STUPA DE SWAYAMBHUNATH

Édifice religieux
  Swayambhunath
Népal

Voir sur la carte

L'avis du Petit Futé sur STUPA DE SWAYAMBHUNATH

Plaque millesim 2018

C’est l’un des temples bouddhistes les plus importants de la vallée de Katmandou. La flèche qui le surmonte, ornée des yeux de Bouddha (qui voit tout), semble régner sur cette vallée. De là-haut, la vue y est saisissante ! Le stupa est le monument par excellence du bouddhisme, il en existe dans toutes les civilisations qui se réclament de cette religion. Il prend des formes et des noms différents suivant les époques et les pays mais le symbolisme de base est immuable. Lorsque le Bouddha historique, Sakyamuni, partit en Parinirvana, son corps fut incinéré et ses cendres partagées en huit. Ainsi apparurent les huit premiers stupas, chacun en relation avec un épisode de la vie de Bouddha. Le stupa en a gardé sa fonction de reliquaire des cendres ou le corps embaumé d’êtres éveillés, ou encore un vêtement ou un objet leur ayant appartenu. Il symbolise les cinq éléments et il convient d’en faire le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, le sens giratoire qui est celui de l’univers. Sa base cubique représente la terre, la demi-sphère qui s’y appuie l’eau, le feu est symbolisé par une pyramide, tandis que l’air prend la forme d’un demi-cercle tourné vers le haut. Viennent ensuite les dix terres de bodhisattva à franchir jusqu’à accéder à l’état de Bouddha, symbolisé par ses trois corps (kaya). Le Nirvana, la grande libération, est représenté par l’ombrelle qui coiffe l’édifice surmonté par le soleil et la lune, le Yang et le Yin, symboles de connaissance et de sagesse.

Les deux yeux peints sur les quatre faces des stupas newar sont ceux des Dhyanis bouddhas et le chiffre un (ek), qui ressemble à un point d’interrogation, signifie l’unité du Bouddha primordial. Pour accéder à Swayambhunath, il faut compter 40 minutes de marche pas désagréable depuis Thamel (partir du carrefour de Chhetrapati Tole). Une fois arrivé sur place, on peut soit contourner le stupa et emprunter le petit chemin qui nous y mène, soit grimper le grand escalier qui part du portique. On vous conseille cette 2e option tant la montée est superbe (elle vous donnera l’occasion de croiser les nombreux singes qui y vivent, attention à vous si vous avez un sandwich à la main !).

Au sommet du grand escalier se tient un vajra géant, symbole de la pérennité de la doctrine bouddhiste. En tournant dans le sens giratoire autour du stūpa, on découvre pêle-mêle, temples, monastères, un musée et cinq petits sanctuaires. Le grand stupa est en effet entouré d’une profusion de monuments religieux.

Le premier temple, Vasundhara Mandir, est dédié à la déesse Terre. Le temple est fermé, mais il paraît que jeter quelques pièces de monnaie sur son seuil permet d’accroître sa richesse. Dépassez la maison Agam, un abri pour les pèlerins où il leur est offert à manger. Vient ensuite le petit sanctuaire dédié à Vayu, dieu védique du vent et des orages. De belles statues de Tara font face au stupa. Au premier étage du bâtiment adjacent se trouve le monastère de Deva Dharma Mahavihar : il faut se déchausser avant d’y entrer. Parfois, un officiant accroupi par terre se livre à des rites compliqués devant la porte entrouverte du très populaire temple dédié à Harati, une forme d’Ajima, déesse qui protège de la variole. Les bouddhistes y voient l’incarnation de Maya Devi, la mère du Bouddha. En retrait, le petit sanctuaire d’Agnipur, gardé par deux lions, est dédié au dieu védique du feu, Agni. Adossée au mur, la très belle statue du Bouddha debout, de style gandhara, tout en sobriété, est l’une des sculptures les plus anciennes du lieu. Le sanctuaire de Nagpur est, quant à lui, un simple bassin rarement rempli d’eau, dédié aux Naga, divinités souterraines.

Dans l’angle sud-est du kora, le monastère bouddhiste tibétain de Karmapa Sri Karma Raj Mahavihar est toujours en activité et il n’est pas rare d’y entendre résonner trompes et hautbois. Son entrée déborde de lampes à beurre allumées par les pèlerins. Il est possible de faire le tour par la gauche, dans la semi-obscurité, où l’on devine des statues de Manjushri et de sa consort Sarasvati.

Au nord-est du stupa, en dépassant le sanctuaire consacré à Agni et en descendant quelques marches, vous parvenez à Shantipur, lieu consacré à l’élément espace. On raconte qu’au Vsiècle, l’ermite Shanti Shri s’y serait emmuré pour réapparaître au moment opportun… Il y serait toujours.

Derrière le sanctuaire de Vayu, un chemin au-dessus duquel flotte une kyrielle de drapeaux à prières couverts de mantras, conduit au parking et à la colline avoisinante consacrée à Sarasvati, déesse de la sagesse et de l’enseignement. Un stupa blanc en marque l’emplacement. Lors de Basant Panchami, la fête de la connaissance (ou fête du printemps), qui se tient en février, les écoliers s’y rassemblent pour faire bénir leur porte-plume et leur encre et accroître leurs chances de réussite aux examens.

Derrière Swayanbhunath, rejoignez la route principale, puis descendez en contrebas. À quelques marches, un petit sentier flanqué de vendeurs à la sauvette vous mènera à un lieu encore peu connu des touristes, mais fréquenté par les pèlerins tibétains. Sur la droite, après les moulins à prières, se trouve l’entrée de Buddha Amideva Park. Ce sanctuaire abrite trois statues géantes dorées : celles de Bouddha Sakyamuni, de Chenresig à quatre bras, le bodhisattva tibétain de la Compassion dont le dalaï-lama serait l’émanation, et de Guru Rinpoche.

Je gagne 100 foxies
Partagez ce bon plan

Informations et horaires sur STUPA DE SWAYAMBHUNATH

Entrée : 200 Rs.

Avis des membres sur STUPA DE SWAYAMBHUNATH

Note générale : 4.3/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
3 avis
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2019
Belle vue sur la ville
Un long escalier nous conduit en haut au stupa d'où nous avons une vue sur toute la ville. Attention mettre les bouteilles et la nourriture dans un sac caché sinon les singes ne manqueront pas de vous sauter dessus afin de vous les voler pour les manger ou les boires. les gourmands!! Ils sont rapides!
Avis déposé le 30/12/2019 
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en novembre 2018
De longues marches (140) pour atteindre le haut . Le temple SWAYAMBUNATH ou temple des singes ( il y en a partout), il s trouve sur les hauteurs de KATMANDOU, toute la mythologie hindoue y figure
Avis déposé le 27/11/2018 
5/5
Un site grandiose pour s'émerveiller et se recueillir au cœur de la culture bouddhiste.
Avis déposé le 19/04/2011 
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Swayambhunath

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !
    Jeu concours

    Les jeux concours du moment

    Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

    Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .