ÉGLISE DE L'ASSOMPTION DE LA VIERGE

Édifice religieux

L'avis du Petit Futé sur ÉGLISE DE L'ASSOMPTION DE LA VIERGE

Plaque millesim 2018

La date précise de la construction de cette église est confuse, elle aurait pu être bâtie au XVe siècle lors de la fondation de Căuşeni, ou sous le règne de Vasile Lupu au XVIIe, ou même plus tard. Ce qui est certain, c'est que la forme actuelle de l'église date du XVIIIe siècle, entre 1763 et 1767.
Etant une des plus énigmatiques constructions de Moldavie, l'église de l'Assomption de la Vierge a une importance culturelle et historique incontestable. Sa spécificité est qu'elle soit semi-enterrée, elle semble ancrée dans le sol... En effet, vue de l'extérieur, les murs sont très bas (environ 2 m), il est probable que l'architecture semi-enterrée de l'église fût une condition imposée par les Tatars, qui dominaient la Moldavie au XVIIe, afin que l'édifice ne concurrence pas la grandeur de leurs mosquées. (disparues aujourd'hui à Căuşeni). Il est raconté que les Tatars avaient donné comme point de repère une hauteur des murs extérieurs inférieure ou égale à un soldat sur son cheval...
L'église a une forme allongée, avec une nef unique semi-cylindrique voûtée et une vaste abside dans sa partie est. L'entrée est marquée par un portail en plein cintre d'une hauteur de 2 m, agrémenté de bas-reliefs héraldiques représentant des lions, d'une remarquable valeur historique et artistique.
L'austérité extérieure de l'édifice contraste de manière frappante avec l'aspect monumental et orné de l'intérieur. Les fresques ont été réalisées entre 1763 et 1767, ces peintures murales de grande qualité, qui mettent en scène des personnages religieux fondateurs de l'église et des gouverneurs de Moldavie, font la célébrité de l'église et la fierté de la ville de Căuşeni. Les fresques se divisent en trois plans. Dans la partie inférieure des murs elles sont ornementales, au niveau supérieur elles alignent un répertoire de saints, et entre les deux sont représentées des scènes d'hommes debout. L'ensemble est divisé par des bandes ornées de motifs byzantins. La voûte de la nef est ornée de scènes de la vie des saints également. A l'entrée du temple, un vaste tableau représente les fondateurs de l'église. Dans leur style, les fresques sont une synthèse entre les techniques traditionnelles des fresques byzantines et des techniques de la fresque des régions roumaines du Moyen Age. La signature en slavon des peintres Stanciul et Voicul est toujours visible sur un des murs de l'autel. Dans leur genre, ces peintures murales correspondent à l'étape finale du développement de la fresque médiévale en Moldavie. Les murs intérieurs de l'église conservent également des inscriptions effectuées en 1763.
A l'entrée, sur le mur ouest de l'église, on note des fragments d'une inscription réalisée par les fondateurs en langue roumaine, mais les lettres sont cyrilliques. A l'extérieur, trois autres inscriptions lapidaires en langue grecque sont visibles.
Grâce à son aspect extérieur, à sa structure spatiale et planimétrique, ainsi qu'aux techniques archaïques utilisées dans sa construction, l'église de Căuşeni est considérée comme une des plus importantes réalisations architecturales des XVIe et XVIIe siècles. Elle appartient au patrimoine culturel mondial protégé par l'Unesco.

Informations et horaires sur ÉGLISE DE L'ASSOMPTION DE LA VIERGE

Un chantier de restauration étant en cours, tentez de contacter la Primaria (mairie) entre 8h et 17h, du lundi au vendredi ou le département culturel, pour une éventuelle visite.

Carte pour ÉGLISE DE L'ASSOMPTION DE LA VIERGE

Participez
à la communauté
Avis