures, jusqu'aux lacs Pindaunde ; là se trouvent les refuges où l'on passe la nuit précédant l'ascension finale. Il est important de monter de bonne heure, afin de profiter au maximum de l'acclimatation à l'altitude des lacs à près de 3 500 m. Les refuges - il y en a 2 équivalents - coûtent 50 kinas par personne et sont équipés de réchauds à gaz et de tout le nécessaire pour cuisiner, ainsi que de matelas et couvertures. Guides et porteurs ne paient pas. Il faut par contre emporter ses provisions. L'endroit est magnifique, tout comme le chemin qui y mène. Il passe d'abord en forêt, avant d'arriver dans une forêt de fougères arborescentes, puis on arrive dans des marais herbeux, avec, en face de soi, de grandes façades rocheuses. A cette altitude, il est important de se reposer, mais aussi de faire quelques petites marches nécessaires à l'acclimatation.

Le 3e jour, le départ final se fait en principe vers 1h du matin pour les 1 000 derniers mètres. Les très bons marcheurs pourront partir vers 2h, mais le mieux est de suivre les conseils des guides. Normalement, il faut compter 5 heures d'ascension, mais cela dépend de la forme de chacun. La marche finale est difficile à cause de l'altitude et du sentier lui-même, souvent dans des pierriers ou avec des passages rocheux qui, en France, seraient aménagés. Puisqu'on marche de nuit, il faut avoir une lampe assez puissante, sans oublier de vérifier à Kegsugl que le guide en a une, avec les piles ! L'arrivée au lever du jour garantit des vues splendides sur toutes les montagnes environnantes et parfois jusqu'à Madang... Mais les nuages arrivent très vite et il faut ensuite redescendre. On peut alors soit décider de repasser une nuit aux lacs, soit descendre directement jusqu'à Kegsugl, ce qui représente une belle étape.

À voir / À faire à MOUNT WILHELM

Organiser son voyage à MOUNT WILHELM

Photos de MOUNT WILHELM

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE

Guide PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE

PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE 2019

16.95 €
2019-01-09
216 pages
Avis