Suakin (prononcé en local "Sawakin") était installée sur une petite île, au milieu d'une crique de la côte de la mer "Erythrée". La ville a probablement été fondée par des commerçants ou des colons égyptiens à l'époque ptolémaïque, voire avant. Le nom de Suakin est associé à ses mythiques voisines Bérénice, Aydhab (sud de l'Egypte, près de l'actuelle Halaïb pour la seconde) ou encore Adulis (Erythrée, près de l'actuelle Massaoua). Le port se trouve à peu près à mi-chemin de Suez et du détroit de Bab el-Mandeb, qui ouvre sur le golfe d'Aden.

Au Moyen Age, l'islamisation de la côte, qui s'opère depuis l'Arabie et les côtes égyptiennes mais aussi érythréennes vers Suakin, marginalise paradoxalement le port dans le système des routes commerciales vers le monde musulman. On commerce avec l'Inde ou le sud de l'Afrique directement depuis l'Arabie ou l'Egypte. Les routes caravanières africaines privilégient, elles, l'Egypte pour gagner la Méditerranée ou le Moyen-Orient. Suakin (qui pourrait dériver d'un mot arabe signifiant "ceux qui résident") a donc prospéré sur le tard grâce au développement de la pratique du pèlerinage à La Mecque (le grand Hajj et la petite Omra) et à l'essor du commerce esclavagiste. La ville a toujours été une porte de l'Afrique vers l'Arabie et même les Indes. De fait, ce fut LE port du Soudan, jusqu'à ce que les Anglais n'en décident autrement avec la fondation de Port-Soudan. Depuis lors, la perfide Albion a également aménagé un pont qui a, ironiquement pourrait-on dire, permis à la ville de s'étendre plus rapidement sur le continent. Les services administratifs, financiers et commerciaux quittent les uns après les autres Suakin pour Port-Soudan. Le centre télégraphique de la région est déplacé en 1923 vers la ville nouvelle. Une voie ferrée relie désormais Kassala, dont Suakin était le débouché portuaire, à Port-Soudan. Devenue peu pratique et privée d'activité commerciale, l'île est désertée progressivement et le village de Suakin végète tranquillement. La restauration de ce patrimoine historique exceptionnel a maintes fois été envisagée. Mais, malheureusement, le Soudan a bien d'autres priorités.

Aujourd'hui, Suakin est d'abord le port traditionnel des Béja. Le site garde un caractère exceptionnel et il serait dommage de ne pas vous y rendre si vous passez dans la région. La ville est aussi le point de départ de bus locaux qui desservent plusieurs points de la côte et des montagnes.

Adresses Futées de SUAKIN سواكن

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à SUAKIN سواكن

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de SUAKIN سواكن

16.95 €
2010-11-03
252 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .